Cameroun – Santé : Les parlementaires du Logone et Chari se mobilisent contre les fistules obstétricales

Par Marie Louise SIMO | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Mar-2018   1185
Les députés de ce département situé dans la région de l’extrême-Nord, ont effectué pendant 4 jours une tournée parlementaire de sensibilisation sur la recherche des femmes victimes de cette maladie qui touche près de 19 mille femmes au Cameroun.

Face à la gravité des  fistules obstétricales, une maladie qui touche plus de 19 000 femmes au Cameroun et particulièrement dans le septentrion, les députés du Logone et Chari,  se sont unis, pour sensibiliser  les  femmes de ce département et sauver celles qui en souffrent parfois sans en avoir connaissance. C’est dans ce cadre qu’une  tournée parlementaire de sensibilisation des femmes leaders d'opinion et de la société civile pour la recherche des femmes victimes des fistules obstétricales (en vue de leur prise en charge et traitement dans le cadre de l'Opération humanitaire Mercy ship)  a été organisée dans cette localité de la région de l’Extrême-Nord.  

Compte tenu du faible taux de mobilisation des femmes victimes de cette maladie, principalement à  cause de son  caractère tabou, le ministère de la Promotion de la femme et de la famille et la représentante résidente du Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa), Mc Kinney Barbara Sow, ont sollicité l’appui des élus locaux, enfin d’intensifier la sensibilisation dans  leurs circonscriptions respectives. L’objectif de cette démarche qui a démarré le 20 février dernier, est de sortir les victimes des régions septentrionales et celle de l’Est, de leur silence. Dans cette logique, elles ont été  identifiées et informées  de la nécessité de se faire prendre en charge et soigner dans les meilleurs délais possibles.

Cette  tournée qui  s’est déroulée en plusieurs étapes, a débuté par une  campagne dans les  localités  de Zina et  Hille Alifa, une zone riveraine du Lac Tchad.  A chaque étape, ces députés, conduits par Kamssouloum Abba Kabir,  ont mis à la disposition des femmes leaders et des structures partenaires de cette opération, des moyens financiers pour leur déploiement sur  le terrain.

Les scientifiques définissent cette maladie  comme une communication créée entre les voies urinaires de la femme (la vessie et l’urètre) et le vagin d’une part et/ou entre la voie digestive (le rectum) et le vagin d’autre part entraînant une absence totale de contrôle des urines et des selles par la victime. Elle se caractérise par une incontinence urinaire et/ou fécale chronique. La fistule obstétricale est causée généralement par « un accouchement anormalement prolongé et difficile, le plus souvent sans l’assistance d’un personnel médical qualifiée donc ne bénéficiant pas des soins obstétricaux appropriées ».

 Marie Louise Simo

Auteur:
Marie Louise SIMO
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez