Cameroun - Nyangono du Sud au sujet de sa pique contre Maurice Kamto: «J’avais été manipulé»

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Apr-2019   4411
Les excuses de Nyangono du Sud Capture d'ecran
Déclaré persona non grata en France par la diaspora camerounaise opposée au régime de Yaoundé, l’artiste Nyangono s’explique au sujet de sa pique contre Maurice Kamto, leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).

Les ennuis d’aujourd’hui de l’artiste Nyangono du Sud ont commencé quand le modeste chanteur, révélation de l’année 2019 a été invité à faire des notes sur le terrain politique un soir du 15 mars 2019 pendant l’émission « Décryptage » présentée par le journaliste Ernest Obama.

Les excuses de Nyangono du Sud (c) Facebook

Donnant son appréciation respectivement sur Paul Biya, le chef de l’Etat et Maurice Kamto, l’opposant qui conteste son 2e rang à l’issue de la Présidentielle du 07 octobre 2018, le nouveau phénomène irrésistible de la musique camerounaise va déclarer en substance que  « Paul Biya est un saint pour moi… ». Et Maurice Kamto alors ? « Quand j’ai vu ce Monsieur appeler le président de la République par son nom, j’ai dit qu’il a échoué… ».

Ces propos de Nyangono du Sud ont choqué certains opposants au régime de Yaoundé. Ceux qui sont membres de la Brigade antisardinard (BAS), un regroupement des anti-Biya, sont allés plus loin dans leur réaction en appelant au boycott du concert du « Lion du Sud » prévu le vendredi 19 avril 2019 en France.

Face à la menace, le chanteur Tatchum Nyangono, de son vrai nom, a préféré faire profil bas pour ne pas perdre l’occasion de prester pour la première fois en France où il est aussi très populaire en terme de vues sur la toile. Dans une vidéo publiée ce mercredi 17 avril 2019, il présente humblement ses excuses, non sans prétexter une manipulation.

 « Le journaliste m’a tellement manipulé que j’ai posé un mot qui vous a énervé. Je demande des excuses pour ça. Ma bouche a glissé. Je ne suis pas parti à Vision 4 pour parler ni du président de la République, ni de Monsieur Kamto. Et je ne fais pas la politique, je ne connais pas la politique. Je demande des excuses à vous… Je suis là seulement pour réunir le monde à partir de ma musique et leur procurer de la joie. Je ne connais pas la politique et je ne fais pas la politique » a-t-il déclaré avec insistance.

Apres publication de cette vidéo de l’artiste, la direction de la BAS a lancé une consultation populaire sur sa page facebook pour savoir si les excuses de Nyangono du Sud sont « recevables » ou « irrecevables ». Publication des résultats demain jeudi en début d’après-midi.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez