Cameroun - Presidentielle 2018: Maurice Kamto, le Président du MRC, va participer aux primaires de son parti politique

Par Liliane J. NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Sep-2017   2519 7
Username:
Password:
ECCLESIASTES   42017-09-09 13:31
#1
Good boy!
      0
AfriCameroun   122017-09-09 09:48
#2
les camerounais m'étonnent bien souvent.
Le parti organise les primaires et on dit que c'est faut parce que personne ne peut battre Kamto. Si rien n'est fait on dira qu'il n'est pas légitime.
Le partie à un seul de l'ouest dans la liste de ces cinq de tête (président et vices présidents), on continue de dire que c'est un parti régional.
QUE VOULONS NOUS AU JUSTE?

Je pense que les primaires sont importantes pour un parti, même si son président actuel est le plus populaire car quand il cessera d'être populaire quelqu'un autre pourra le battre.
Si le plus populaire représente un parti c'est bien l'expression de la vraie démocratie.
Mais il faut s'assurer que les textes ne favorisent pas les situation de confusions et de divergéances d'interpretation car ce le mal que connais beaucoup de partis
      0
Linternational   72017-09-09 03:50
#3
il n'est pas lui aussi "candidat naturel"? ce serait drole si il venait a se faire "taper dos".

mais au fonds cest une farce. les partis ou il y a une primaire ont plusieurs hommes forts. aucun d'eux n'a cree le parti, n'en est le pricinpal financier. dans ces partis la, c'est les militants par leurs cotisations (et les gros bras tapis dans l'ombre qui investissent en milliards) qui financent le parti.

la modernite devrait commencer par la pour Mr Kamto. a creer un parti qui appartient non pas a lui, mais au peuple. si il avait cree un mouvement, doont il n'etait lui meme que simple membre, avec un comite de gouvernance et etc... et ou d'autres personallites se sentent libres de militer, la primaire aurait tout son sens.
      0
Edo188   152017-09-09 01:25
#4
eeeh!! oui faire les faire differement du SDF et du parti des depieces.
alllez y le MRC sera dans le future ce don't les Cmerounais ont vriament besoin. la clarte et la legitimite.
      0
Raymann14    52017-09-08 23:20
#5
Pourquoi dépenser de l'argent pour rien en organisation les pseudo primaires?
Celui qui s'opposerait à Kamto devrai-il attendre ce jour pour se prononcer?
Regardez à l'UPC ou au MANIDEM comment ça bouge.
Un vrai hypocrite ce Kamto.
      0
Kongo Libong13    42017-09-08 20:38
#6
Breaking News: Primaires au MRC!
Un suspense a coupez au couteau...Nessa???
      0
Niel2620    92017-09-08 20:07
#7
Arretez le theatre. Vous imaginez quelqu'un battre Kamto??? Souplait un peu de respect pour les camerounais. Adjewaa
      0
Maurice Kamto Archives
C’est à l’issue de ces primaires, que sera connu le candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun pour la présidentielle 2018.

Maurice Kamto le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) est ferme sur ce point. Dans sa formation politique, il n’y a pas de candidat naturel. Tout militant a le droit de se porter candidat à la présidence du parti. Approché par le quotidien Mutations, il déclare dans son édition du 7 septembre 2017 «je le redis à Mutations à la convention du parti qui va se tenir à la fin de l’année, je serais candidat. Chaque militant du MRC qui veut être candidat à la candidature ou qui veut être candidat pour président du parti prépare sa liste, puisque c’est une élection de liste. Donc je ne fais pas d’entorse à la démocratie. Nous allons faire le toilettage des textes parce que nous constatons qu’il y a des lourdeurs. Sauf imprévu, nous voulons tenir notre convention avant la fin de cette année et je serais candidat. Je vais remettre mon mandat en jeu. C’est là-bas que le candidat du parti sera investi. Si d’aventure ce n’est pas moi, je soutiendrai le candidat élu».

Interrogé sur le fait que son parti politique traîne l’image d’un parti tribaliste, Maurice Kamto indique qu’il s’agit d’informations de toutes pièces fabriquées par des officines. «Prenons la direction nationale du MRC. Il y a un président et 5 vice-présidents. Je suis le seul originaire de la Région de l’Ouest. Le premier vice-président est de l’Extrême-Nord, le deuxième est du Centre, le troisième du Littoral, le quatrième du Sud-Ouest et la cinquième est du Nord. Le secrétaire général est du Nord-Ouest et on dit que c’est un parti régionaliste», explique-t-il.

 

  

 

Auteur:
Liliane J. NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez