Cameroun - Nord-Ouest: L’ancien délégué régional des Transports distrait 156 millions de FCFA

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-May-2018   5611
Receveur municipal Archives
Le détournement présumé a été perpétré au travers de la mutation des cartes grises d’un millier de véhicules avec la complicité du chef service HTP de Bamenda.

Par ordonnance du 16 janvier 2017 du juge d’instruction du Tribunal Criminel Spécial (TCS), le nommé Doumana Louis Roger, ancien délégué régional des Transports de la région du Nord-ouest a été invité à répondre des faits de détournements des biens publics, de la somme de 156 millions de FCFA. Ce montant distrait en complicité d’Ayafor Quinta, chef de service HTP de Bamenda, est issu de la mutation des cartes grises d’un millier de véhicules, renseigne le quotidien La Nouvelle Expression du mercredi 9 mai 2018.

En effet, c’est suite à une dénonciation faite à la Commission Nationale de Lutte anti-Corruption (CONAC) que cette affaire a été déclenchée. Suite à cela, des membres de cette organe régulateur étaient descendus dans le bureau du principal indexé, afin qu’il présente tous les dossiers physiques ayant donnés lieu à la délivrance des cartes grises mutées. Mais ce dernier va refuser de s’exécuter. Une réquisition sera donc adressée au responsable du centre de production HTP de Bamenda pour que soit mis à la disposition de la police, le listing et les caractéristiques des véhicules immatriculés dans la période du 31 octobre 2014 à juin 2016. C’est ainsi qu’Ayafor Quinta va produire une liste de 1703 véhicules, objet de mutation pendant la période sus-évoquée. Il en ressortira après calculs du chef de la cellule spéciale d’enregistrement du centre des Impôts du Nord-ouest que se sont 156 millions de FCFA inclus les frais de timbres apposés sur les actes de vente n’ont pas été reversés au Trésor Public.

Il est reproché par ailleurs à la co-accusée Ayafor Quinta, de n’avoir pas rejeté les certificats de vente qui ne comportaient pas les timbres d’enregistrement, peut-on lire dans le journal. La plaidoirie de la défense, dont les clients plaident non coupable se déroulera le 12 juin prochain, date de la prochaine audience.

 

 

 

 

Auteur:
Lore E. SOUHE
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez