Cameroun - Pius N’Diéfi: «Samuel Eto’o m’invitait souvent à Barcelone, pour que je le voie jouer»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Feb-2018   12739
Pius N'Diefi Archives
Le double champion d’Afrique (2000 et 2002) se remémore des années glorieuses passées dans la tanière des Lions indomptables. Il fait également des confidences sur sa rivalité avec Samuel Eto’o avec qui il entretenait une relation d’amitié.

Dans une interview accordée au site So Foot et publiée le vendredi 9 février 2018, Pius N’Diefi avoue que lors de la CAN 2000, organisée conjointement au Ghana et au Nigeria, Samuel Eto’o avait quelque chose de plus que lui: «Il était plus efficace devant le but. Il n’avait besoin que d’une occasion pour marquer. C’était un finisseur, tandis que moi, j’étais un travailleur».

Au-delà de cette rivalité sur le terrain, N’Diefi dit entretenir de bonnes relations avec Samuel Eto’o à cette époque. «C’était mon ami, même si nous étions en concurrence. Il n’y avait aucun problème entre nous, comme avec Patrick M’Boma ou Joseph-Désiré Job. Nous savions que celui qui était titulaire le méritait. Samuel m’invitait souvent à Barcelone, pour que je le voie jouer. Là-bas, c’était le roi. Avec Ludovic Giuly et Lilian Thuram, nous étions toujours ensemble. Il était également ami avec Messi, même si, là aussi, ils étaient en concurrence», avoue-t-il au micro de So Foot.

«Je prenais la collation avec toute l’équipe, et ensuite nous prenions le bus pour aller au match. Et après, on se retrouvait tous pour dîner. J’allais même dans le vestiaire du Barça après le match, et au décrassage le lendemain», ajoute Pius N’Diefi. Il dit avoir eu accès aux vestiaires du Fc Barcelone parce que «Samuel m’avait présenté. Du coup, les autres me demandaient comment cela se passait pour moi à Sedan, ou avec l’équipe du Cameroun».

Le double champion d’Afrique et finaliste de la Coupe des Confédérations en 2003 fait également savoir que Lionel Messi était impressionné d’avoir face à lui un double vainqueur de la CAN. «Il m’a félicité». À 42 ans, Pius N’Diefi cumule aujourd’hui les fonctions de directeur sportif, attaquant et entraîneur des équipes de jeunes du club d’Harly-Quentin, dans l’Aisne, qui évolue en Régional 3 française.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez