Cameroun: Une vingtaine de parlementaires américains interpellent Nikki Harley, ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, au sujet de la crise anglophone.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Oct-2017   16278
Le Congres americain Archives
Dans leur correspondance, les élus du Congrès américains évoquent également la crise humanitaire et la guerre contre Boko haram qui mettent en mal la stabilité du Cameroun et les intérêts américains dans ce pays, locomotive de la sous-région d’Afrique centrale.

Ils sont 24, le nombre de parlementaires américains qui ont signé un courrier daté d’hier mardi 17 octobre 2017 adressé à l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU au sujet de différentes crises que traverse le Cameroun.

En effet, les élus du Congrès américains portent la parole de la diaspora camerounaise vivant à New-York et des membres du Cameroon american council qui sont préoccupés par la dégradation dangereuse de la crise socio-politico-sécuritaire au Cameroun.

La guerre contre Boko haram dans la Région de l’Extrême-Nord, la gestion complexe des réfugiés dans le septentrion et dans la Région de l’Est et la crise anglophone sont les crises exposées dans la correspondance dont copie est publiée ci-dessous.

Au sujet de la crise anglophone qui défraie la chronique, les parlementaires expriment les plaintes qui portent sur l’arrestations massive des activistes, la coupure de la connexion internet, les entraves aux libertés, etc.

Les signataires demandent donc à l’ambassadrice américaine aux Nations Unies, un compte rendu de la situation au Cameroun.

La lettre 1/3 (c) US CONGRESS
La lettre 2/3 (c) US CONGRESS
La lettre 3/3 (c) US CONGRESS
Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez