Cameroun - Ouest: Le sous-préfet de Fongo-Tongo (Menoua) dément l’incursion des séparatistes

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Apr-2018   1922
Fongo-Tongo Archives
L’autorité administrative nie la présence des sécessionnistes dans son territoire de commandement.

Une rumeur qui enfle sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Celle de la présence des séparatistes venus du Sud-Ouest dans la région de l’Ouest notamment dans l’arrondissement de Fongo-Tongo, situé dans le département de la Menoua. Une localité frontalière du département du Lebialem, au Sud-Ouest, l’une des deux régions anglophones, théâtres d’une importante crise sociopolitique depuis 18 mois.

Intox, réagit le sous-préfet de Fongo-Tongo, dans La Nouvelle Expression (LNE) parue le 12 avril 2018. « C’est du n’importe quoi, ce qui a été dit sur les réseaux sociaux », a déclaré Acha Nkwent Gilbert, contacté par LNE. L’autorité administrative explique que « depuis que cette histoire (crise anglophone) a pris de l’ampleur dans les localités voisines, nous avons accentué la vigilance. Ce qui permet jusqu’à présent d’éviter une incursion des assaillants ».

Le chef de terre va même plus loin. Il affirme que certaines localités du Sud-Ouest en proie à l’instabilité, commencent à recouvrer le calme. « A Alou (Sud-Ouest), le calme est revenu, les populations vaquent tranquillement à leurs occupations. Le marché périodique prévu dimanche 8 avril dernier, s’est tenu sans le moindre incident. Si cette zone n’a plus de problème, il n’est pas possible que Fongo-Tongo soit affecté », a ajouté le sous-préfet.

Fred Bihina

 

Auteur:
Fred BIHINA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez