Cameroun - Polémique sur la CAN 2019: La réponse habile de Paul Biya à Ahmad Ahmad

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Aug-2017   5536 7
Username:
Password:
Carambolage   02017-08-12 23:30
#1
"...Et le Cameroun sera prêt le jour dit, j’en prends l’engagement..."
Le problème dans ce bout de réponse habile, nous dit-on, c'est l'usage de "je"
dans "j'en prends...". L'engagement du Président est garanti jusqu'à fin Décembre 2018. Une bonne partie de l'année 2019 tient en compte les préparatifs de la CAN.

Je sais! Ceci ne traverse pas l'imagination du Président Biya, mais, en Janvier 2019, le Cameroun pourrait avoir un nouveau Président de la République.
Disions que - Le Cameroun ne devrait pas compter sur un "je" d'où qu'il vient; mais plutôt agir sur la base des "institutions fortes" mises en place.
      0
LENOIR   52017-08-11 23:43
#2
@Project

"@Alternative
POURQUOI BEN MODO A DES MARCHÉS POUR LA CAN? es-tu d'accord que le pays donne des milliards à une compagnie fantome."

Commentaire: Crois tu qu'une banque comme EXIM BANK USA citee ici peut octroyer ses finances a une compagnie fantome qui lui a presente une lettre de garantie, une sorte de caution pour assurer le retour a l'investissement sans s'assurer de ces simples prealables de l'existence de ladite societe?

PRIME POTOMAC a gagne un marche aupres du Cameroun, et elle a saisi une banque Americaine en l'occurece EXIM BANK USA pour des financements. De l'Etat du Cameroun il a recu une lettre de garantie, contre signee par l'Ambassade du Cameroun au Cameroun au nom des USA, puis elle l'a jointe a ses negociations avec la banque, qui lui a ouvert une ligne de credit pour mener a bien son marche. Il n'a recu AUCUN KOPEECK DU CAMEROUN. VOILA LE MONTAGE!
      0
Nyambarindon   42017-08-11 18:42
#3
Une réponse indirecte.

Le discours s'adressant ici a de jeunes sportifs camerounais de retour de diverses compétitions internationales.
Il s'emboite dans un Enchainement de 3 evenements sportifs successifs des 12 derniers mois:

-reception des lionnes indomptables a l'issue de la can feminine de nov-decembre 2016
-receptions des lions indomptables a l'issue de la can masculine de fevrier 2017.
-reception des lions indomptables de l'athletisme de juillet aout 2017.

Faisant une projection sur les echeances futures:la CAN 2019
      0
Project   42017-08-11 17:33
#4
@Alternative
POURQUOI BEN MODO A DES MARCHÉS POUR LA CAN? es-tu d'accord que le pays donne des milliards à une compagnie fantome. Voici ses détails vérifiés:

site www.bbb.org, Prime Potomac Group - (212) 575-2595, Prime Potomac Group, 246 West 38th Street, Suite 1401, New York, NY 10018-9079. En plus tout mail envoyé à cette adresse est retournée comme non délivrée. Donc il n'y existe pas.

Prime Potomac Adresse sur Linkedin: 375 Park Avenue Ste. 2607 New York, New York 10152 United States

Lettre du sécrétaire général à la présidence
Prime Potomac Adresse: 708 3rd Avenue, Suite 618 New York, N.Y, 10017

Son site www.primepotomac.org: aucun projet de construction de stades, même 1 hotel il n'a jamais fait.
VOICI SA COUVERTURE: http://www.cameroon-info.net/article/camerounusa-affaire-gisele-alima-sdf-a-new-york-voici-la-reaction-de-martin-belinga-227928.html
      0
Alternative 10    102017-08-11 16:55
#5
On se rappelle que la CAN féminine à eu lieu au Cameroun.
On se souvient que les hiboux avaient autant chanter l'effondrement du Cameroun.
On se souvient aussi qu'après l'événement a été un succès total.
Mais les bisous, la nuit tombée, oublient tout ce qui se passe en journée.
Et en fin 2019, ils seront en train de prédire une autre catastrophe pour le Cameroun.
Et à bien y regarder, tous ces hiboux viennent d'un même coin du pays à quelques exceptions près.
      0
JIBOFAT   82017-08-11 15:50
#6
Les Chinois n'ont pas encore donné un centime à ce sénile dictateur, adepte de fausses promesses, il veut déjà gueuler ?
En plus, il ignore qu'en huit mois et dans de la précipitation, ce serait des éléphants blancs appelés à s'écrouler avec des spectateurs.
      0
Freud21   92017-08-11 15:28
#7
Cette réponse est-elle appropriée? N'était-il pas important de laisser le gesticulant incompétent Ahmed Ahmed se mêler les pas et montrer ses limites à travers les infrastructures bien construites à temps? Cette apologie ne rythme en rien avec le milieu footballistique. Elle est plutôt un argument supplémentaire pour bien se moquer du Cameroun. Car, dise-t-il. il fallait que Ahmed Ahmed secoue l'arbre pour que les fruits tombent.
      0
Paul Biya s'adressant aux Athletes (10/08/2017) P R C
Le Président de la République s’est habilement invité au débat autour de la CAN 2019. Sans verser dans l’invective, il a répondu au président de la CAF.

« …le Cameroun sera prêt le jour dit, j’en prends l’engagement ». Cette petite phrase lâchée par Paul Biya n’est pas anodine. En recevant le 10 août 2017 au Palais de l’Unité, les athlètes camerounais, médaillés lors depuis près d’un an, le Président de la République en a profité pour répondre au président de la Confédération Africaine de Football, Ahmad Ahmad.

« D’autres aventures sportives se  profilent  à l’horizon, d’autres conquêtes sportives vous attendent ; la CAN 2019, c’est déjà demain ; vous avez rendez-vous avec l’Afrique sportive ici même  au  Cameroun. Et le Cameroun sera prêt le jour dit, j’en prends l’engagement », a déclaré le locataire du Palais d’Etoudi. Si pour la circonstance, le Chef de l’Etat s’adressait aux athlètes, son message est aussi dirigé en direction du numéro 1 de la CAF.

Une sortie diplomatique de Paul Biya commentée par le politologue Njoya Moussa sur sa page Facebook. « Donc en fait, la fête de ce jour c'était juste une tactique pour Paul Biya pour répondre à Ahmad! », a-t-il réagi. Un avis que partagent de nombreux internautes.

Sans verser dans l’invective, Paul Biya a donc trouvé une stratégie pour s’inviter dans le débat autour de l’organisation par le Cameroun de la CAN 2019.  Un débat lancé par le président de la CAF en personne. Le 4 août dernier, Ahmad Ahmad déclarait que le Cameroun n’est pas prêt à abriter une CAN même avec quatre équipes.

Une grande partie de l’opinion camerounaise a considéré ces déclarations comme injurieuses à quelques jours seulement de la visite d’inspection (20-28 août) du cabinet d’experts, mandaté par l’instance dirigeante du football sur le continent. Visite à l’issue de laquelle la CAF prendra la décision de maintenir ou non sa confiance au Cameroun. La sortie de Paul Biya dans ces conditions, peut avoir un impact.  

 

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez