Cameroun - Suspension des émissions à caractère politique: Le Conseil national de la communication se corrige

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Mar-2018   5130
Logo du CNC archives
Sur Canal 2 international, son secrétaire général, Jean Tobie Hond, précise que « les médias privés ne sont pas astreints aux mêmes obligations que les médias audiovisuels du service public »

Le Conseil national de la communication recule. Après la levée de boucliers du Syndicat national des journalistes du Cameroun, l’instance de régulation a revu la décision qui concerne les émissions politiques en cette période de campagne électorale pour les sénatoriales.  Son secrétaire général le professeur Jean Tobie Hond a contredit le 12 mars 2018 sur l’antenne de Canal 2 international, le président Peter Essoka. 

« Le premier texte c’est le décret du 13 février 1992 qui fixe les conditions et les modalités d’accès des partis  politiques aux médias audiovisuels du service public. Il y a un certain nombre de choses dans les articles 9 et 10. La première chose c’est que dans les médias audiovisuels du service public pendant la période de la campagne électorale toutes les émissions à caractère politique sont suspendues. La deuxième chose c’est que les seules émissions à caractère politiques qui ont droit au chapitre sont les émissions de propagande électorale et les bulletins ordinaires d’information. Compte tenu de ces dispositions les médias privés ne sont pas  astreints aux mêmes obligations que les médias audiovisuels du service public. Mais de manière générale ils sont tous astreints au respect des principes d’égalité, d’équité, de transparence et d’équilibre », a-t-il déclaré.    

Au cours d’une conférence de presse le 9 mars 2018, Peter Essoka déclarait : « Toutes les émissions à caractère politique sont suspendues pendant toute la durée de la campagne électorale. Les émissions d’expression  directe des partis politiques représentés à l’Assemblée nationale sont suspendues. La présence des candidats dans toutes les autres émissions autres que celles prévues  dans le cadre de la campagne électorale et du traitement normal de l’information est proscrite ».

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez