Cameroun - Promotion du bilinguisme: 700 millions de FCFA pour le démarrage des activités de la Commission Mafany Musongue

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-Jun-2017   2906 10
Username:
Password:
Mbongochobi    82017-06-16 07:09
#1
Les leaders de CONSORTIUM Anglophone croupissent en prison pour avoir dénoncé les injustices subies par les Anglophones, mais ça n'empêche pas Péter Musonge et consorts, qui ont initialement refusé l'existence de ce problème Anglophone , de récupérer les 700 millions gratos.

Le Cameroun est merveilleux, vivons seulement.
      0
Xeroxfire2012   02017-06-16 02:31
#2
La sorcellerie change avec le Cameroun...
      0
Oceane    12017-06-15 21:04
#3
https://bible.org/seriespage/la-nudité-de-noé-et-la-malédiction-de-canaan-genèse-918-8211-1032
      0
Oceane    22017-06-15 21:00
#4
https://www.monde-diplomatique.fr/1964/11/TUBIANA/26329

Lorsque vos référents sont exogènes, il ne faut pas s'étonner que les "corps sans esprit" aillent chez maîtres pour voir comment ils font avec leur "multiculturalisme".

C'est toujours "la malédiction de Cham" qui vous dérange ?
      0
Afro Juvenis   102017-06-15 18:24
#5
Et ils s'en cachent meme pas... A peine nomme, les gars sont sur le chemin du Canada, parti a la rencontre de l'Ambassadeur pour deja negocier les modalites pratiques de leur "voyage d'etude et d'impregnation de l'experience canadienne en matiere de bilinguisme".

Meme pas un detour par la d'ou les doleances sont venu, principalement les regions anglophones. Meme pas pour faire semblant.

Vraiment!
      0
Madiba   102017-06-15 15:49
#6
Hahaha Biya and his crooks. So of what help is this 700 million to the common Cameroonian? Does Canada need to create such a commission to foster Bilingualism? Cameroon ohyeeeeeee. "Chop broke pot". Is there not a constitution that guarantees Bilingualism? Why is Biya this evil? Is this money not enough to help provide water or electricity in rural areas in the Anglophone or francophone zones. Biya u will die a bad death.
      0
Freud21   122017-06-15 14:11
#7
Gouffre de dépenses, de vols, de détournements de derniers publics et d'enrichissements illicites avec de vieux croupissants! Le Canada n'a pas besoin de cette structure pour la promotion du bilinguisme. Seule la constitution et sa mise en pratique garantissent le bilinguisme. Ces voleurs n'ont pas hontes!!!
      0
Adama    172017-06-15 14:10
#8
Le budget de fonctionnement de cette autre caisse de raisonnance développerait toutes les deux régions Anglophones.

Espèce de dirigeants voyous!
      0
Ebango   142017-06-15 14:10
#9
Sassayé! Voilà le budget à manger. Mangeoire weh! Commissions, budgets, missions... Le peuple attrape les miettes et se meurt.
      0
Linternational   272017-06-15 13:42
#10
voici un pays qui est entrain de negocier un programme d'endettement avec le FMI, qui emprunte des centaines de millions de dollars aux Chinois pour soi disant l'electrification solaire.

700 millions pour la promotion du bilinguisme, presque 1 milliard. c'est pour faire quoi au juste?
- "mener toute étude ou investigation"?? au Cameroun, les etudes servent a quoi??
- "s’assurer du suivi de la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles": s'assurer du suivi?? si il n'y a pas de mise en oeuvre, que va-t-il se passer?

au Cameroun, on s'assure de la mise en oeuvre de quoi que ce soit ou? Meme les projets hautement sensibles et gerer par la Presidence connaissent des retards et couacs. Le Pont de Douala devait etre construit en combien de temps? Kribi, on en est ou? l'auto-route prend une eternite

si au jour d'aujourd'hui les enfants fuient encore les cours d'anglais, ils sont idiots et la promotion du bilinguisme n'y fera rien.

cette commission va resoudre quel probleme de fonds pose par les anglophones? avec 700 millions, on aurait resolu au moins 1 seul probleme de fonds.

c'est la magie au Cameroun, franchement!!
      0
Peter Mafany Musongue Archives
La dotation du Chef de l’État Paul Biya va servir pour le début de la mise en œuvre du plan d’action 2017-2018 adopté au cours de la session de la commission nationale tenue mercredi à Yaoundé.

Les travaux placés sous la présidence de Peter Mafany Musonge se sont déroulés à huis clos. Peter Mafany Musonge a, dans son propos d’ouverture, fait un ensemble d’annonces. En plus des 700 millions de FCFA, l’on a appris que sur hautes instructions du Président de la République, trois étages de l’immeuble de l’Émergence, sis au centre de la ville de Yaoundé sont mis à la disposition de la Commission.

Selon Cameroon Tribune en kiosque ce jeudi, depuis la session du 28 avril dernier qui a essentiellement été consacrée à la prise de contact, le président de la Commission, certains membres et le secrétaire général Cornelius Chi Asafor ont rencontré le haut-commissaire du Canada au Cameroun, «au cours de laquelle les modalités de collaboration avec le Canada ont été discutées».

Globalement, les travaux d’hier ont permis d’adopter un plan d’action pour la période allant de juin 2017 à décembre 2018 de même que le règlement intérieur de la Commission. Au rang des autres actions déjà menées et qui étaient inscrites au programme des travaux hier, il y a le projet d’organigramme de la Commission qui a été élaboré par le secrétaire général. Il est attendu ce jour, l’installation officielle de Cornelius Chi Asafor dans ses fonctions de secrétaire général de la Commission.

La Commission nationale pour la promotion du bilinguisme a pour mission entre autres de s’assurer du suivi de la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles faisant de l’anglais et du français deux langues officielles d’égale valeur; de mener toute étude ou investigation et proposer toute mesure de nature à renforcer le caractère bilingue et multiculturel du Cameroun.

Mais aussi, élaborer et soumettre au président de la République des projets de textes sur le bilinguisme, le multiculturalisme et le vivre ensemble; recevoir toute requête dénonçant des discriminations fondées sur l’irrespect des dispositions constitutionnelles relatives au bilinguisme, au multiculturalisme et en rendre compte au Président de la République.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez