Cameroun : Sous une pluie battante, la caravane du 15e Tour cycliste international arrive à Yaoundé avec un coureur camerounais en tête

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jun-2018   3552
Tour du Cameroun 2018 Jean B Biaye
Devant le maillot jaune, le rwandais Bonaventure Uwizeyimana, l’international camerounais Ghislain Sikandi a sauvé l’honneur des coureurs locaux en remportant la 8e et dernière étape de la 15e édition du Tour cycliste international du Cameroun.

 

Comme lors de la 3e étape, un criterium à Douala le lundi 28 mai 2018, la pluie est abondamment tombée ce dimanche 03 juin 2018 au cours de la 8e et dernière étape Bafia – Yaoundé, longue de 122,8km. Mais, contrairement à Douala où la course avait été annulée après dix tours sur les prévus à cause de la pluie, le commissaire de l’Union cycliste international, Jean Pierre Coppenollie a laissé la 8e étape allée jusqu’à son terme.

Et c’est sur une chaussée inondée dans la capitale politique que le coureur camerounais Ghislain Sikandi a franchi le premier la ligne d’arrivée au Boulevard du 20 mai, avec un chrono de 3h10’30’’. Il a battu au sprint son compatriote Arthuce Tella.

Ainsi, les cyclistes camerounais ont dominé cette ultime étape. Mais, le maillot jaune le plus convoité reste définitivement sur les épaules du rwandais Bonaventure Uwizeyimana qui a hérité de cette prestigieuse tunique depuis la 5e étape.    

Les cyclistes camerounais qui courent après le maillot jaune du Tour du Cameroun depuis trois ans, ont encore perdu cette année l’occasion de briser le signe indien. Une grosse désillusion pour les amateurs camerounais de la petite reine qui se sont mis à rêver après la victoire de Clovis Kamzong Abossolo à l’arrivée de la toute première étape à Kribi le 26 mai 2018.

Cet énième échec des coureurs du pays des Lions indomptables, relance le débat sur la formation et le matériel jugé peu adéquat des cyclistes camerounais engagés dans les compétions internationales.

« A l’analyse du bilan de ce 15e Tour du Cameroun, on avait une équipe qui était venue avec l’intention de gagner ce Tour. C’est l’équipe nationale du Rwanda. Ils ont atteint leur objectif avec une équipe très forte. Ils ont bien préparé cette compétition. Pour le reste, on est un peu déçu des camerounais. Il revient à la fédération camerounaise de cyclisme de revoir la préparation de ses coureurs. Au niveau de l’organisation, coup de chapeau à cette fédération qui a réussi à relancer la compétition après les déboires du mois de mars. Il reste qu’il y a des petits défauts comme les routes qui sont en mauvais état. Mais en général, c’est un 15e Tour du Cameroun assez positif » a réagi le belge Jean Pierre Coppenollie, le commissaire de l’Union cycliste international.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez