Cameroun - Menaces sécessionnistes: Le Cameroun aurait-il été coupé des réseaux sociaux ?

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Sep-2017   18032
Facebook & Twitter Logos Archives
Depuis la soirée d’hier vendredi 29 septembre 2017, l’accès à Facebook et à Twitter est sérieusement perturbé, voire coupé.

Tout le Cameroun est touché par les dégâts collatéraux de la contre-offensive des pouvoirs publics contre les manifestations annoncées par les activistes de la crise anglophone.

Si les rassemblements suivis des manifestations des partisans de la scission du pays sont programmés le dimanche 1er octobre 2017 uniquement au Sud-Ouest et Nord-Ouest, les deux Régions anglophones du pays, le gouvernement aurait pris la décision de couper l’accès à Facebook et à Twitter depuis la soirée d’hier vendredi 29 septembre 2017. Et même l’accès à WhatsApp est perturbé.

«Par endroit on parvient à envoyer des messages WhatsApp ou par Imo. Mais Facebook et Twitter à l’heure où je vous parle sont totalement coupés. J’ai appris que le gouvernement avec la complicité des entreprises de téléphonie mobile, a pris cette décision pour réduire l’action des activités anglophones» déclare Jean Tion, un operateur économique dans la ville de Douala.

Une autre source a indiqué à Cameroon-Info.Net que la perturbation du service Internet est la conséquence des problèmes techniques survenus sur les installations des sociétés qui offrent l’accès à internet au Cameroun. D’autres sources font également savoir que la restriction de l’accès aux réseaux numériques s’inscrit dans le cadre des mesures de sécurité prises par le Gouvernement.

De toutes les façons, il demeure qu’il est impossible d’ouvrir pour l’instant au Cameroun des comptes Facebook et Twitter.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez