Cameroun - Lions indomptables/Hugo Bross réagit aux rumeurs annonçant son départ: «Je n’ai pas l’intention de quitter le Cameroun»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Feb-2017   53000 16
Username:
Password:
Monmot79   02017-02-19 14:01
#1
@LENOIR

Oú es tu?
Es-tu malade, ou seulement trop occupé?

Bon weekend
      0
Lamontagne   22017-02-18 18:30
#2
C'est sur BBC Broos est parmi les 60 postulants qui souhaitent entraîner l'équipe sud-africaide de football.
Et cela fait parti de la vie des coachs s'ils ont une mauvaise performance leurs patrons vont exiger des explications et même les limoger, s'ils gagnent comme Broos, ils font monter leurs prix.

Tout de même il faut reconnaître qu'il a apporté des nouveaux jeunes talents aux lions et l'esprit de travailler ensemble pour vaincre, c'est l'example d'une bonne alternance.
Souhaitons que nos députés et sénateurs suivent l'example des lions pour nous créer des nouvelles lois capables de nous donner une bonne alternance au pays.
      0
Fiston-russ28    102017-02-17 20:26
#3
Je pense qu’il faut se separer de lui. On ne peut pas suivre 2 livres a la fois. Dans la vie, il faut savoir ce que tu veux. Tu ne peux pas partager ton coeur un peu partout. Il faut battre le fer l’orsqu’il est chaud, si non nous risquerons de regreter. S’il a accepter postuler, cela veut dire que le Cameroun ne le tient pas trop a coeur. Broos Merci pour votre travail et bonne chance ailleurs. Imaginer vous une femme mariee qui essaye de trouver un autre mari par le truchement de son amie. Pensez vous que cette femme aime encore son mari ? Biensure que non.
      0
Monmot79   442017-02-17 18:42
#4
Ce n’est pas parce que j’ai gagné la CAN 2017 que, d’un coup, je vais me mettre à aller à gauche et à droite pour quitter le Cameroun.
**************************
Je m´en doutais.
Donc, restez chez vous au Cameroun et sentez mieux comme en Belgique.
Il y a encore beacoup de travail à faire.

Une Chose est vraie, nous Camerounais et Camerounaises, avons déjà, non seulement commencé à éditer votre nom sur un rocher, mais aussi dans nos cœurs pour l´éternié.
      0
Gadamayo32    32017-02-17 18:06
#5
Le masculin de bor delle c'est quoi ?
      0
Kobe   162017-02-17 15:54
#6
Massah les gars t'avaient deja lavé juska rincer. Hugo avec les camers on ne blague pas
      0
Fxfrancky   642017-02-17 15:27
#7
@Blackkboy
"Il était quoi avant le cameroun?"
Toi ton équipe du cameroun était quoi avant lui?
ça fait 15 qu'on a rien gagné, je dis bien rien gagné du tout avec tout vos gros noms Eto'o et autres, tous vos entraineurs locaux AKONO et autres qui n'ont pas satisfaits les camerounais.
Apprennez l'humilité mes frères, n'ayez pas honte.
      0
L'Acteur    522017-02-17 15:22
#8
Broos est libre de quitter le Cameroun si l'occasion se présente , je crois que cela fait partie de ses droits les plus absolus .... En tout cas pour moi il a déjà laissé un très bon souvenir au Cameroun.... Bien-sûr je souhaite qu'il reste avec nous car ses méthodes de travail forcent l'admiration surtout dans un environnement Camerounais vraiment difficile avec des intrigues et interactions par ci par là..Bonne continuation coach.
      0
Masanga   142017-02-17 14:59
#9
Les journalistes ont une fois de plus voulu aller plus vite que la musique.
      0
Blackkboy48    92017-02-17 14:44
#10
Il était quoi avant le Kamerun?.
Une chose est sûre c' est que c' est Les joueurs qui jouent et non l' entraîneur.
Ces Blancs viennent se faire le nom en Afrique et sur le dos des Africains.
Blackbox.
      0
Carlitos   522017-02-17 13:40
#11
Autant nombreux parmi vous avez été libres d'insulter et de disqualifier HUGO BROOS quand il n'avait rien gagné, autant vous devez souffrir qu'il fasse de la surenchère maintenant qu'il a placé une équipe anonyme pour laquelle on ne pariait même pas un kopeck sur le toit de l'Afrique. C'est la loi de ce jeu.

C'est tout simplement pour dire que sa côte a grimpé et il est dans son droit de faire la surenchère. Vous savez ce que vous auriez fait s'il avait perdu ou ce que vous ferez au prochain match qu'il perdra? Le déchirer d'insultes et d'invectives.

Donc chacun est dans son rôle. Et maintenant le vent lui est favorable. Vous allez lui reprocher de savourer les fruits de son succès après avoir supporté sans rien dire vos insultes?
      0
Nyambarindon   102017-02-17 13:19
#12
De plus en plus intéressant ce belge. Aussi bien dans le verbe que dans le ton.
je pourrais finir par lui offrir une.. fritten pardi!
      0
Sergydukamer13    12017-02-17 13:16
#13
Une vrai merde ce RFI.

Toujours en train de tirer les verres du nez.
      0
Songotique   182017-02-17 13:15
#14
surenchères!
      0
Belin   232017-02-17 13:07
#15
il ne nie pas qu'il y a eu contact, et ne dis pas non plus formellement qu'il n'abandonnera pas les LIC pour l' AF du Sud s'il reçoit une proposition concrète. Donc la "rumeur" était bien fondée
      0
Carlitos   22017-02-17 12:52
#16
C'est clair comme l'eau de roche!
      0
Hugo Broos - Franceville, 01/02/2017 Jean-Marie Nkoussa
Le sélectionneur Belge dit vouloir faire un beau tournoi à la Coupe des Confédérations avec le Cameroun et décrocher une qualification à la Coupe du Monde 2018. Ci-dessous, l’entretien exclusif accordé à Radio France Internationale (RFI).

Radio France Internationale: Hugo Broos, serez-vous encore le sélectionneur de l’équipe du Cameroun, dans les jours qui viennent ?

Hugo Broos: Oui ! (Il rit) Il y a seulement eu un contact avec un manager. Il a indiqué que la place de coach de l’équipe d’Afrique du Sud était libre. Il m’a demandé si ça m’intéressait, mais pas directement. Il a demandé s’il pouvait me présenter. Je lui ai dit "ben oui, vas-y, y a aucun problème". Mais il n’y a que ça. Moi, je n’ai pas l’intention de quitter le Cameroun.

RFI: Donc, même si l’offre sud-africaine est intéressante, vous restez à la tête des « Lions indomptables » ?

Hugo Broos : Mais il n’y a même pas d’offre ! (il rit)

RFI: Mais si jamais il y en avait une ?

Hugo Broos: Il n’y a pas eu d’offre, mais il y a un intérêt. C’est tout à fait normal puisqu’on a gagné la CAN 2017. Donc, c’est tout à fait normal, il me semble, que d’autres pays ou des clubs pensent à moi. Mais ça ne veut pas dire qu’il y a des contacts ou des offres. Il n’y a rien du tout pour le moment ; même pas de la part de l’Afrique du Sud ! La seule chose qui s’est passée, c’est qu’un manager m’a présenté à la Fédération sud-africaine. Et ce n’est même pas mon manager.

RFI: La Fédération sud-africaine a cité votre nom parmi les candidats au poste, sur son compte Twitter. Qu’en pensez-vous ?

Hugo Broos: Et ce n’est pas normal que la Fédération sud-africaine pense à moi pour un poste qui est libre ? […] Encore une fois, je n’ai pas de contact avec la Fédération sud-africaine. […] Ce sont des choses qui arrivent. Il y a des managers qui te présentent. Ensuite, peut-être que la Fédération sud-africaine va penser que le poste est fait pour Hugo Broos et prendre contact. Mais pour l’instant, il n’y a pas eu de contact entre eux et moi. […] Que eux disent que je suis un des candidats, ce sont leurs paroles. Ce n’est pas moi qui le dis. Est-ce qu’ils vont prendre contact avec moi ou pas ? Je ne sais pas.

RFI: Et si la Fédération sud-africaine prend contact avec vous, est-ce que ce challenge peut vous intéresser ?

Hugo Broos: (il rit) Répondre à cette question, c’est beaucoup trop tôt, puisqu’il n’y a même pas de contact. Ils sont libres de prendre contact et moi d’écouter. Mais est-ce que ça va se produire ? Ça, c’est autre chose. Mais ce n’est pas à l’ordre du jour.

RFI: Donc, vous êtes concentré sur les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 avec le Cameroun ?

Hugo Broos: Mais oui ! Et puis il y a la Coupe des confédérations au mois de juin. Il y aura beaucoup de grosses équipes [en Russie, NDLR]. Je veux faire un beau tournoi avec le Cameroun. Et puis il y a surtout la qualification pour la Coupe du monde à décrocher. Ce n’est pas parce que j’ai gagné la CAN 2017 que, d’un coup, je vais me mettre à aller à gauche et à droite pour quitter le Cameroun. Je suis libre d’écouter des propositions, mais il n’y en a pas. Il y a des rumeurs. Mais entre des rumeurs et devenir coach de l’Afrique du Sud, il y a une très grande différence. […]

SUR LE MEME SUJET:



Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez