Cameroun - Parti politique: Voici le challenger de Ni John Fru Ndi à l’élection présidentielle de sa formation politique, le SDF

Par Liliane J. NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Jun-2017   233 5
Username:
Password:
Read   02017-06-20 17:51
#1
Good move that is what we need from the youth and not destruction. We need to take power every were peacefully
      0
Misterno   02017-06-20 13:43
#2
comme je l'ai déjà dit dans un autre post se rapportant au même sujet, voici un "sérieux prétendant" au 8-2. En somme, il vient de se tirer une balle dans son propre tibia. Pour le reste, il ne reste plus qu'à attentdre le "processus implacable de de diboulisation" : just wait and see...
      0
Freud21   32017-06-19 21:27
#3
@Man Tara! Comment peux-tu qualifier Ni John Fru Ndi quand il affirme à la télévision publique après les élections sénatoriales que les négociations entre le pouvoir et le SDF vont bon train? Comment peux-tu qualifier Ni John Fru Ndi quand il a trahi l'opposition en 2008 pour une candidature unique (Youtube en témoigne)? Ce Ni Ndi J.F ne mérite plus d'être dans le SDF. Avec ses yeux d' hibou C'est un vrai TRAITRE.
      0
Man Tara   12017-06-19 20:16
#4
@Freud21

"Ni John Fru Ndi traitre de l'opposition camerounaise."

Ne pensez vous pas que vous abusez quand meme de l'usage du mot traitre?

Il y a pas mal de mots qui peuvent plus correctement decrire differentes situations.
On a l'impression que vous appliquez "traitre" a tout le monde qui n'est pas d'accord avec la facon dont VOUS, personnellement avez concu un desagreement.
Serait-ce une pauvrete de language, ou une etroitesse de conception?
      0
Freud21   72017-06-19 15:19
#5
Ni John Fru Ndi traitre de l'opposition camerounaise. Il doit quitter le SDF et rejoindre le RDPC
      0
John Fru Ndi Archives
Felix Teche Nyamusa a commencé une tournée sur l’étendue du territoire national. Il présente aux militants du parti sa vision politique mais aussi ses différentes interventions dans les médias.

Le challenger de Ni John Fru Ndi lors de la prochaine élection du président du Social democratic front (Sdf) est connu. Il s’appelle Felix Teche Nyamusa. Comme le rapporte le quotidien Le Jour dans son édition du 19 juin 2017, il s’est illustré par une décennie d’activisme. Le 15 février 2017 «il a versé au Secrétaire régional adjoint de son parti la somme de 100 000 F comme frais de candidature au comité exécutif national, il ne veut plus agiter la base». Il a dès lors débuté une tournée nationale. Le 15 juin 2017 par exemple Felix Teche Nyamusa s’est rendu dans la ville de Bamenda, Région du Nord-Ouest. Muni d’un ouvrage de circonstance, d’une biographie qui résume l’essentiel de ses interventions dans les médias, le challenger du fondateur du Sdf présente sa vision politique.

Pour Felix Teche Nyamusa «la nation est corrompue, précaire, pauvre et très endettée. (…) Les querelles entre les principales composantes légales du pays, l’ancien Cameroun britannique et l’ancien Cameroun français ébranlent sérieusement la fondation du pays». D’après pour ce qui est de sa formation politique, «le temps où Fru Ndi était utile est révolu». Pour lui ses sorties sont «molles et inappropriées». Des indicateurs qui montrent que le Sdf a besoin d’un changement. Il s’attarde aussi sur le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), le parti au pouvoir. «Le Rdpc qui règne à perpétuité ne fait pratiquement rien en dehors de l’exploitation sauvage de nos matières premières et du gaspillage de nos réserves», déclare-t-il.

Né le 17 janvier 1966 à Tugui dans la Région du Nord-Ouest, le challenger de Ni John Fru Ndi a fait une année d’études à l’Université de Yaoundé II. Il a poursuivi ses études au Nigéria. Il y a appris la science du textile et de technologie à l’Université Ahmadou Bello. A l’Université d’Abuja il a étudié le journalisme. Le quotidien souligne qu’il dit avoir rejoint le parti de l’opposition alors qu’il était encore étudiant.  

Auteur:
Liliane J. NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez