Cameroun - People: Où est passée la marque de vêtements de Samuel Eto’o Fils ?

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Mar-2017   51212 6
Username:
Password:
Mbiambia   22017-03-07 17:19
#1
Merci Koye!

Décidément comme un dit au pays le français est élastique.Un jeune homme(qu'il soit déjà heureux que Sam Adreline ne lui demande rien pour exploiter son image) décide d'exploiter le nom d'Eto'o et se plante.Le journaleux et certains cinautes nous expliquent que c'est un énième échec pour le 9 en affaire,sachant déjà que premier échec il y'a jamais eu, car bien au contraire il a du gagner de l'argent car il n'a fait que preter son image que ça marche ou pas ça n'a jamais été son problème.

Demain je commences la production de préso "Nathalie Koah" si "un" se casse,je ne suis pas responsable ,allez chercher Koah dans les boites de nuits de Yaoundé pour vous plaindre.
      0
KOYE   92017-03-07 09:24
#2
C'est la marque de vêtement de Samuel Eto'o ou bien l'initiative d'un jeune designer qui se cherche et veut se faire un nom avec la renommé de SET ?
Il faut être clair sur le sujet avant de clamer ceci : "après le fracassant échec qu’a connu le projet Set Mobile, lancé par le footballeur camerounais, celui de sa marque de vêtements serait-il un énième coup foireux ?".
Ce n'est pas sa marque car ce n'est pas son initiative comme l'était l'initiative de SET Télécom.
      0
Mlk_do   152017-03-07 05:32
#3
Le pauvre! Tous les biz qu' il fait echouent, que ce soit dans la mode ou les telecom. La faute n est pas à lui. Nous le connaissons travailleur et pertinent. La faute revient aux managers de ces projets, dont le seul but est de profiter.
Sammy, abandonnes ces biz là et concentres toi sur les biz ou autres liés au foot. Là, personne ne viendra plus te raconter des conneries.
      0
Ndokoti 12    22017-03-07 03:31
#4
Tu as nioxe les petites de Belinga eboutou, voilà ou tes pbs sortent.
      0
Bigam    172017-03-06 19:48
#5
Article nullissimme!!!!
      0
Chikungunya-boy    152017-03-06 19:03
#6
Pour compléter votre question :
Ou est passé le caleçon de Richard Bona?
Que deviennent les serviettes de Nathalie Koah?
      0
Samuel Eto'o Archives
La griffe dont le nom de baptême fait référence à cette icône du football a pourtant fait grand bruit lorsqu’elle a été dévoilée en 2014.

Alors qu’elle avait fait le buzz en 2014, la marque d’accessoires sportifs du nom de la star de football Samuel Etoô a disparu des radars médiatiques depuis lors. Même si elle a fait une timide apparition lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations organisée au Gabon en février dernier.

Pourtant, la griffe dont le nom de baptême fait référence à cette icône du football a pourtant fait grand bruit lorsqu’elle a été dévoilée en 2014. La presse avait vite fait  de la comparer à d’autres marques  de sportifs tels que David Beckam, Didier Drogba, entre autres.

Selon le bihebdomadaire Ecomatin du lundi 6 mars 2017, cette initiative était de Gabriel Pascal Nyemeg Nlend, un jeune camerounais, designer et  fan de Samuel Eto’o, vivant à l’étranger. « C’est un projet que j’ai créé pour faire honneur à Samuel Eto’o pour tout ce qu’il a fait pour l’Afrique en général et le Cameroun en particulier », avait-il alors indiqué. Les premiers échantillons de ses créations révélées au grand public sont alors des tennis, casquettes, t-shirts, ceintures …, estampillées « Samuel Eto’o » accompagnées de « e9 ».

Sauf que trois ans plus tard, bien que très convoitée, la marque semble dans les oubliettes. Et pour cause, après un premier contact avec l’icône du football, le jeune designer assure avoir tenté plusieurs fois de rentrer de nouveau en contact avec la star du ballon rond. En vain. Aussi,  le jeune artiste s’est interdit toute nouvelle production ou commercialisation sans l’autorisation de Samuel Eto’o, peut-on lire dans le journal.  

Ainsi, après le fracassant échec qu’a connu le projet Set Mobile, lancé par le footballeur camerounais, celui de sa marque de vêtements serait-il un énième coup foireux ?

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez