Cameroun: Saisie à Douala d’un important stock de conserves de maïs et de légumes surgelés impropres à la consommation

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Aug-2018   4139
conserves de maïs Archives
Les équipes de la Brigade de contrôle et de répression des fraudes du ministère du Commerce à Douala, ont procédé il y a quelques jours, à la saisie d’un important stock de conserves de maïs et de légumes surgelés impropres à la consommation. La saisie de ces produits de la marque Freshona a été faite dans un grand magasin au quartier Deido.

D’après un communiqué du ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, publié  mardi dernier et relayé par Cameroon Tribune du jeudi 2 Août 2018, il s’agit en fait d’aliments prêts à consommer contaminés à la «listeria monocytogenes». L’alerte lancée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique que ces conserves sont produites en Hongrie et distribuées à l’international.

«Les consommateurs sont par conséquent invités à faire preuve de la plus grande vigilance et à s’abstenir de consommer lesdits produits», précise le document de Luc Magloire Mbarga Atangana.

D’après le chef de brigade, Charles Monefong Abessolo, «le Mincommerce a déjà a pris des mesures idoines pour que ces produits soient retirés des espaces commerciaux. En dehors de la saisie qui vient d’être faite, les équipes font plusieurs descentes dans d’autres magasins de la même ville pour s’assurer que ces produits ne se trouvent pas dans les rayons charcuterie».

Le propriétaire du magasin a en effet indiqué aux équipes de contrôles avoir déjà procédé à la distribution de ces produits dans d’autres espaces marchands de la capitale économique. Il est question aujourd’hui, d’après le chef de brigade, de retrouver ces espaces commerciaux et procéder à la saisie systématique de ladite marchandise.

«La procédure est encore en cours, mais il est important que la population soit alertée qu’elle arrête tout de suite la consommation de ce maïs et de ces légumes congelés», ajoute-t-il. Une autre source dudit ministère a indiqué que ces produits incriminés se trouveraient déjà dans certains espaces commerciaux de la ville de Yaoundé. «C’est la  même marque mais provenant d’un autre pays d’Europe», précise la source.

Pour  ce qui est de l’infection alimentaire causée par ces produits, il s’agit de la listériose due à une bactérie, la Listeria monocytogenes. Elle entraîne une septicémie ou une infection du système nerveux central. Chez la femme enceinte, les conséquences peuvent être très graves pour l'enfant, avec un risque d'avortement, d'accouchement prématuré ou d'infection néonatale.

Les symptômes habituels sont une fièvre plus ou moins élevée, accompagnée de maux de tête et parfois de troubles digestifs à savoir des nausées, (diarrhées et vomissements).

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez