Cameroun - Politique: Bello Bouba suspend le Maire de Pitoa (région du Nord) et certains cadres de son parti, l’UNDP

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Mar-2018   7192
Bello Bouba Maigari UNDP
Les personnes suspendues se sont ralliées au Front pour le Salut National du Cameroun (FSNC) d’Issa Tchiroma Bakari.

Le président national de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP), Bello Bouba Maigari, a signé des décisions le 5 mars 2018 réorganisant son parti dans le département de la Bénoué secoué par une crise depuis juillet 2017.

Les décisions prises par Bello Bouba Maigari, suspendent trois cadres de l’UNDP de leurs fonctions. Il s’agit du Maire de Pitoa, Ousmanou Aman Sa’Aly (membre du bureau politique et du Comité Central de l’UNDP, président de section l’UNDP de Pitoa), Bouhari Ibrahima (président de section du Mouvement des Jeunes de l’UNDP de Pitoa) et Madame Fadimatou Kingui (présidente du Mouvement des Femmes de l’UNDP de Pitoa).

 Bello Bouba Maigari nomme par ailleurs Adamou Abdoulaye au Comité Central de l’UNDP et président de la section de l’UNDP de Pitoa. Madame Madjele Rachele a été nommée présidente du Mouvement des Femmes de l’UNDP de Pitoa et Yaouba Diwa président du Mouvement des Jeunes de l’UNDP de Pitoa.

Dans ses notes, Bello Bouba n’explique pas les raisons ayant motivé ce réaménagement au sein de l’UNDP dans l’arrondissement de Pitoa situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Garoua. Mais dans l’entourage de Bello Bouba, l’on explique que les cadres suspendus se sont ralliés à Issa Tchiroma.

 « Quand Issa Tchiroma était en séjour à Garoua en février dernier, le Maire de Pitoa et tous ses conseillers municipaux sont allés chez lui disant qu’ils veulent rejoindre le FSNC. Le ministre Issa les a reçu et planifie un grand meeting dans les jours à venir pour présenter officiellement ces personnes qui ont démissionné de l’UNDP pour le FSNC », rapporte un proche de Bello Bouba qui ajoute que c’est un grand coup contre le président de l’UNDP.

Contacté par Cameroon-Info.Net, le Maire de Pitoa indique qu’il attendait cette décision depuis longtemps. « Ça ne me surprend pas. Tous les membres du bureau de la section de l’UNDP de Pitoa avaient déposé leur démission. C’est normal qu’ils soient suspendus. Mais Bello a violé les textes du parti en nommant des nouveaux membres à la section. Les membres du bureau de la section doivent être voté par la base et non nommés par le président national du parti. Bello ne sait quoi faire car l’UNDP n’a plus de base à Pitoa. Bello est dos au mur », explique le Maire de Pitoa, Ousmanou Aman Sa’Aly alias Yerima Dewa. Le Maire confirme par ailleurs le ralliement de tout le conseil municipal de Pitoa au Front pour le Salut National du Cameroun.

Auteur:
Peter KUM
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez