Cameroun - Prise en charge des Accidents de travail: Plus de 3 milliards de FCFA reversés par la CNPS en 2017

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-May-2018   1076
Siège de la CNPS à Yaoundé Archives
Pour réduire cette dépense, le directeur général prône la mobilisation des entreprises des secteurs les plus accidentogènes comme l’agro-industrie et les Bâtiments des Travaux Publics.

« Malgré les efforts des pouvoirs publics et des entreprises dans la réduction de la pénibilité du travail, les statistiques en matière d’accidents du travail restent alarmantes et les coûts de réparation importants » dixit Rasack Johny, secrétaire général du ministère du Travail et de la sécurité Sociale (MINTSS). En effet, pour l’exercice 2017 seulement, la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) a consacré 3,165 milliards FCFA à la réparation des accidents de travail et de maladies professionnelles, peut-on lire dans Le Quotidien de l’Economie du mercredi 2 mai 2018. Pour réduire cette dépense, le directeur général prône la mobilisation des entreprises des secteurs les plus accentogènes comme l’agro-industrie et les Bâtiments des Travaux Publics.

En organisant récemment la Journée Africaine de la Prévention (JAP) des risques professionnels dans le cadre des activités marquant la 132e fête du Travail, le MIINTSS en partenariat avec l’équipe d’appui technique de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), il était question de faire face à la tendance haussière des accidents de travail et des maladies professionnelles, et de réduire les dépenses exponentielles qui vont avec.

Il faut noter que rien que pour le premier trimestre de l’année 2018, la CNPS cumule déjà 803 millions FCFA, pour ce qui est de la prise en charge des accidents de travail. Surtout que 56,2% d’entreprises ne comptent pas en leur sein une structure médicale appropriée. « Sur 459 entreprises visitées en 2017, seules 201 disposent d’une structure médicale », apprend-on. "La réduction de l'inscurité sur le lieu de travail est loin d'avoir trouvé son épilogue", explique Alain Olivier Mekulu Mvondo, direteur général de la CNPS.  L’urgence de mettre sur pied une nouvelle politique publique en la matière n’est donc plus à démontrer.

Pour information, un travailleur décède dans le monde toutes les 15 secondes des suites d’un accident de travail ou de maladie professionnelle.  Et 164 accidents de travail surviennent sur les lieux de travail, indique le journal.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez