Cameroun - Postes et Télécommunications: Plus d’un milliard de FCFA destinés à la digitalisation des services postaux en 2018

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Jan-2018   4329
Campost Archives
Un processus qui devrait permettre au service postal Camerounais de s’adapter au nouvel environnement dominé par le numérique.

Poursuivre la densification du réseau postal et la transformation numérique de la poste. Voilà entre autres ce à quoi devra s’atteler le ministère des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL) en 2018, concernant les services postaux et financiers. Ce vaste chantier prévoit pour cela, 1 milliard 503 millions FCFA, indique Le Quotidien de l’Economie du jeudi 11 janvier 2017. Notons que pour le compte de l'année 2018, le budget alloué au MINPOSTEL est de plus de 46 milliards FCFA.

Ce programme de densification du réseau et d’amélioration de la couverture postale nationale se déroulera en trois actions. Il s’agira dans un premier temps de développer les infrastructures d’accès au produit et services postaux et financiers. Par la suite, il sera question de mettre en place des infrastructures de codification et de dressage postal au Cameroun et enfin, le MINPOSTEL devra mettre en place un système de régulation et de développement des activités postales, détaille le journal.

Pour cet exercice, la poste figure en bonne partie sur la liste des dépenses d’investissement public.   Une stratégie qui, d’après les experts, devrait s’opérer à travers des mutations qui devrait s’opérer dans les prochains jours, afin de permettre au service postal Camerounais, de s’adapter au nouvel environnement dominé par le numérique. Pour cela, il est prévu être autres, la transformation du data center existant de la CAMPOST, en un data center de cloud, afin d’aboutir à l’optimisation de l’entreprise. En plus de cela, l’opérateur postal public envisage gérer ses clients lui-même, ceci à travers la mise sur pied d’un opérateur virtuel. Dans la foulée, un autocommateur qui devrait permettre la synchronisation de tous les flux financiers est envisagé.

Il faut déjà noter qu’entre 2016 et 2017, le nombre de bureaux de poste est passé de 234 à 239.  Et dans le cadre du programme de densification du réseau et de l’amélioration de la couverture postale nationale, le nombre de points postaux fonctionnels passe de 1139 pour une cible de 1155, apprend-on.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez