Cameroun: Un gros coup de colère du coach Clarence Seedorf entraine la chute de Nicolas Dikoume, coordonnateur des équipes nationales de football.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Oct-2018   9834
Clarence Seedorf Archives
Après une énième gaffe à l’aéroport international Chileka de Blantyre au Malawi, le coordonnateur général des sélections nationales de football, a été suspendu par le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football.

Après une énième gaffe à l’aéroport international Chileka de Blantyre au Malawi, le coordonnateur général des sélections nationales de football, a été suspendu par le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football.

A trois semaines de leur prochain match officiel contre le Maroc dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019 de football, les Lions indomptables sont sans coordonnateur général, le membre du staff d’encadrement en charge d’organiser entre autres les voyages des sélections nationales de football.

Nicolas Dikoume qui assure cette charge depuis le 29 décembre 2018, a été suspendu de ses fonctions hier mercredi 24 octobre 2018 par le président du Comité de normalisation de la FECAFOOT. « Une suspension qui annonce un licenciement. Il sera bientôt mis à la porte » indique un membre du Comité de normalisation.

Selon nos sources, la décision du parton du sport roi camerounais est la conséquence de nombreux impairs commis par le successeur de l’honorable Luc Nkoa. « La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est une gaffe survenue à l’aéroport Chileka de Blantyre au Malawi. Nicolas a commencé par mettre la pression sur tout le monde à   l’hôtel, disant qu’on déménage vite pour l’aéroport afin de ne pas rater l’avion. Quand on arrive à l’aéroport, rien n’est prêt. On a dû attendre cinq longues heures pour enfin embarquer. Cette longue attente, a plongé l’entraineur Clarence Seedorf dans tous ses états.  Il a rédigé un rapport incendiaire, lequel a finalement amené le président du Comité de normalisation à signer la suspension de Dikoume » raconte une source qui était de l’expédition malawite.

Avant l’incident du Malawi, il y a cet autre manquement dans la gestion administrative du voyage de l’équipe nationale féminine qui est arrivée en France le jour même de son match amical, le 09 octobre 2018, contre les Bleues. Ces deux récents incidents s’ajoutent à plusieurs autres mis sur le compte de Nicolas Dikoume.

Espoir déçu pour le président du Comité de normalisation de la FECAFOOT qui avait pesé de tout son poids pour recruter l’ancienne gloire de Canon de Yaoundé, Union de Douala et des Lions indomptables. Son expérience d’ancien joueur de haut niveau et son parcours académique (diplômé de Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales de Douala) jouaient alors en sa faveur. Sur le terrain de l’exercice de la fonction de Coordonnateur général des équipes nationales, Nicolas Dikoume n’a pas rempli convenablement ses missions, selon son employeur.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez