Cameroun - Médias: Silence radio à la CRTV

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Aug-2017   6372 8
Username:
Password:
ProundAnglophone   02017-08-27 00:36
#1
L'incompétence, la médiocrité, l'oisiveté et le vol sont leur quotidien. Quality is not their cup of tea. Just keep up with your messy way of doing things, LRC. Quand on se bat pour avancer, les zozos se battent pour reculer.
      0
Educator   22017-08-26 00:55
#2
"objectivity" [not Objective] - I sympathize with those who have to produce those documents that I keep criticising!!
      0
Educator   42017-08-26 00:54
#3
Sounds like the "viewers" benefited from 45 minutes of objective from CRTV...
"Someone" will "donate" backup generators to rdpcrtv.
      0
Alternative    22017-08-26 00:20
#4
Attendez. On parle de coupure d'électricité. Donc il y a même l'électricité là-bas?
C'est ça la nouvelle. Donc on ne dira plus qu'il n'y a pas. On dira plutôt qu'il y a coupure, comme cela peut arriver dans les métros de Paris où de Tokyo.
      0
Ndokoti   102017-08-25 22:25
#5
Je pensais que le frère du capitaine Salatou a pris les commandes..... inch allah
      0
SAUDI   172017-08-25 22:06
#6
CE pays a touche le fond. Plus rien ne fonctionne. Et nous voulons organiser la CAN contre vent et maree.
      0
Yeswecan   182017-08-25 21:54
#7
Avec cela on veut organiser la CAN . . .
FMI !!
Comite de normalisation de la FECAFOOT !
Autoroute Douala-Yaounde, 20 km sur 250 km de bitumé !
...
...
...
Time will tell
      0
Maguida    132017-08-25 21:52
#8
C'est avec cela qu'on va produire le signal vidéo de la can et le transférer aux différentes chaînes nationales
      0
Logo CRTV Archives
Le journal de 20 heures de ce 25 août 2017 a commencé avec environ 45 minutes de retard.

Les auditeurs du Poste national de la CRTV ont dû attendre environ trois quarts d’heure avant la diffusion de leur journal de la soirée. Le « 20 heures » de ce vendredi a en effet débuté autour de 20h45. Entretemps, c’était le silence radio sur les antennes du Poste nationale et de certaines chaînes de proximité.

Il s’agit d’une panne électrique qui a affecté les machines, explique une note de la maison, lue en début de journal. Il ne s’agit pas de la première situation similaire. Il y a quelques jours déjà, c’est le journal de 13 heures qui était coupé, déjà à cause d’une panne électrique.

 

SUR LE MEME SUJET:


Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez