Cameroun - Société: Les membres de la cellule anti corruption du ministère de la Jeunesse installés

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Dec-2016   44304
Mounouna Foutsou, MINJEC Lore Esther Souhe
La cérémonie présidée par Mounouna Foutsou s’est déroulée vendredi dernier à Yaoundé.

Selon la Banque Asiatique de Développement, la corruption peut être considérée comme, «Tout comportement par lequel les agents du secteur public ou privé obtiennent un enrichissement impropre et illicite, qu'il soit personnel ou à l'avantage de relations, ou qu’ils le provoquent en profitant de leur position». Dans un contexte marqué par la persistance de la corruption au Cameroun et singulièrement dans l’administration publique, le ministre de la Jeunesse (MINJEC), Mounouna Foutsou, a installé vendredi 9 décembre 2016 les membres de la cellule anticorruption de son service

Il faut souligner que les missions de cette cellule consistent entre autres à, améliorer la sensibilisation des personnels et de mieux les former à l'intégrité et à la déontologie professionnelle;  décortiquer le processus de la corruption pour détecter les défaillances qui facilitent le passage à l'acte et les signaux d'alerte qui ne fonctionnent pas toujours; améliorer la sensibilisation des usagers-clients que sont les jeunes, afin d'exorciser en eux toute envie, même inconsciente, de vouloir emprunter les voies distordues de la facilité et de la tricherie, pour bénéficier des prestations rendues au MINJEC.

«Il s'agit davantage pour  vous de vous attaquer à ce redoutable fléau dont les méfaits sur les activités très attendues du MINJEC, en s'amplifiant, pourraient ruiner tous ces espoirs de prospérité et de bonheur partagé de la jeunesse camerounaise», dixit Mounouna Foutsou, dans son discours de circonstance.

Notons par ailleurs que la corruption dans toutes ses formes est un acte immoral qui desservit l'homme. Par conséquent, elle est à combattre systématiquement, voir à bannir dans toute société soucieuse de sa cohésion sociale et d'un avenir prospère.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez