Cameroun - Traque des "ennemis du Cameroun" sur les réseaux sociaux: Le journaliste Abdelaziz Mounde Njimbam répond a Ernest Obama,  "journaliste-mbéré" de Vision 4

Par | Correspondance
YAOUNDE - 25-Jul-2017   10795 20
Username:
Password:
Barbara   52017-07-27 00:20
#1
Cette replique est bel et bien une 'reponse" a Mr E. Obama donc, l emploi du registre de langue soutenu avec a l appui des figures de style se justifient a mon avis. La maitrise de la langue francaise, la culture forment le noyau du journalisme en plus de l aptitude a obtenir une information basee sur des sources correctes et celle a utiliser un raisonnement logique pour analyser ou par exemple diriger une interview.
Qu elle est belle et "appropriee" votre plume, Mr Mounde! il faut savoir apprecier....
Ca me donne de la nostalgie, me rappellant l epoque des Denise Epote, Eric Chinje et comperes.
      0
Moussoungedi   152017-07-26 17:02
#2
@ Tubu,

Milla pique souvent une colère quand on le confond à un Bassa.

Souviens-toi que ceux qui s'étaient opposés à son retour à l'équipe nationale en 90 étaient pour la plupart des Bassas menés pas un certain Jojo.

Milla aime rappelé qu'il est un Bakoko de Japoma lol
      0
JIBOFAT   122017-07-26 16:25
#3
La sortie de OBAMA se justifie par la formation qu'il a reçue. À Yaoundé, des écoles de journalisme se créent un peu partout même à côte du marché de Mvog-Mby. Des supposés étudiants reçoivent une formation au rabais. Que voulez-vous, une formation au rabais donne des journalistes-brouillon.
      0
Tubu Me Lum15    72017-07-26 14:58
#4
Le mot de jalousie est cocasse quand il sort de la bouche d'un imbibé congénitale de cette tare. Pis encore, quand il sort de la bouche d'un de ceux qui combattent les autres par des moyens déloyaux.

Cite-moi un seul bosniak de qui je pourrais être jaloux ici à cin hein.

Suppôt des ténèbres, malédiction du Cameroun.

Bosgniakoués.
      0
AfriCameroun   102017-07-26 14:50
#5
Tubu Me Lum, tu semble être parmi ces camerounais malades.
j'espère que ta haine manifeste contre les bosniacks n'est pas la conséquence d'une jalousie quelconque.
Sinon pourquoi cette posture aussi forte?
      0
AfriCameroun   142017-07-26 14:14
#6
Tubu Me Lum, tu semble être parmi ces camerounais malades.
j'espère que ta haine manifeste contre les bosniacks n'est pas la conséquence d'une jalousie quelconque.
Sinon pourquoi cette posture aussi forte?
      0
Tubu Me Lum17    42017-07-26 13:48
#7
Jeffcolbert, qu'est-ce qui te ment que j'écris pour te plaire hein? Vous les bosniaks si vous êtes même comment, crois-tu que tu aurais l'envergure nécessaire pour apprécier équitablement ce que j'écris, toi qui es mu par un agenda bosniak?

Il faut me kitter-là.

Bosniakx peuple démoniaque.

Bosgniakoués.
      0
Jeffcolbert   182017-07-26 13:33
#8
@ Tubu Me Lum
"Oui l'appel d'Obama n'est pas à accepter, ça n'est pas son rôle. Son rôle est d'informer les Camerounais."
Jusque la correct: ce qui est sur je doute qu il ait le niveau d informer correctement les camerounais dito pour Ze...tu sais avec les formations de base au rabais qu il y a au 237...
pour reste de ton post....disque rayé, passes au 33 tours!
      0
Tubu Me Lum28    52017-07-26 13:17
#9
Grandioquence douteuse. Pourtant il y a de quoi dire et bien d'autres façons de dire. Celle-ci sous de grands mots dont certains sont absolument inutiles, ne peut épater que l'engeance d'incultes qui sévit à Cin. Nessa NkuijeandjeugaKaen?

Oui l'appel d'Obama n'est pas à accepter, ça n'est pas son rôle. Son rôle est d'informer les Camerounais. En plus en lançant un tel appel, croit-il que les autorités en charge de la sécurité du Cameroun seraient si incompétentes qu'elles ne voient pas les boursouflures qui, sous le prétexte de s'opposer au régime de Yaoundé, emploient des méthodes plus immorales que celles qu'ils dénoncent de ce régime? C'est un zèle mal placé donc.

Mais, et c'est là que cet écrit pêche complètement, les méthodes mensongères, affabulatrices de ces pseudo-opposants crânement cachés en occident et qui souhaiteraient voir le Cameroun à feu et à sang, sont plus exécrables que tout ce qu'ils peuvent reprocher au régime en place.

Que ce monsieur l'ignore est une faute et rend son écrit peu utile. Si ce n'est d'alimenter la meute tribale de cin qui n'attend que ce genre de sujet pour étaler ses inconséquences.

Mon choix est clair. On ne combat pas le cancer en injectant au malade des cellules infectées par le VIH. C'est ce que bon nombre ont choisi de faire et donc ce monsieur.

Quant à mes chers amis bosniaks, citez-moi un nom bosniak connu mondialement comme Eto'o (Beti-Bassa). Manu Dibango (Sawa). Bona (Sawa mais aussi apparenté Beti). Milla (Bassa). Alexandre Biyidi (Mongo Beti). Yannick Noah (Beti).
Bosgniakoués.
      0
AfriCameroun   182017-07-26 13:17
#10
Man Tara, l'auteur de cet article va bien dans le sens de ce que beaucoup on condamné dans les attitudes de ces gamins journaleux qui s'affiche sur vision4.
ce n'est donc pas un problème de tribu mais des enfants qui croient tout connaitre dans leur univers pourtant très restreint.
Il faut s'évelever au dessus du tribalisme pour mieux apprécier les réalités du Cameroun et contribuer à son développement.
      0
Mengap   182017-07-26 10:09
#11
Très belle plume mon cousin! C'est toujours un plaisir de te lire et de t'écouter aussi souvent dans tes interventions.
      0
Ossas Nanga30    82017-07-26 09:19
#12
Pourtant, Seme Ndzana et Nouma sont aujourd'hui convaincus, à partir de mails, d'être des maîtres-chanteurs qui inventent des histoires pour se faire de l'argent, en faisant chanter les personnes qu'elles choisissent...en jouant surtout avec les mentalités irrationnelles et sectaires des gens qui les suivent...Ils sont convaincus de "dangereuses machinations" par la publication de leurs mails.

Moundé, pardon tara, élève-nous le mental de ces réflexions. J'aime te lire. Et puis, entre nous, c'est quoi ces références? Tu fais du loïc kodjay masfao mainant? La grandiloquence fragile sur ses fondations? Tu es kmer et tu ne sais pas qu'on ne dit pas "Boutman", mais mboutman ou mbout man?

zamba nkom mboro !
      0
Ossas Nanga20    92017-07-26 09:14
#13
"Zamba ! s'exclame t-on, affligé par les dérives et les tourments du monde, chez les Mvelé, grande composante du valeureux peuple Beti. "

Moundé, tara, c'est comment non? Tu as entendu parler de ce génie kmer qu'on appelle loïc kodjay? A cin, il s'appelle masfao. Un vrai génie qui sait faire la différence entre Beti et Bulu. Pour montrer sa maîtrise de l'affaire il dit " man yewondo, néanmoins yezum de france" parce qu'il essaie de faire semblant de savoir.

Moundé, mon frère, Les Mvëlë ont exactement la même façon de dire Zamba, que les Ewondo, les Bënë, en général. Il y a même des Mvëlë qui disent Zambe !

Ne fais pas semblant, mon frère. Parle de ce qui est à ta portée. Parle avec ce que tu sais bien. Ton discours sera plus fort comme ça.

Mainant, quand tu auras fini, n'oublie pas de parler du journalisme de Seme Ndzana. De celui de Nouma...

"Passer à la télé, trôner à la tête d'une émission, depuis la libéralisation du paysage audiovisuel, est devenu le blanc-seing à toutes les impostures, aux délires les plus doucereux et aux dangereuses hallucinations." De quoi parles-tu donc? La cohérence de ton propos dépend grandement du fait qu'il ne pourrait pas y voir d'impostures dans le monde des journalistes...Cela dépend aussi de ce que les personnes en question ne peuvent pas être des impostures une seule seconde.
      0
Kaen20   192017-07-26 07:09
#14
le rat de tubu me lum est cache dans som trou
Ce qui est bizarre ce qu ils n ont meme plus honte
      0
Goodman   552017-07-26 06:24
#15
Parlant de l image du Cameroun, qui a sali le Cameroun plus que PAUL Biya ? Vous imaginez quel président élire domicile dans une suite d'hôtel luxueux à l'étranger ? De l'histoire on n'a jamais vu ça. Que disent les clients et les employés de l'hôtel ? Quand on voit un homme entouré de ses suiveurs de garde de corps et autres se pavanant sans honte des les ascenseurs et les étages ? Comme les blancs sont très moqueurs, ils vont rire sous cape en se posant les questions si les negres sont vraiment des êtres humains... Mais est ce c est son problème, n est pas il règne ? Que vous faites pitié. .
      0
Mbongochobi   452017-07-26 05:58
#16
Mais où est passé Mr Péter Essoka, celui que quelque mois auparavant avait passé son fatwa contré les mots "fédération et la sécession "

Là c'est des soit disant "journalistes " qui sur un plateau télé appellent ouvertement aux meurtre des autres citoyens . Il ya des journalistes qui sont actuellement incarcérés à la prison de Kondenqui pour avoir écrit des articles sur le problème anglophone . Mais là Obama et co appellent ouvertement aux meurtres des autres citoyens, sans que sa émeut personne .
      0
Man Tara52    152017-07-26 03:00
#17
@Abdelaziz Mounde Njimbam

Je te remercie infiniment pour cette sortie.

Tu viens encore d'affirmer une fois de plus, que le beti est un grand homme.
Nonobstant les grands tribalistes de CIN qui saisisent toute occasion pour demoniser les nobles freres d'Alexandre Biyidi, alias Mongo Bami, de son vrai nom, Mongo Beti.
A ta maniere, tu viens d'affirmer que tues Mongo Cameroun.
Domage que j en'aie pas le temps ce soir d'elaborer.
Tu viens de confirmer que le beti reignera au cameroun, non par la bassesse du tribalisme, omnipresent au cameroun et surtout venant de nos compatriotes a l'ouest du Moungo.
Mongo Beti tu es grand, grand d'ame, grand de taille, grand de coeur et grand d'esprit.
Tu n'accepteras jamais que le tribalisme t'baise, ou que les trbalistes t'entraine dans leur enfer de haine. Jamais
Ossu heu, a Madzang
      0
Djasso   452017-07-26 00:51
#18
Bon Article!

Le problème de ces "journaleux" c'est qu'ils ne savent plus comment adapter leurs mensonges à la vérité:l'information est trop rapide pour eux et surtout ils ne peuvent plus la dissimuler.Merci internet et les TIC.......
      0
Abakwaboy   492017-07-25 23:54
#19
Cher frere, je ne vous connais pas et je n'ai meme jamais entendu parler de vous, mais j,ai ete plutot impressione par votre intervention tant dans le fond que dans la forme. Je vous ai lu avec beaucoup de delection, avec cette fierte que le cameroun regorge aussi des journalistes assez intelligents. Parlant justement de votre intervention, a la limite tres musclee, elle en valait d'ailleurs la chandelle. Moi, je n'en revenais pas tout simplement. Le journaliste griot on en a connu dans ce pays,tout simplement il vit au depend de celui qui l'ecoute. Mais les journalistes "mbere" ( tu m'as tue de rires) , le paysage journalistique camerounais n'en avait pas connu par le passe'. Je me demande seulement si les amis Ze et Obama auront le courage de se regarder dans in mirroir.
      0
Le Patriot10    612017-07-25 23:27
#20
Est ce que Obama va alors comprendre ton français soutenu lá? Quand tu veux passer un message a quelqu'un,emploies le niveau de langage qui lui est familier,sinon ton effort sera vain.
J'avoue que j'ai aussi souvent suivi le programme de vision 4 sur Youtube quand je veux avoir le "feeling du pays",je dois admettre que c'est un veritable supplice souvent de les ecouter,les 4 guignols qui animent cette emission matinale.Ils sont tres elementaires dans leurs niveaux de francais et tres mediocres dans la facon de traiter les sujets,on dirait des gars assis au bar a taper les divers.
Le serieux de leurs apparences vestimentaires et de l'objectif de l'emission je suppose,contraste grandement avec ce qui sort de leurs bouches.C'est vraiment penible de les suivre.
Aussi je ne sais pas si c'est le système educatif au Cameroun qui est devenu faible mais je me rends de plus en plus compte que les jeunes Camerounais s'expriment de facon mediocre en francais.C'est assez decevant de voir des jeunes(pas tous heureusement) qui n'arrivent pas a bien former une phrase en francais.Tenir un argumentaire coherent de bout en bout c'est alors leur demander la mer a boire.
      0
Abdelaziz Mounde Facebook
La sortie de l’employé de Vision 4 dans laquelle il demande au Délégué général à la Sureté nationale (DGSN) de traquer et  neutraliser tous ceux qui « dénigrent » le Cameroun et ses personnalités sur les réseaux sociaux a indigné une grande partie des camerounais connectés. Le journaliste  Abdelaziz Mounde résidant en France n'a pas souhaité laisser passer "les hallucinations dangereuses" de ce "Tonton Macoute de la télévision".

Le commentaire d’Abdelaziz Mounde:

Zamba ! s'exclame t-on, affligé par les dérives et les tourments du monde, chez les Mvelé, grande composante du valeureux peuple Beti. Nos opticiens et ophtalmologues savent traiter les troubles de la vue ; des affections normales. Il faut juste parfois appliquer quelques gouttes de collyre ou chausser des lunettes adaptées. Mais, que peut-on face aux troubles de la " Vision " ? Quelle potion, application, nos ancêtres d'Egypte, pères de la médecine, auraient-ils, dans leurs papyrus consacrés, prescrit pour un présentateur télé qui appelle à la traque impitoyable de renégats désignés sur la toile ? Un quidam étourdi, grisé par la couleur de sa cravate et illusionné par l'audience boursouflée de son média, qui se prend au mieux pour une annexe du Commissariat de Nsam et au pire pour un bourreau en quête de gloire. Passer à la télé, trôner à la tête d'une émission, depuis la libéralisation du paysage audiovisuel, est devenu le blanc-seing à toutes les impostures, aux délires les plus doucereux et aux dangereuses hallucinations.

C'est un supplice, pire que celui d'un homme jeté dans la fosse aux charognards, que de parler, deux jours après l'inhumation d'un preux chevalier du journalisme comme Dieudonné Tiné Pigui, d'une sorte de Tonton Macoute de la télévision. Diantre ! Peut-être est-ce faire honneur à l'insignifiance, dérouler le tapis rouge à la veulerie, tresser une couronne à Ibliss, le diable chez les musulmans, Lucifer chez les chrétiens ou Ahriman chez les zarahoustriens, le culte des anciens perses que de commenter ce sermon du pire, entendu sur les antennes d'une chaîne de télé locale.

On connaissait les appels au meurtre. Ceux des amateurs de crimes d'honneur. Tout aussi, les fatwas des mollahs ou les injonctions de Shekau et Al Baghdadi à leurs disciples de Boko Haram et de Daesh contre les impies et les infidèles : châtiments, traque, brisures en chaîne. Exactement comme ce que l'on entend au sujet de " l'interpellation des amis de ces gens..." On pensait, en Afrique centrale, après le rôle trouble de la radio des mille collines dans le génocide des Tutsis au Rwanda, que les journalistes avaient appris à chasser les mauvaises ondes. Douces illusions ? Au petit séminaire, on croyait révolue l'époque des autodafés, des Croisades et de l'Inquisition. Optimisme de la volonté au lieu du pessimisme de la raison ?

Triste réalité, à Yaoundé, au pied des douces collines, la ville où Engelbert Mveng ou Jean Marc Ela ont fait l'éloge de l'humanisme, prolifère, hélas, une faune de malfaisants, prêts à toutes les danses du ventre et au larbinisme le plus étincelant pour plaire, sous prétexte de défendre une prétendue image du Cameroun, outre à la cohue, mais plus cyniquement à des maîtres, des roitelets et des monarques de la politique locale. Chassant en meute, ils sont prêts, comme des tueurs à gage du Texas et du temps de la conquête des Amérindiens par les flibustiers espagnols, à fournir aux grands loups, de la chair fraîche, des proies idéales et des mollets de durs à cuire. Il n'y a aucun honneur à être un bébé-charognard cloné !

Si l'odyssée de ces hérétiques du patriotisme n'était qu'un voyage en eaux troubles, cela resterait de sympathiques anecdotes ou une esquisse de conte autour de Ze la panthère. Quels que soient ces Camerounais indexés par le journaliste-mbéré de Vision 4, ceux qui tiennent le gouvernail de ce bateau ivre, chargé dans ses soutes de poudre de perlimpinpin, de décoctions âcres et de fumigènes hallucinatoires, sont encore plus coupables que ces dyslexiques du journalisme. Plaire, oui il faut, à coups de démonstration aux grands de chez nous, montrer patte blanche à l'entrée des monastères du culte de l'absurdité ; ces temples en préfabriqué où, dès que l'on évoque la déstabilisation, l'image ou le rayonnement du Cameroun, l'on arrête de réfléchir, de penser et de faire appel à toute logique. Où est Lapiro pour trousser une chanson sur ces " Boutman " qui se prennent pour des " Niés " ? En tout cas, parmi les Obama, au Cameroun, au Kenya ou aux Etats-Unis, on a connu moins veule, creux, bien plus sain d'esprit et intelligent !

SUR LE MEME SUJET:


  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez