Cameroun - Université de Yaoundé: le Recteur Adolphe Minkoa She menace de suspendre Cabral Libii pour absentéisme

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Aug-2017   7215 17
Username:
Password:
Bibolo1   02017-08-13 19:43
#1
@ ELITE DU MFOUNDI
Quel exemple ce CABRALE LYBIE peut-il donc donner aux jeunes?
avant de repondre, commencons par le commencement: D' ou tient il l'idee de deserter son poste?
      0
Mlk_do   12017-08-13 13:47
#2
La vérité blesse...
      0
Elcondor    72017-08-13 11:13
#3
Quand les fonctionnaires desertent les bureaux pendant des semaines pour les meetings du rdpc personne ne les ménace, personne ne les sanctionne. Vraiment ce pays de 2 poids 2 mesure me dépasse
      0
Rounka   112017-08-13 01:10
#4
La réponse est dans la question ; l'exemple vient d'en haut ; Mr Minkoa , comme vous savez tellement suspendre le salaire d'un fonctionnaire camerounais , pourquoi ne commencez vous pas par le plus grand des fonctionnaires , qui pour ce cas d'espèce est aussi le plus grand récidiviste des déserteurs ?
      0
Carambolage   102017-08-12 22:46
#5
Répondez donc aux questions:
"Quel exemple ce CABRALE LYBIE peut-il donc donner aux jeunes?" (ELITE DU MFOUNDI)

C'est celui d'apprendre aux jeunes - de savoir définir ses priorités
      0
Andem11    62017-08-12 21:27
#6
Pourquoi est 'il difficile d'echanger en toute cordialite avec le camerounais? J'ai souligne le fait que quelqu'un deserte son poste alors que son salaire passe, ca m'attire des noms inimaginables! Je n'ai rien a voir avec manasse et d'ailleurs je ne partage rien avec ce personnage, bein que je respecte ses opinions politiques
      0
Fiston-russ   142017-08-12 21:04
#7
Voila comment le pays fonctionne: on a inventé un poste et donné à quelqu'un qui touche bien un salaire à la fin du mois sans rien faire. Dites moi: comment fonctionne la gouvernance d'un pays? Chacun fait ce qu'il veut et n'a à rendre compte à personne? Drôle de pays qui prétend un développement dans 10-20ans!
      0
FirstOctober1961   92017-08-12 21:00
#8
If La Republique were a normal country, no civil servant will be allowed to participate in politics.
Civil servants should be neutral and should serve the state and not political parties.
Civil servants who want to participate in politics should first of all resign from the civil service.
Tax payers should not be paying for the salaries of politicians.
      0
Raymann   32017-08-12 20:44
#9
Quelle université même?
Radio Campus. Combien de chambres là bas?
      0
Blizzard    112017-08-12 19:16
#10
Pr Manasseh Aboya alias @Andem

Quelle leçon devons-nous tirer de votre déclaration?

Apparemment, tant qu'on est un fidèle servant du rdpc, tous les égarements sont permis. Mais qu'aussitôt qu'on devient opposant au régime, vos actes sont observés avec grande minutie.
      0
Moh Manyu   112017-08-12 17:28
#11
Pr Adolphe Minkoa She I knew since1994 that you are a coward!You helped stain the image of Yaounde2-Soa University!
      0
Moh Manyu   142017-08-12 17:25
#12
Pr Manasse Aboya alias Andem vous devriez avoir honte de faire de telles déclarations beaucoup plus puériles que réfléchies !
      0
Paix Travail Patrie21    42017-08-12 16:24
#13
La meilleure photo de ce gars. Dents de crocodile. Lol
      0
Rounka11    322017-08-12 14:51
#14
Que dire du vieux senile ? que fait constamment depuis 35 ans ? son salaire et tous ses avantages lies a sa fonction sont ils menaces ?
      0
Andem27    112017-08-12 14:20
#15
Son salaire passe pourtant, malgre ses absences repetees et surtout sans autorisations comme le stipule le communique de son Recteur! et il pretend vouloir moraliser la societe camerounaise
      0
Andem35    162017-08-12 14:13
#16
Son salaire passe pourtant, malgre ses absences repetees et surtout sans autorisations comme le stipule le communique de son Recteur! et il pretend vouloir moraliser la societe camerounaise
      0
ELITE DU MFOUNDI37    172017-08-12 13:52
#17
Quel exemple ce CABRALE LYBIE peut-il donc donner aux jeunes?
      0
analyste politique Archives
Le futur candidat aux élections législatives et probable candidat à la présidentielle de 2018 semble très occupé  par son opération d’enrôlement des jeunes à travers le pays à un moins de la fin des inscriptions sur les listes électorales.

Cabral Libii risque de perdre son poste de cadre d’appui aux services du conseiller technique du Rectorat de l’Université de Yaoundé II - Soa, pour cause d’absentéisme. En effet, dans un communiqué signé du Recteur de l’institution, Pr Adolphe Minkoa She, le 10 août dernier, l’on apprend que Cabral Libii est absent de son poste depuis le 1er août 2017.

L’initiateur de l’opération «11 millions d’inscrits sur les listes électorales» qui était à Ngaoundéré, dans la région de l’Adamaoua, en ce début de semaine, est invité à regagner son poste sous peine d’être considéré comme démissionnaire.

Le mois dernier, Cabral Libii avait déjà été limogé du poste de Directeur adjoint de la chaine Radio Campus. Ses adeptes considèrent les actions du nouveau recteur de l’Université de Yaoundé II - Soa comme contre lui, depuis qu’il a déclaré ses ambitions politiques.

«Le rouleau compresseur a commencé contre Cabral Libii. Lui-même s’y attendait déjà.  Depuis qu’il a dévoilé ses ambitions politiques, le régime Biya se méfie déjà de lui surtout que sa cote de popularité ne cesse de grimper» analyse un politologue.

Ci-dessous, la note du recteur de l’Université de Yaoundé II - Soa:

Cabral Libii invité à regagner son poste (c) UYII
Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez