Cameroun - Service public de l’eau: CAMWATER entre en service le 1er mai 2018

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Feb-2018   3799
Direction Générale de Camwater Otric Ngon
Cette date marquera la fin des activités de la Camerounaise des Eaux qui assurait depuis dix années la distribution et la commercialisation de l’eau au Cameroun.

D’après le quotidien Mutations du 7 février 2018, à la Cameroon water utilities corporation (CAMWATER), l’heure est à la préparation de la transition qui doit se faire entre cette société d’Etat et la Camerounaise des Eaux (CDE), pour le service public de l’eau. Le 1er mai 2018, la CDE filiale de l’Office nationale de l’eau potable (ONEP) du Maroc ne va plus assurer la distribution et la commercialisation du précieux liquide au pays, comme c’était le cas depuis une bonne décennie.

Mutations rapporte Par ailleurs que les employés de la CDE attendent d’être reversé dans le fichier de la CAMWATER, le nouveau gestionnaire. «A la CAMWATER, aucun responsable d’envergure ne souhaite se prononcer sur ce dossier. Cependant des recoupements dignes de foi font état de ce que le personnel a perdu le sommeil. Notamment du fait de sa participation aux assises des comités mis sur pied par l’actuel Directeur général, de la CAMWATER, Gervais Bolanga», écrit notre confrère.  

Pour reparler de la CDE, il convient de rappeler que le contrat d’affermage de cette filiale marocaine n’a pas été reconduit par le Gouvernement du Cameroun. Paul Biya le Chef de l’Etat avait même instruit que ledit contrat soit rompu au plus tard le 31 août 2017. Le 5 juin 2017, dans les services de Philemon Yang le Premier Ministre (PM), il s’était alors tenu une réunion portant sur les «formalités de clôture du contrat d’affermage avec la Camerounaise des eaux (CDE)». Soulignons que la décision du Chef de l’Etat était motivée par les nombreux problèmes de distribution d’eau décriés dans le pays. Certaines indiscrétions indiquaient également que la rupture du contrat d’affermage de la CDE était due à une collusion d’intérêts entre des membres du Gouvernement camerounais et les actionnaires de la CDE.  

 

 

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez