Cameroun - Transports: Les professionnels du transit et de la logistique plaident pour une simplification des procédures du transit

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-May-2018   1119
Transporteurs axe Ngaoundéré-Ndjamena Archives
C’est à la faveur de la 18ème conférence annuelle de la Fédération internationale des transitaires et assimilés (FIATA) tenue du 3 au 5 mai derniers à Douala.

Les acteurs de l’industrie du transit et les opérateurs logistiques de la Région Afrique et Moyen-Orient (RAME) veulent booster le transit. Plus de 500 participants venus de 23 pays se sont reunis sous le thème « La logistique, transport de la croissance économique ». Ils ont débattu de la formation et du développement du secteur des transports et de la logistique, à la faveur de la 18ème conférence annuelle de la FIATA tenue du 3 au 5 mai derniers à Douala. Au cours des trois jours des travaux, il s’est agi de renforcer les capacités des transitaires souvent confrontés à la pratique du métier au quotidien. Mais surtout d’entrevoir les mesures de simplification des procédures relatives au transit au Cameroun et dans la sous-région.

Avec plus de 300 entreprises, dénombrent les transitaires, le secteur du transit constitue un vecteur économique majeur au Cameroun. Mais, déplorent-ils, les procédures pour transférer une marchandise d’un point à un autre restent encore lourdes avec des pertes de ressources financières et du suivi des procédures. D’où l’urgence, préconise le président du Syndicat national des auxilliaires de transport et de transit (SYNAUTRATRA), Richard Mfeungwang, de converger vers les normes et pratiques susceptibles de faciliter le transit. Pour ce faire, les participants recommandent l’établissement des coopérations étendues entre les entreprises privées, les gouvernements, les organisations internationales, en vue de fluidifier le transit. Une convention a été signée à cet effet entre la FIATA et l’Union des chargeurs africains (UCA).

Un accent sera également mis sur la formation professionnelle des acteurs du secteur. A ce sujet, le président du SYNAUTRATRA annonce l’arrivée dans les prochains mois des formateurs internationaux qui ouvriront une académie en logistique et transports au Cameroun. En présidant les travaux, le ministre des transports a salué l’initiative du SYNAUTRATRA d’avoir invité la FIATA pour la première fois au Cameroun. Jean Ernest Ngalle Bibehe a par ailleurs affirmé qu’il tiendra compte de tous les griefs relevés au cours desdits travaux pour améliorer le secteur des transports au Cameroun.

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez