Cameroun - Préparatifs de la CAN 2019: Prime Potomac importe le gazon des Etats-Unis pour les stades de Garoua

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Mar-2018   5859
Chantier de construction d'u n stade d'entrainement à Garoua Prime Potomac
Les stades d’entraînement sont déjà sortis de terre. Bien plus, les travaux sont à la phase des finitions. Celles-ci pourront durer deux mois, dans le pire des cas, à en croire les précisions du président directeur général de Prime Potomac.

«Les aires de jeu sont en phase d’être recouvertes de gazon», apprend-on dans les colonnes du journal Essingan en kiosque le lundi 5  Mars 2018. Ce travail débute cette semaine. Le matériel adéquat étant désormais disponible. Le samedi 3 mars 2018, révèle le journal, l’aéroport international de Garoua a accueilli un vol spécial. Un avion-cargo de type Md11 F affrété par le PDG de Prime Potomac, Ben Modo. L’aéronef parti de Miami aux Etats-Unis d’Amérique pour atterrir directement à Garoua est venu livrer une cargaison de gazon destinée aux stades d’entraînement en réfection.

D’autres vols de ce type sont annoncés pour les prochains jours. Il faudra en dénombrer au total neuf entre les Etats Unis et le Cameroun pour assurer le transport de tous les matériaux destinés aussi bien pour les chantiers des stades que pour les chantiers des hôtels.

«Maracana Prime Potomac a adopté l’option du transport par avion, bien que plus coûteuse que le transport par bateau, afin de donner assez rapidement satisfaction à l’Etat du Cameroun», commente le journal Essingan.

Le gazon réceptionné samedi dernier à Garoua est de type «Bermuda Tiffway 419». A titre d’exemple, il est du même type que celui installé dans le stade de Maracana, au Brésil, où s’est jouée la dernière coupe du monde de football. Le «Bermuda Tiffway 419» est réputé comme étant une spécificité des zones arides à l’instar de l’Amérique latine, le Sud des Etats-Unis et les régions sahéliennes notamment le Nord-Cameroun. Il est sous forme de tapi naturel. Et l’on peut automatiquement jouer dessus quarante-huit heures après sa dissémination sur l’aire de jeu. Dans un autre cas, il aurait fallu attendre huit mois pour faire grandir le gazon.

Toujours selon le journal Essingan, «l’organisation du travail dans les chantiers des infrastructures de la Can 2019 dont Prime Potomac a la charge à Garoua ne peut que rendre optimiste sur les prévisions avancées. L’entreprise a densifié tant en quantité et qu’en qualité les effectifs de son personnel. Objectif, maintenir le rythme accéléré des travaux qu’elle s’est imposée».

En effet, poursuit le journal, «avec ses deux mille cinq cent soixante employés qui pointent actuellement à la fin du mois, l’entreprise américaine est l’un des plus gros employeurs dans le grand Nord. Du coup, les chantiers tournent de manière ininterrompue jours et nuits. Et l’on comprend pourquoi et comment cette société comptabilise six mois d’avance sur les délais contractuels de fin des travaux prescrits par l’Etat du Cameroun».

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez