Cameroun - Parlement: Voici le bilan de la session de plein droit de la deuxième législature au Sénat

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-May-2018   3126
Marcel Niat Njifenji au Senat Archives
Ouverte le 24 avril dernier, la session de plein droit de la deuxième législature au Sénat a pris fin le mardi 8 mai 2018.

En termes de bilan de cette session de plein droit, l’on peut noter que les deux semaines ont été denses pour les sénateurs. Comme le rapporte Cameroon Tribune en kiosque le mercredi 9 Mai 2018, il y a d’abord eu la vérification des mandats des sénateurs où les membres de la chambre ont traqué 16 cas d’incompatibilité. Chacun des parlementaires concernés a choisi de siéger dans l’hémicycle en abandonnant sous serment sa seconde casquette.

Ensuite l’élection du nouveau bureau de l’institution. Outre la reconduction de Marcel Niat Njifenji, il y a eu l’arrivée de Ndieb-Nso George Tabetando (ancien président du Groupe parlementaire RDPC) et de Mme Nkeze Emilia Kalebong du SDF aux postes de vice-présidents. L’entrée de l’Union des populations du Cameroun dans ce bureau n’est pas passée inaperçue.

A la veille de la clôture de cette session, l’on a assisté à la constitution des commissions et à l’élection des responsables de ces instances. Pas de grands changements. Le sénateur Elie Victor Essomba Tsoungui reste à la tête de la commission des Finances et du Budget. C’est aussi le cas de Bell Luc René, reconduit comme président de la commission de la Défense nationale.

Ainsi que Thomas Tobbo Eyoum à la commission des Affaires économiques, tout comme Siegfried David Etamé Massoma est maintenu aux Lois constitutionnelles. René Zé Nguelé présidera encore aux destinées de la commission de la Production et Doh Ganyonga III présidera encore la commission des Affaires étrangères.

Au cours de la fermeture de cette session de plein droit, le président du Sénat a fixé le cap. Au cours de cette seconde mandature, il a instruit le secrétaire général de travailler dans le sens de la « consolidation » de l’institution. «Ce qui passe par l’aménagement d’un espace de travail adéquat pour les sénateurs et pour les employés de la chambre», précise Cameroon Tribune. Le président Marcel Niat Njifenji s’est aussi engagé à renforcer l’institution en ressources humaines efficientes.

Le second temps fort de l’allocution du président du Sénat était l’interpellation faite à ses collègues de travailler rigoureusement pour le développement du pays en étant plus assidus au Sénat. Marcel Niat Njifenji leur a aussi demandé d’être «des compatriotes au service de la paix. Surtout dans un contexte où de nombreuses parties du territoire national sont soumises aux attaques de groupes terroristes et sécessionnistes».

 

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez