Cameroun - Prosper Nkou Mvondo: « A Conakry, Tombi à Roko voulait être maintenu à la présidence de la FECAFOOT»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Sep-2017   4489 9
Username:
Password:
Lokito   22017-09-11 22:02
#1
@ManDaouala: la réaction de nos compatriotes en ligne est claire. ils sont comme moi pour le changement à la fécafoot et ce changement passe par les nouveaux visages. @a roko l'usurpateur de titre et d'identité, @adama et toi sont aversaires du progrès et du changement et très minuscule pour se passer pour nos aversaires. la fifa, la caf und votre @a roko n'arrivent pas à faire face notre abdou national.

malgré toutes les fautes possibles que tu évoques, mon argumentation est beaucoup plus convaincante que la tienne.
n.b: je m'excuse pour des fautes. car je vis en allemagne et j'utilise un clavier en allemand.
      0
Mengap   12017-09-11 21:15
#2
@Adama
Ne te réjouit pas trop vite, en attendant les conclusion de l'Audit de la FECAFOOT qui va être commandé !
Je t'avais donné le nouveau trio magique qui conduit le foot en ce moment et ça ne loupe pas. On peut dire que c'est ton Ami dont tu aimes bien les frasques sous les jupons...qui est aux commandes même à yétoudi c'est lui qu'on écoute ?
      0
ManDaouala   12017-09-11 17:38
#3
@Lokito.
Je suppose que vous n'avez aucun défaut...
C'est pas la peine d'insulter ses adversaires, surtout dans un océan de fautes d'orthographe, de conjugaison et de grammaire...
      0
Lokito   172017-09-11 15:52
#4
en réalité c'est tombi qui est le vrai problème et dir qu'il cet énergumène voulait se maintenir prouve qu'il pense plus à son gombo qu'au développement de notre football. un vrai trouble-fête, écarter le à jamais de toutes les activités du football. car sa place est à kodengui.
      0
Maguida    142017-09-11 15:18
#5
Adama
Que tombi se prépare bien pourvu qu'il gagne dans la légalité c'est à dire avec des textes conforme et un processus honnête
      0
Educator   52017-09-11 14:00
#6
"[] D’ailleurs la FIFA vous l’a dit : « je n’ai pas pu mettre les parties en accord et c’est pour cela que j’ai pris ms responsabilités ». Mais seulement en prenant ses responsabilités la FIFA a penché du côté ... []"

Strange name, who is this Mr/Miss/Mrs la FIFA who is quoted here?
      0
BOUBOU   142017-09-11 13:32
#7
"Vous n’allez pas demander à quelqu’un qui a le bifteck dans la bouche de l’enlever et de le donner à quelqu’un "
...en d'autres termes, l'enjeu principal de tous les combats, c'est le contrôle du beafsteak, et non la cause du football camerounais!
      0
Adama25    42017-09-11 13:28
#8
Pendant que Tombi se prepare tranquillement, vous êtes sur les plateaux télé pour l'insulter.

Et en fevrier prochain, vous seriez surpris de son election et irez au TAS enrichir les Suisses.

Bande de malades ! Soyez serieux.
      0
Maguida   52017-09-11 13:22
#9
il y a un père ici qui nous a dit que Bell avait été choisi pour diriger le CN-FECAFOOT. Après il a voulu se justifier en racontant plein d autres anneries.
Comment Nkou Mvondo vient nous dire qu on avait décidé qu aucun membre ayant participé de prêt ou de loin à la crise ne pouvait faire partir du CN ?
Donc Bell n a pas été acteur de la crise ?

"Vous n’allez pas demander à quelqu’un qui a le bifteck dans la bouche de l’enlever et de le donner à quelqu’un "
C est vrai que Tombi était dans son role mais pensait il pouvoir obtenir cela de ses "opposants" puisque c est avant tout sa grosse tete qu ils voulaient ?
      0
Prosper Nkou Mvondo Archives
Le président de Ngaoundéré FC a révélé dimanche à la télévision une partie du contenu de la réunion de conciliation tenue dans la capitale guinéenne en juillet dernier.

L’on commence à en savoir plus sur la réunion de conciliation tenue le 11 juillet 2017 en Guinée entre acteurs de la crise à la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). Le premier à délier sa langue est le Professeur Prosper Nkou Mvondo. Le président de Ngaoundéré football club s’est ouvert sur les antennes de la télévision Vision 4 le 10 septembre 2017. « Nous étions à Conakry dans un conclave. De retour de Conakry je m’étais interdit de parler avant la FIFA. Parce que c’est la FIFA qui avait organisé cette rencontre. Il était donc normal, logique que la FIFA prenne la parole en premier pour révéler à l’opinion ce qui  s’est passé dans ce conclave », a expliqué le juriste de formation avant de se lancer dans des révélations. La forme de la transition, le nombre de membres de l’organe qui devait la conduire et les intentions du leader du bureau déchu sont au menu  du premier jet.  

« On s’est accordés sur la mise en place à la Fédération camerounaise de football d’un comité de normalisation. Ce comité de normalisation devait être composé en nombre réduit, impair :3, 5,7. On a choisi 5. Ce comité de normalisation avait un certain nombre de missions qui ont été définies au conclave de Conakry. Il y a des détails dans lesquels je ne peux pas entrer. La FIFA vous donne les détails… Il y a eu des discussions. D’ailleurs la FIFA vous l’a dit : « je n’ai pas pu mettre les parties en accord et c’est pour cela que j’ai pris ms responsabilités ». Mais seulement en prenant ses responsabilités la FIFA a penché du côté de  ceux qui comme moi défendaient la mise en place d’un comité de normalisation. Tombi voulait être  maintenu à la présidence de la fédération camerounaise de football pendant cette période transitoire à la suite de l’annulation des élections. Ce qui est tout à fait logique. L’homme est dans son rôle. Vous n’allez pas demander à quelqu’un qui a le bifteck dans la bouche de l’enlever et de le donner à quelqu’un », tente-t-il de justifier.

Dimanche lors de l’émission « club d’élites », Nkou Mvondo a néanmoins soutenu que ce ne sont pas tous les engagements pris ont été respectés. Il a ainsi récusé la vice-présidente du Comité de normalisation Me Ambomo au motif qu’elle a eu à défendre la FECAFOOT face à lui. L’occasion de rappeler qu’à Conakry tout le monde s’est accordé sur le fait qu’aucune  personne ayant pris part à la crise « de près ou de loin, directement ou indirectement » ne devait figurer dans le comité de normalisation mis en place le 8 septembre 2017.   

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez