Cameroun - Retour de 250 migrants camerounais de la Libye: Samuel Eto’o dément avoir offert 1,5 million de FCFA à chaque migrant

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Nov-2017   10105
Samuel Eto'o W. TCHANGO
Depuis le jeudi 23 novembre 2017, plusieurs sites Internet ont fait circuler une rumeur selon laquelle Samuel Eto’o Fils aurait offert ????????? à chaque migrant de retour au Cameroun.

«Cette rumeur est absolument infondée!», précise l’ex-capitaine des Lions Indomptables dans un message posté sur sa page Facebook ce vendredi 24 novembre 2017. «Je profiterais donc de cette occasion, chers frères et sœurs, pour souligner que l’amour prévient plus de maux que l’argent ne peut en résoudre.

Alors, ne perdons pas notre précieux temps à rechercher des sensations fortes aux frais de personnes affligées, mais utilisons ce temps pour empêcher que d’autres frères se voient privés de leur dignité.

Ne nous contentons pas de réagir lorsque nous pouvons prévenir, car parmi ces victimes se trouvent certainement des personnes qui ont été nos voisins à un moment donné, mais vers qui nous n’avons pas daigné porter un regard bienveillant. Construisons notre Afrique en ayant un impact positif les uns sur les autres!», ajoute Samuel Eto’o.

Mardi dernier, 21 novembre 2017, 250 migrants camerounais ont été accueillis à l’aéroport international de Yaoundé, en provenance de Tripoli où s’est échoué leur rêve européen. Après mout tentatives infructueuses de passer clandestinement par les pays africains comme l’Algérie, le Maroc ou la Libye, ces 250 Camerounais ont accepté de retourner au pays, soutenus par l’organisation internationale pour les migrations (OIM). Ils ont pris le vol à Niamey au Niger où ils ont été rassemblés et sont arrivés à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen aux environs de 22h ce mardi 21 novembre 2017.

Sur place, à leur descente de l’avion, le gouvernement camerounais s’est organisé pour leur réserver un accueil des plus chaleureux. Ils sont pris en charge par une équipe médico-sociale composée des personnels des ministères de la Santé publique et des Affaires sociales. Des soins préliminaires leur sont administrés et  une enveloppe de 65 000 FCFA remise à chacun pour le retour en famille, sur instructions du président de la République, Paul Biya.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez