Cameroun - Société: Vers une grève des employés d’HYSACAM ?

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jan-2017   41240 1
Username:
Password:
Nyambarindon   32017-01-11 18:56
#1
«Les camions que nous utilisons sont d’une autre époque et tombent régulièrement en panne."

Il me semble pourtant qu'il n'y a même pas 10 ans que ces camions apparemment flambant neufs arrivent au Cameroun en grande pompe,venant de France.

1-Etaient-ils fiables?-combien avaient-ils couté?
2-Comment auront-ils été géré,pour que l'on en soit la aujourd'hui?!!

Il faudrait que l'on arrive a faire rendre des comptes a certains managers pour des cas comme celui-ci.
      0
HYSACAM Archives
Les multiples retards sur le paiement de leurs salaires et l’état de vétusté du matériel de travail sont à l’origine de la grogne observée au sein de l’entreprise.

Les employés de la Société d’Hygiène et salubrité du Cameroun (HYSACAM) sont en colère. Si aucune marche de protestation ou setting de ses employés n'a encore été observée dans la capitale politique, la grogne des agents revêt une autre connotation. En effet, les employés de la structure, vieille de 54 ans, ont décidé d’appliquer le service minimum et du coup, ce sont plusieurs tonnes d’ordures qui s’accumulent depuis plusieurs semaines dans la ville de Yaoundé.

Les ouvriers revendiquent entre autres de meilleures conditions de travail et des retards sur le paiement de leurs salaires, peut-on lire dans le bihebdomadaire Ecomatin du mercredi 11 janvier 2017.

«Les camions que nous utilisons sont d’une autre époque et tombent régulièrement en panne. Entre leur mise au garage et leur remise en service, il s’écoule souvent plus de deux semaines pour ceux qui le peuvent encore. Ce qui nous empêche de travailler convenablement. Hors mis cela, nos salaires ne sont pas régulièrement payés par l’administration», déplore sous cape l’un des chefs d’équipes de la société.

A la cellule de communication de la société HYSACAM par contre, on rassure: «A notre niveau, nous n’avons pas encore été saisis par les employés pour une quelconque grève ni actuellement ni qui se prépareraient dans les prochains jours. Ce que nous pouvons vous dire c’est qu’il y a généralement accumulation de déchets au mois de janvier, due aux fêtes du mois de décembre». Entre-temps, ce sont des dizaines de dépôts de déchets qui s’acculent dans les bacs à ordures à travers la ville.

Pourtant, la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY) et HYSACAM sont liés par un partenariat sur la relation maitre d’ouvrage/entreprise. En effet, indique le journal, dans le système  national de collecte des ordures  ménagères, le Gouvernement a confié le ramassage, la collecte et le traitement des ordures ménagères aux communautés urbaines. Ces dernières ne disposant pas d’expertise pour effectuer cette tâche ont trouvé une sorte de partenaire technique, disposant de l’expertise et des moyens pour veiller à ce que les poubelles ne remplissent pas.

Dans la seule ville de Yaoundé par exemple, le cahier de charges de la société HYSACAM prévoit la collecte de 1 268,7 tonnes de déchets chaque jour.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez