Cameroun - Palais de l'unité: Chantal Biya aurait limogé toute sa garde rapprochée

Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Jan-2017   43657 7
Username:
Password:
Chikungunya-boy   02017-01-20 15:38
#1
Honlong Etienne...... Celui qui va réussir à mouv ce gars de la présidence n'est pas encore né. Je crois que si Biya a été reconnaissant une seule fois dans sa vie c'est bien à celui qui etait le 6 avril 1984 maréchal-des-logis chef , tireur d'élite de son état , Étienne Honlong dont la légende nous dit qu'il avait deja été sollicite par Salatou et Oumarou Ibrahim pour refroidir Biya au stade omnisport de Yaoundé en 1983, et qu'il avait personellement emmené un Biya complètement apeuré dans le bunker anti atomique du PU,alors que les putschistes détruisaient à l'aide de leurs blindés les entrées du palais et commençaient à donner l'assaut.
Honlong ressortit alors du bunker pour accueillir les artilleurs d'en face avec l'aide d'une centaine d'éléments de la garde républicaine d'alors .
L'avantage de la maîtrise parfaite de tous les recoins du palais et le sang froid des hommes fut déterminant dans la victoire de la bataille d'Etoudi

Chantal Biya en dehors de ses faceties connait-elle cette histoire du Cameroun? Sait-Elle que son mari voulait se rendre aux putschistes , lui qui aujourd'hui joue aux forts grâce à l'armée? Sait-Elle que son mari dans un élan de fierte nationale unique au cours de son règne avait déclaré lors d'une visite en allemagne que le Cameroun n'est la chasse gardée de personne, et que cela lui avait valu de très sévères mises en garde de l'Élysée , et qu'il se rabaissa alors au point de dire qu'il était le meilleur élève de Mitterrand? ou en allant accueillir Jacques Chirac alors 1er ministre français à l'ancien aéroport de Yaoundé à 6h du matin?

Comme nous sommes sur les réseaux sociaux et comme c'est du mensonge que je repands j'attends que Minette Libom li Likeng m'arrête
      0
Johnpapapapa   32017-01-13 06:13
#2
This is no news.
      0
Edo188   72017-01-12 21:04
#3
elle n'a pas aussi limoger ses fagots de meches. pour ecrire au moins l'histoire?

qui meme a envie de savoir ce que fait cette parvennue? c'est ce que la loi thermodynamique fera de ces momies d'Egypte ancienne qui m'interesse particulierement. et rien d'autre. tic! tac! tic! tac!
      0
Bokassa1er18    32017-01-12 15:35
#4
ndokoti
apparement junior fait aussi l apparentissage des partouzes chez sonor le pote d Etoo
      0
Ndokoti 18    142017-01-12 15:29
#5
Brenda pine partout à Genève, junior est apprenti DJ chez danny émane à Genève aussi.... sapak, tu accuses les pauvres gardes
      0
Maguida10    232017-01-12 13:03
#6
en tout cas madame Biya vous n avez qu a bien géer votre cour et a tenir vos enfants, inai il n y aura rien ou du moins pas grand chose à dire. nettoyé votre entourage autant que vous voulez, il y aura toujours une personne qui parlera.
quant votre fille fait des sorties sur les réseaux sociaux qui en est responsable ? vous la nettoyez elle ?
      0
Africain2   182017-01-12 12:01
#7
Ha ! le camerounais d'aujourd'hui n'est plus digne de confiance,
tellement la plupart d'entre nous aime tellement l'argent qu'ils sont prêts à céder à tout genres de tentations,
intégrité, responsabilité et fidélité ne font déjà plus partie de notre vocabulaire.

Allez !!!... Ouste !!!... Dehors !!!
      0
Chantal Biya, Première Dame du Cameroun Archives
Le trafic et la fuite d’informations à caractères confidentielles auraient été à l’origine de leur éviction.

Depuis le retour de son récent séjour privé en Suisse, Paul Biya aurait décidé de nettoyer de «fond en comble» son entourage sécuritaire domestique. Toute la sécurité rapprochée du Chef de l’État, constituée des éléments du premier groupement de protection et de sécurité de la Direction de Sécurité Présidentielle (DSP), affectés dans sa résidence privée, a été, selon une source sécuritaire, balayée.

Des indiscrétions au sein du palais de l’Unité à Yaoundé, prétendent que ce ménage a été décidé sur ordre de son épouse Chantal Biya. Selon le journal Le courrier paru le 11 janvier 2017, le trafic et la fuite d’informations à caractères confidentielles seraient à l’origine de leur éviction.

«Dans ce lot, figure le Sous-lieutenant Mindja, aide de camp de la Première Dame. De cette purge présidentielle à la Direction de la Sécurité présidentielle, les seuls rescapés, seraient le chef de sa sécurité le lieutenant-colonel de gendarmerie Étienne Honlong et le chauffeur de la première Dame», révèle Le Courrier.

La Première Dame aurait constaté «le trafic et fuites d’informations sensibles à caractères confidentiels de sa résidence, des accointances établies avec certains mouvements activistes du Code basé en Europe, réputé hostile au Chef de l’État, à travers des manifestations bruyantes et récurrentes devant l’hôtel Intercontinental de Genève en Suisse lors des séjours privés du Président de la République en Suisse, et surtout l’étalage dans les réseaux sociaux des tribulations de la fille cadette du couple présidentiel Brenda Biya, aux États-Unis d’Amérique».

Selon certaines informations, des investigations minutieuses auraient été menées depuis longtemps par les services de renseignements de la DSP, sous la conduite personnelle du Général de division Ivo Desancio Yenwo. Les conclusions des enquêtes auraient confirmé les soupçons qui pesaient sur tous les anciens cerbères affectés à la sécurité rapprochée de la résidence privée du couple présidentiel.

«Des commentaires avisés en haut lieu veulent trouver à ce nettoyage de la garde rapprochée du chef de l’exécutif camerounais, un moyen de pression pour incliner le président de la République à se débarrasser de certains de ses proches collaborateurs de la présidence de la République, dans le viseur de la première dame», note le journal.

Auteur:
Géraldine IVAHA
 contact@cameroon-info.net
 @givahaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez