Cameroun - Marchés publics: La passation des marchés désormais en ligne

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jan-2017   46186
Un chantier de construction d'une route Archives
L’annonce a été faite le 10 janvier dernier à la cérémonie de lancement des marchés publics à Yaoundé.

C’est une nouveauté dans le secteur des marchés publics au Cameroun. Dorénavant la passation des marchés pourra se faire en ligne. Car, le Cameroun accueille le Cameroon Online E.Porcured System (COLEPS). Cela a été dit le 10 janvier dernier à la cérémonie de lancement des marchés publics présidée par Abba Sadou Ministre des Marchés Publics (MINMAP).

Pour en savoir plus sur le Cameroon Online, le quotidien Le Jour édition du 11 janvier 2017 le décrit comme «un système qui permet de dématérialiser la gestion des marchés publics». Et le Ministre en charge de ce secteur a précisé que le COLEPS sera le portail numérique où les marchés publics vont être publiés.

Sur les inquiétudes portant sur les problèmes de connexion interne, les coupures vertigineuses d’électricité, pouvant occasionner des dysfonctionnements du COLEPS, le MINMAP déclare que «la connexion internet dans notre pays s’améliore avec les câbles sous-marins et la fibre optique qui est installée sur l’étendue du pays. On a un important investissement dans le secteur énergétique. Ces différents travaux viendront pallier ces manquements que le système COLEPS a d’ailleurs pris en compte». Le Ministre a tout de même ajouté que la version papier du dossier d’appel d’offres reste toutefois d’actualité. 

Au cours de cette cérémonie à laquelle les représentants des différents départements ministériels et des mairies ont pris part, le MINMAP s’est voulu rassurant dans l’exécution des travaux au cours de l’année 2016.

«Nous avons un taux d’appel d’offres lancé de 98% en 2016 et un taux de marché signé de 100%. Le taux de marché exécuté et réceptionné est de 70%. Il est difficile aujourd’hui de parler de marché fictif. Nous avons un taux de contrôle satisfaisant de marché bien réalisé qui se situe à 75% dans six Régions. Nous attendons encore les documents des quatre autres Régions. Mais globalement la tendance générale est bonne», a-t-il déclaré.

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez