Cameroun - Université des Montagnes, pour solde de tout compte: Le livre d’Ambroise Kom divise les pères fondateurs de l’institution universitaire

Par Liliane J. NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Mar-2017   44056 2
Username:
Password:
Tchameni   152017-03-20 15:31
#1
Au lieu de faire le compte rendu du livre, L.J. Ndangue vient nous raconter des histoires. Sindjoun Pokam enfume les gens avec le bénévolat, qui ne veut pas dire qu'on travaille sans salaire, mais plutôt que l'institution, au lieu de distribuer les profits aux fondateurs, réinvestit tout pour son développement. En supposant que Pokam dit la vérité, Ambroise Kom était-il le seul à recevoir un salaire pour le travail qu'il y effectuait?
@ Linternational: Quand on traite un professeur ou un fonctionnaire de "méchant" au Cameroun, très souvent c'est parce qu'il n'est pas complaisant, qu'il est exigent et intransigent, qu'il refuse de demander ou d'accorder des faveurs.
      0
Linternational   72017-03-20 14:45
#2
rien a attendre de Professeur Kom, un individu que je pense pas motive par le souci premier d'aider les etudiants a reussir. dire qu'un individu est mechant serait un peu fort, mais on y arriverait presque avec ce bonhomme.

c'est bien que l'UdM se soit debarasse de lui
      0
Université des Montagnes: Pour solde de tout compte Professeur Ambroise Kom
En écrivant cet ouvrage le Pr Ambroise Kom a décidé de rompre le silence. Déchu de ses responsabilités à l’Université des Montagnes en 2015, il indique que ce livre a une double mission. Informer l’opinion nationale sur ce qui se passe réellement dans cette université et le faire sortir de l’aveuglement par rapport à l’institution universitaire.

L’ouvrage intitulé «Université des Montagnes, pour solde de tout compte» du Pr Ambroise Kom a été présenté le 15 mars 2017. De l’avis de certains pères fondateurs de l’université dont parle le Pr Ambroise Kom, c’est un livre qui suscite la polémique gratuite. Pour eux les raisons qui ont conduit à la déchéance de son auteur sont justifiées. «Nous avons fondé l’Université sur un principe précis à savoir le bénévolat. Seulement des gens se sont octroyé des salaires extrêmement faramineux. Notamment 1,5 millions de FCFA pour monsieur Kom de 2007 à 2010. Lorsque nous l’avons découvert, nous avons convoqué M. Kom pour qu’il défende sa cause, il ne s’est pas présenté. Par la suite, nous avons liquidé certains d’entre eux. L’Université des Montagnes a un bel avenir. La rigueur morale sera intransigeante. Celui qui vole, qui touche à la fortune publique est foutu», a déclaré le Pr Sindjoun Pokam.

Si pour d’autres membres de l’Université des Montagnes (Udm) l’éjection du Pr Ambroise Kom est un «drame», pour le concerné les avis mitigés qu’ont les uns et les autres par rapport à son ouvrage sont une bonne chose. Aussi il a indiqué «le livre risque de rendre plus service que je ne le pensais. Il répond à une attente du public camerounais, qui voulait savoir ce qui se passe à l’Udm. Cet ouvrage a une double mission. Il m’aide à sortir de mon aveuglement par rapport à l’Udm. Je suis engagé tête baissée sans regarder autour, quels étaient les écueils. Le livre permet également à tous les observateurs de mieux apprécier le jeu qui est en train d’avoir lieu là-bas et de comprendre le rôle d’un certain nombre d’acteurs».

Pour rappel comme le note le quotidien Le Jour dans son édition du 20 mars 2017, le Pr Ambroise Kom fait partie des pères fondateurs de l’Udm. Il est aussi l’un des piliers du projet Udm. Depuis sa création en 2010 le projet Udm a connu de nombreuses crises. Des crises dont parle le Professeur dans son ouvrage.

 

Auteur:
Liliane J. NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez