Cameroun - Lutte contre le VIH/Sida: 2000 ménages à dépister dans l'Extreme-Nord

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Aug-2017   2787
Le test de dépistage du VIH désormais obligatoire au Cameroun Archives
Les résultats qui sont attendus à la fin de l'enquête qui durera sept mois, permettront de disposer de données récentes fiables sur le VIH.

Dans le cadre de la lutte contre le VIH/Sida, une enquête dénommée CAMPHIA (Cameroon Population-based Hiva Impact Assessment) a été lancée dans la région de l'Extrême-Nord le 23 août dernier. D'après le trihebdomadaire L'Oeil du Sahel du vendredi 25 août qui relaie cette information, cette enquête a pour objectif d'évaluer la distribution de la maladie au Cameroun, d'évaluer la couverture et l'impact des services au niveau de la population et de mesurer le comportement à risque du VIH en utilisant un échantillon national représentatif des personnes âgées de 0 à 64 ans.

Dans l'Extrême-Nord, ce sont donc 2000 ménages qui ont été choisis dans les 77 zones de dénombrement pour faire l'objet de cette enquête, indique le journal. En lançant cette opération, le Gouverneur Midjiyawa Bakary a invité les autorités administratives et traditionnelles, les leaders communautaires, les chefs réligeux et les responsables des forces de défense et de sécurité à s'impliquer activement pour la réussite de ce projet.

"Il s'agit d'une opération de gradne importance. Il est normal que l'ensemble des démembrements du Gouvernement et des services techniques de la région de l'Extrême-nord soient effectivement impliqués et s'activent pour aboutir à la réussite de cette opération", a-t-il indiqué.

De façon concrète, l'enquête sera menée sur le terrain par des équipes qui effectueront des visites dans les domiciles qui ont été sélectionnés de manière aléatoire lors de la première phase de dénombrement réalisée au cours des mois de novembre et décembre dernier. Toutefois, chaque équipe procèdera à la collecte des informations  une fois après avoir obtenu l'accord du chef de famille.

Les résultats qui sont attendus à la fin de l'enquête qui durera sept mois, permettront d'évaluer les efforts du Gouvernement en la matière et surtout de disposer de données récentes et  fiables sur le VIH au Cameroun.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez