Cameroun - Mémoire: Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Aug-2017   3411 10
Username:
Password:
Stoph   02017-08-09 22:56
#1
At least for one minute I felt Cameroonian. Thanks guys for this enriching excerpts. Nyambarindon, Moussoungedi, I hope you guys even though usually havie opposing views on contemporary events are keeping track so that future generations do not suffer falsified history of our country as we have been subjected ro.
Thanks again
      0
Moussoungedi   32017-08-09 19:44
#2
1891 - 1st Bakweri - German War, won by the Bakweri
1894 - 2nd Bakweri - German War won by the Germans
8 August 1914 - Germans hang and kill by firing squads:
- King Rudolf Duala Manga Bell
- King Madola of the Batangas of Kribi
- Martin Paul Samba, who was King Duala Manga's brother-in-law and a fellow comrade in arms in the German Army
- etc.
It must be said and must be known that King Duala Manga had convinced King Madola, Martin Paul Samba and a number of other kings to rise against the Germans, but Sultan Njoya betrayed their "conspiracy" because, as he claimed, the Germans were like his fathers and he couldn't turn against them.

At the end of the Dualas' elergy for King Duala Manga, "Tet'ekombo", a curse is cast at the traitor! "To nja nu timbise momene ka Yuda, su la o la be pe de ka la Yuda." Please listen to Charles Ewanje Epee's mangificent rendition of this elergy (https://www.youtube.com/watch?v=zDuC1Fj3lAk)

Many years later, Um Nyobe will be found out by the French army and killed only five minutes after a certain Martin Mayi Matip leaves him to attend nature's call!!!

@ Nyam, Cameroon's history is indeed one of blood, betrayal and treachery!
      0
Nyambarindon   112017-08-09 12:09
#3
Une grande partie de l'HISTOIRE DU CAMEROUN fut écrite en LETTRES DE SANG

Des centaines de milliers de camerounais furent massacrés par les colons européens.
Parmi eux,des figures emblématiques:

-MEBENGA M'EBONO plus connu sous le nom de PAUL MARTIN SAMBA, fusillé par les allemands le 8 aout 1914
-HENRI MADOLA Chef supérieur de Kribi, fusillé par les Allemands.
-NGOSSO ADOLPHE DIN, pendu par les Allemands le 8 aout 1914
-RUDOLF DUALA MANGA BELL, pendu par les allemands le 8 aout 1914
-ESSONO ella chef ewondo, pendu par les allemands en 1914.

- RUBEN UM NYOBE assassiné par les français le 13 septembre 1958

On citera aussi:
- FELIX MOUMIE ,assassiné à Genève par les service secrets français,le 3 novembre 1960
- OSENDE AFANA, décapité à Mouloundou le 15 mars 1966.
- ERNEST OUANDIE fusillé sur la place publique de Bafoussam. le 15 janvier1971

Les crimes de ces populations massacrées et martyrs:Leur volonté de sortir de la domination coloniale et reconquérir l’indépendance et la réunification du Cameroun
      0
Pikin-for-quat   82017-08-09 11:36
#4
Through primary to secondary/high schools and universities, teach the history of Cameroon without bias or distortion.
Implementing this strategy will see a new generation of Cameroonians equipped with informed knowledge enabling them understand the complexity surrounding the journey of their beloved nation.
      0
Tombouctou   92017-08-09 10:43
#5
"Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din"
C'est le Cameroun entier qui devrait commémorer ces héros et non Douala.
Je n'ai rien contre les femmes mais quand je vois comment la journée des femmes est fêtée à grandes pompes avec toutes les folies inutiles, je me demande pourquoi on ne peut pas instituer une journée (seulement une journée) pour fêter tous ces héros de la résistance nationale.
@Zehmedang
J'ai appris quelque chose aujourd'hui. Je t'en remercie.
      0
Belin   42017-08-09 07:55
#6
@Zehmedang
Merci pour se rappel historique
      0
Zehmedang   112017-08-09 00:37
#7
@Moh Manyu Strongly agree, it would have reminded some that we were a community of destiny that we should be a nation that shed its blood to exist to constitute itself. Neocolonial forces continue to divide us today between Anglophone and Francophone. The same forces prevent the survival of this historical memory and do not want to teach it.
      0
Moh Manyu   92017-08-09 00:04
#8
Such ceremonies are important for us to refresh our History! Such a day must be a Public Holiday across Cameroon as hangings occurred in many localities! We also have accounts of Manyu women and men who challenged the German occupation by deaths!
      0
Moh Manyu   32017-08-09 00:00
#9
Mr Zehmedang you brought to light the real reason why Minister Engo was pushed for years to prison yard:empty jealousy!
      0
Zehmedang   152017-08-08 23:04
#10
Cette commémoration aurait due être élargie à l'histoire nationale du Kamerun. Pour les mêmes raisons le même jour fut exécuté Martin Paul Samba (Mebenga M'Obono) fusillé à Ebolowa, le roi Madola (chef des Batangas) à Kribi. Les lamibé de Kalfu et de Mindif subissaient le même sort,Cette seconde vague de nationalistes arrive après celle des Omgba Bissogo qui attaqua le premier une garnison Allemande à yaoundé avec ses guerriers. Les renforts Allemands massacrèrent en represailles les ewondos ce fut le premier génocide des colons au Kamerun au lieu dit Etoa Meki (la mare de sang en Ewondo) à Yaoundé.
Dans le Sud les multiples condamnations de Mr Engo qui voulu perpétuer la mémoire de Mebenga M'Obono initiative qui aurait fait de l'ombre à Biya semble enfouir celle-ci dans l'oublie.
      0
Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din CUD
C’est le 8 août 1914 que furent condamnés à mort puis exécutés par pendaison Douala Manga Bell et Ngosso Din. Chaque année, les populations de Douala commémorent le décès de ces héros de l’histoire du Cameroun.

Pour l’édition de 2017 dont le thème est «TETE KOMBO», c’est à  l’esplanade de l’annexe de la Délégation régionale des Transports jadis premier commissariat de L’administration Allemande que s’est tenue la commémoration du 103e anniversaire du décès de cette célèbre figure nationale.

La cérémonie a eu lieu en présence des autorités administratives parmi lesquelles le Gouverneur de la Région du Littoral, le Préfet du département du Wouri, des membres du Sénat et de l’Assemblée Nationale, du Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala, des chefs traditionnels et de certaines associations.

Cette édition a été marquée par les distinctions  qui ont été décernées par le Canton Bell à trois personnalités ayant fait preuve de sagesse et d’humilité à Douala. Il s’agit de: Professeur Samuel NELLE (Homme de Culture); Ministre Dieudonné Monthe, 1er Adjoint au DLG à la CUD; Jean Jacques Kotto, Directeur ESSACA (l’École supérieure spéciale d’architecture du Cameroun).

Ensuite il s’est tenu un culte religieux, suivi de la pose des gerbes de fleurs aux mausolées de Douala Manga Bell sis derrière la Pagode et au cimetière Njo Njo pour la tombe de NGOSSO DIN. Quelques images de la cérémonie:

Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din (c) CUD
Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din (c) CUD
Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din (c) CUD
Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din (c) CUD
Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din (c) CUD
Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din (c) CUD
Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din (c) CUD
Douala commémore les décès de Douala Manga Bell et Ngosso Din (c) CUD
Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez