Cameroun - Violences du 1er octobre 2017: Pour Beti Assomo (Ministre de la Défense), «les forces de défense et de sécurité ont fait leur travail de manière responsable sans perdre leur sang froid»

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Oct-2017   7163 34
Username:
Password:
Masfao   22017-10-14 07:47
#1
suite,

Quant au reste, le Kosovo, le Soudan du Sud, l'Erythrée... sont autant d'exemples pour faire comprendre que l'unité ne se claironne pas mais se construit méthodiquement.

Accessoirement, les "anglophones" sont pour l'essentiel en lutte pour la conquête d'un Etat de droit.
Et dans ce trigone, après plusieurs décennies passée à détricoter la nation et la fraternité, la construction de cet Etat de droit dans l'unité, passe par une étape clé (un préalable) sans laquelle rien d'autre n'est possible:
La chasse au prostate 1er et de toute sa bande de fossoyeurs de la nation, vous y compris!
Le départ de prostate 1er et de toute la vermine qui l'entoure, vous y compris!

fin.
      0
Masfao   32017-10-14 07:46
#2
@motbinam et autres ad.a et bess.omo,,

"En effet, tout ce qui ne contribue pas à renforcer la citoyenneté camerounaise, contribue à détricoter le Cameroun, donc l'affaiblir. La citoyenneté camerounaise demeure le seul instrument valable de mesure de l'égalité des chances devant la loi. Tout autre particularisme de quelque nature qu'il soit ne permettra jamais objectivement de mesurer cette égalité des chances devant la loi. Aussi l'intelligence veut qu'on place la citoyenneté au dessus de tous ces particularismes."

--------------------------------------------------------------------

Quelqu'un(e) qui passerait ici par hasard pourrait prendre vos propos au sérieux, voire même vous prendre...
Il en oublierait et cela mérite un petit rappel, que :
- Vous êtes un suppôt de prostate 1er, lui-même à la tête d'un régime illégitime, tyrannique, clanique et ethno-tribal.
- Vous êtes un pur produit du tribalisme d'état rdpc, celui-là qui ne se contente pas du mérite et de l'intelligence pour classer ses "citoyens" mais des origines de leurs parents, grands-parents... pour déterminer leur place dans la société.
- Vous êtes un petit passeur de plat de ces fossoyeurs de la nation qui croient et œuvrent depuis plusieurs décennies pour un droit est à géométrie variable selon que l'on est autochtone ou allochtone (et cela dans un même pays).

Force et malaise sont de nous dire qui vous êtes, d'où vous venez (conformément à la doxa rdpc!)... cela éclairerait pleinement votre point de vue. Au bout de 35 années, prostate 1er a ici bâtit son unité, elle est ethno-tribale!


A suivre,
      0
Masfao   22017-10-14 07:45
#3
Les extrémités "hutu" de prostate 1er sont ici de sortie avec son "grand" cirrhotique de circonstance!

Il vient urgent le temps d'encourager la milice décontenancée par les "menaces" d'enquête de l'ONU.
Il faut remonter le moral des assassins affecté par l'irrédentisme des ONG à faire émerger la vérité sur les exécutions extrajudiciaires.
Il faut soutenir les meurtriers dans la grande mission qu'ils ont de tirer sur tout ce qui n'est pas rdpc.

Exterminer le peuple à défaut le réduire au silence, c'est la seule façon de pérenniser un pouvoir à la fois illégitime, incompétent, dont le règne aboutit au grand désastre.

Tout annonce une fin de prostate 1er aussi catastrophique que son règne.
Gare aux féaux et dévots, y compris la petite bande du cirrhotique ici de sortie, nous nous en souviendrons.
      0
Masfao   32017-10-14 07:11
#4
Les extrémités "hutu" de prostate 1er sont ici de sortie avec son "grand" cirrhotique de circonstance!

Il vient urgent le temps d'encourager la milice décontenancée par les "menaces" d'enquête de l'ONU.
Il faut remonter le moral des assassins affecté par l'irrédentisme des ONG à faire émerger la vérité sur les exécutions extrajudiciaires.
Il faut soutenir les meurtriers dans la grande mission qu'ils ont de tirer sur tout ce qui n'est pas rdpc.

Exterminer le peuple à défaut le réduire au silence, c'est la seule façon de pérenniser un pouvoir à la fois illégitime, incompétent, dont le règne aboutit au grand désastre.

Tout annonce une fin de prostate 1er aussi catastrophique que son règne.
Gare aux féaux et dévots, y compris la petite bande du cirrhotique ici de sortie, nous nous en souviendrons.
      0
Moh Manyu   12017-10-14 01:43
#5
Mr Eric Mathias Owona Nguini alias Nkolsasse vous êtes celui qui se moque des Lois de la République tous les jours d'avec vos décisions de maintenir le Canon de Yaoundé en Élite One malgré ses innombrables défaites ! Vôtre géniteur le Professeur Joseph Owona est d'une incompétence inqualifiable comme Recteur d'Université,Ministre de l'Enseignement Supérieur refusant de laisser éclore d'autres Universités,Ministre de la Santé Publique point d'Hôpitaux d'Arrondissement,Ministre des Sports détournant les retombées du Mondial de1998 ! Sa dernière gourmandise financière date du récent mondial ! Étions-nous dans une République que vôtre géniteur serait depuis des années en prison car il est l'exemple du mauvais gestionnaire des fonds Publics !
      0
FirstOctober1961   32017-10-13 18:31
#6
@Mbongochobi

"C'est n'est pas avec ces massacrés que vous allez définitivement fermée la bouche des Anglophone
C'est juste le début de la phase 2 de notre revendication qui va commencer. Cette fois ci ça seras avec les AK 47. '

Well spoken. This is the beginning of a long struggle against the colonizers from La Republique.
As you can see in these videos, Ambaland already has a large army to carry out the struggle to its logical conclusion no matter how long it takes.

https://www.youtube.com/watch?v=Oa6V1Wh7tjg

https://www.youtube.com/watch?v=-UG3PEDZxlU
      0
Dzu   72017-10-13 13:48
#7
Everybody here is talking about what the army and the government did but no one is asking the right question ?

what about sisiku Tabe ?

Him and co gave orders from their Facebook tv to people on the ground in cameroon to go and attack the army to try and chase "the occupiers " ??

And they are still doing it as we speak .

The yaounde regime is bad ,very bad but this secession thing is not their fault .
      0
Mbongochobi   192017-10-13 11:55
#8
@Nkolsasse

Il ne faut jamais sous-estimer une peuple déterminé. Jamais. Même le tueur du journalist Bibi Ngota , Laurent Esso l'a bien compris. Lui disais, avec son haïr de supériorité que les avocates Anglophones ne vont pas tenir 3 mois. Ils s'en mordre le droit maintenant par ce c'est plus d'un and que ça dure cette crise et le gouvernement de votre oncle KIM JONG BIYA a déjà dépensé plus de 15 milliards dans grandes résultats.

Après le massacrés des Anglophones le 1er Octobre, les milices tribales de LRC ont confisqués tous les morts déposé par la famille des victimes . Ils font les enterrements la nuit et son désormais devenu morguires . Leurs seuls but c'est de caché l'ampleur de leurs forfaits. Et avec l'ONU qui bientôt va se statué sur ces massacrés, ce n'est pas sur que vous allez réussit à caché la nature morbide de ce gouvernement désormais à l'agonie.

C'est n'est pas avec ces massacrés que vous allez définitivement fermée la bouche des Anglophone
C'est juste le début de la phase 2 de notre revendication qui va commencer. Cette fois ci ça seras avec les AK 47.

Elang wa zout.
      0
ProundAnglophone   212017-10-13 11:32
#9
You'll pay for your crimes, Biya, Beti and co. just keep dancing over the deaths as long as you can. Time does not stop, it moves. Des assassins, des violeurs, des criminels, des menteurs, des incompétents. Just be aware that you'll not escape from the truth.

Une vrai bande de génocidaires.

Vous tuez de sang froid et vous en êtes fiers.
      0
Smallpikin10    112017-10-13 11:30
#10
It’s April 2045. It’s now almost 25 years since southern Cameroon acquired her independence from LCR. What started as a mere lawyer protest turned out to be one of the surprising even in the world in the 21st century…at least judging from an African perspective. The brutal forces from LRC turned out in their numbers to rape, killed and adopt many young southern Cameroonians to unknown disclosure. At first the major world powers including the France, UK, USA & even the UN were timid but gradually entered the struggle on the right side of history. This was due to the resolute stand maintained by ALL south Cameroonians except a few traitors who are always present in every society anyway. Now looking back we can say those who lost their precious lives in the struggle will never be forgotten. Every corner of the 13 counties that make up the Amabazonia land are well developed…I went down town today to buy some cola nuts. Since I had only 5 Amba with me and needed some more money, I had to go to the bank. Rated one of the best banks today in Africa, the national Ambabank is located very close to the Asylum/refugee centre. Many people from formal French colony now come to Ambazonia to seek Asylum. I was just amazed how the times have gone pass. I was just thinking to me self that some of these asylum seekers may be LRC soldiers who were shooting and killing Amba citizen asking for their basic rights etc etc etc. You may say I am dreaming…but I am not the only one. Remember, if you don’t dream, you will never achieve.
      0
Colonelsapt   152017-10-13 11:23
#11
On the spectrum of which anglophones are classified on this struggle, I still think I am a moderate, cos we can live with respect towards our diversity.
Let a million ideas bloom.
I must say, however, that when I hear some so called national leaders, or read some comments here, my heart bleeds. I start to think to myself, do they they even have any respect for me, do they value what my culture, inheritance brings to the table.
You start to wonder, n feel that your forefathers made the a very bad decision to join whom they thought was their brother.
It makes me not feel that much about Cameron any more.
I used to be hyped up when Cameroon played, now, it means nothing much to me. Like its a foreign country.
I hope I am wrong, n that future events will prove me wrong.
I want to believe again.
I don't want to be told I belong, as the propandists proclaim.
I want to feel I belong.
A cry from the wilderness!
      0
Evolution   72017-10-13 11:20
#12
You can make a mockery of the present situation but behold, you will have your eyes to mourn when the time comes and its not too long. The faith of Ambazonia is an identical copy of that of the Israelis taken out of Egypt. Wait and see how this situation shall be unfolding.
      0
Evolution   142017-10-13 11:04
#13
You can laugh out your lungs for now, but we can assure you that we shall laugh after you and he who laughs last laughs longer. Donl not forget that we the people of Ambazonia have washed out the notion of LRC from our DNA even the unborn will now have a totally different genetic code. Beleive this struggle will soon be declared a Jihad "Holy War".
      0
Moh Manyu11    112017-10-13 11:00
#14
Mr Nkolsassenous avons les preuves matérielles de la brutalité dee Forces Armées !
      0
Tubu Me Lum15    192017-10-13 10:54
#15
Alors, je peux bien comprendre que la mauvaise gouvernance et l'inertie engendrées par le très long règne du dernier roi du Cameroun, Paul Biya, soient pleinement indexées et sûrement coupables. Mais ceci ne doit pas mettre en cause le fait que la citoyenneté camerounaise doive être le seul instrument de mesure de l'égalité des chances devant la loi.

C'est pour cela que je suis contre les revendications dites anglophones, car elles reposent sur un particularisme parmi tant d'autres. C'est au citoyen d'être bilingue, ce n'est pas au dirigeants de traiter la loi en fonction des particularismes si nombreux et divers. Ce serait l' ouverture d'une boîte de Pandore qu'on aura du mal à arrêter par la suite.

Le Cameroun se veut éternel, ayons des idées visionnaires pour lui faire atteindre cet objectif.Ce ne sera pas avec l'archaïsme des idées , fondées sur des particularismes politiques légers en tout sens qu'on y arrivera.

A bon entendeur...
      0
Tubu Me Lum12    172017-10-13 10:53
#16
A un moment il faut savoir dire stop à tous ceux qui pensent qu'on peut se lever un jour et proclamer l'indépendance d'une partie du territoire d'un pays reconnu par toutes les instances internationales. Un pays dont l'histoire, assez singulière dans cette zone, est suffisamment riche d'enseignements pour qui la connaît. Un pays dont la riche diversité culturelle et sociologique est suffisamment complexe pour ne pas, sauf paresse intellectuelle, la réduire au seul prisme d'anglophone/francophone. Un pays, qui encore récemment dans la zone en trouble, a eu à batailler dur par voie diplomatique, militaire et juridictionnelle pour que soit reconnue sa souveraineté sur Bakassi.

Je prends position, car quand une situation comme celle-ci se présente, il appartient à tout esprit soucieux de l'avenir du Cameroun de se prononcer clairement.

Je ne peux pas combattre les bosniakx ici parce qu'ils préfèrent leur tribu à la citoyenneté camerounaise, pour admettre qu'on puisse placer le fait d'être anglophone au dessus de la citoyenneté camerounaise.

En effet, tout ce qui ne contribue pas à renforcer la citoyenneté camerounaise, contribue à détricoter le Cameroun, donc l'affaiblir. La citoyenneté camerounaise demeure le seul instrument valable de mesure de l'égalité des chances devant la loi. Tout autre particularisme de quelque nature qu'il soit ne permettra jamais objectivement de mesurer cette égalité des chances devant la loi. Aussi l'intelligence veut qu'on place la citoyenneté au dessus de tous ces particularismes.

Suite.....
      0
Adama11    142017-10-13 10:53
#17
Où est le dictateur ?

Dire que sa milice n´a pas tué relève de la folie.
      0
Smallpikin   132017-10-13 10:52
#18
@Ricky, Engone et all, you have human bodies but goat brains. One day one of those bullets will enter your goat brain and I will see how you will continue to support this bad government. I know you will rap and kill even more if you were some of these LRC unprofessional soldiers. Let your conscience be your judge. You will sleep and hear the agony cry of those innocent kids unjustly killed by your well trained genocidal military. Let it also occur to your little goat brains that you can never force people to govern them. You are just Keyboard heroes.
      0
Ricky31    172017-10-13 09:59
#19
Les ambazoniens ont changé de disque. Ils ne parlent plus de sécession. Le nouveau disque c'est génocide génocide génocie, cpi, cpi, cpi, blablabla...

Fallait pas s'attaquer à l'intégrité territoriale du pays. C'est l'une des fautes les plus graves qu'on puisse commettre dans un pays.
      0
Nkolsasse27    172017-10-13 09:58
#20
@JIBOFAT

Toujours la même question:
Qui va saisir la cpi ?????
Qui va saisir la CPI????

Par contre tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la tentative de coup
d'état constitutionnel du 1-10-2017 vont devoir répondre de leurs actes devant les tribunaux
de la REPUBLIQUE DU CAMEROUN.
      0
Nkolsasse26    112017-10-13 09:46
#21
Lorsqu'on met sur pied une tentative de coup d'état constitutionnel,il faut bien que les forces
de défense et de sécurité fassent leur travail,comme elles l'ont fait à d'autres occasions.

Les forces de sécurité et de défense font un travail ingrat comme d'ailleurs partout dans
le monde.
A cet effet une analyse froide et objective démontre que leurs actions s'opérent dans le respect
des limites fixées par le législateur camerounais,quoi qu'en pensent ou en disent
certains morveux,dont les seuls faits d'armes sont de jeter l'anathème,l'opprobre,à
ce grand corps de professionnels,que constitue nos forces de défense st de sécurité.
      0
Nkolsasse26    162017-10-13 09:44
#22
@Mbongochobi
@Bih

On commence à retrouver la raison,hihihi?
On ne parle plus d'Ambazonie,machin truc!
Nul ne peut venir s'essuyer les pieds sur la république et penser s'en sortir sans conséquence.
      0
JIBOFAT15    92017-10-13 09:41
#23
Espérons que ce nouveau venant étoffera mieux son argumentaire devant les juristes internationaux de la CPJ.
Du moins, on peut aussi le comprendre : généralement, les points à aborder lors de pareilles sorties leur sont dictés.
      0
Un_camer15    202017-10-13 09:36
#24
C est vrai mr le ministre ils ont tué les camerounais donc ils sont chargés de protéger biens et vies sans perdre leur sang froid. Demain quand on massacrera dans ton village sans perdre le sang froid ce serai très gentil de le souligner (si tu seras encore en vie après ces massacres)
      0
SAUDI13    252017-10-13 09:35
#25
Mes chers Freres Ricky et Engone. Vraiment ma deception est grande concernant vos commentaires. Donc vous endossez une armee qui tire et tue les populations qui manifestent sans arme blanche? Ce problem a exacerbe a cause de l' arrogance des Biyamerounais supportes par certains francophones. Les populations du NO and SO n'ont jamais voulu la seccession mais plutot un systeme decentralise en vigueur dans pratiquement tout les pays angloxassone. Le Kamerun est un etat au system franco-anglais. Aucun system ne doit assimiler l'autre.Si non la partition devient neccessaire. Le problem anglophone au cameroun est reel et les Biyamerounais savent mais veulent masquer. Cette fois ci ou le problem est resolu une fois pour toute ou alors la Divergence continue. Le temps ne mentira a personne. Continuer a supporter ce regime de destructeurs. Ils ont cru que la contestion s'essouflera avec le temps mais ils se sont fait traqque dans leurs propre piege.
      0
Un_camer12    202017-10-13 09:19
#26
C est vrai mr le ministre ils ont tué les camerounais donc ils sont chargés de protéger biens et vies sans perdre leur sang froid. Demain quand on massacrera dans ton village sans perdre le sang froid ce serai très gentil de le souligner (si tu seras encore en vie après ces massacres)
      0
Protus   222017-10-13 08:37
#27
When the times at the ICC you will repeat that statement. Ekema, Okala Bilai and the rest, dont hide behind 'I was only following orders". That is how all Nazis tried to free themselves after WWII. With social media every crime is on video and picture.
      0
Engone30    152017-10-13 07:41
#28
Proverbes 23:23

( FRENCH) Acquiers la vérité, et ne la vends pas, La sagesse, l'instruction et l'intelligence

(ENGLISH) Buy the truth, and sell it not; also wisdom, and instruction, and understanding.

Merci au Ministre de la defense qui a su dire la verite , car nos braves soldats ont fait du bon travail empechant les terroriste de diviser notre pays..............Maintenant le calme regne dans la zone Anglophone.
      0
Mbongochobi12    232017-10-13 07:33
#29
@ Johnpapapapa.

I believe out struggle is not against the francophones but against the système installed by the various francophone gouvernment since 1961.

I believe if revenge had To be carried, ils should be selective against all the francophone uniform officers who are actually causing mayhem in our town and villages. Most of them are living in our neighbourhood. They are the onces who should .be targeted for the blood they are spilling and the pain and sorry they are intentionally causing to our community.

To a lesser degree, our sellout Anglophone brothers and sisters collaborating with the invaders to kill out people and détail the struggle should also be made to pay the price , because they were the one's pinpointing the houses of those To be eliminated.

So, no need to target our francophone brothers who are just spectators of what is happening in out community. They are not better than we.
      0
Ricky46    242017-10-13 07:31
#30
Je suis 100% avec l'armée. C'est les sécessionnistes du SCNC qui sont responsables de la violence. Le Cameroun de cédera pas 1 cm de son territoire ni à Boko Haram ni à l'ambazonie. Le rôle de l'armée c'est de défendre l'intégrité territoriale du pays.
      0
Johnpapapapa 33    182017-10-13 06:48
#31
Since la republique is killing and kidnapping our citizens we also have to start killing and kidnapping their citizens
      0
Bih13    342017-10-13 06:11
#32
You send the army to shoot unarmed civilians from the air and the ground in West Cameroon because they have been asking for years for your government to De-Francophonize Cameroon.
You allow CPDM militants March in East Cameroon without any military to kill them.
You come to West Cameroon to justify the brutality of the army with total disregard for human life lost.
You kill our children like dogs, throw their bodies in the river, in the bushes, you remove from hospitals to unknown destination you abduct some to East Cameroon and you say the army was doing it’s Job.
Where is your president? In Switzerland with one hundred bodyguards living with the whiteman.
Ethnofascist Griots, you carryout a Genocide on black Africans in West Cameroon because they refuse your forced assimilation and Francophonization.
Are you French? Is French an African language?
Do you want think your black Francophone on black African colonization will work?
Is it an African agenda to kill Africans who don’t see any value in becoming Francophones in the 21st Century?
We will de-Francophonize Cameroon into a Bilingual, bicultural, Bijural Federated Country.
If you like you can continue the Genocide in West Cameroon after you kill all of us you will by the law of Karma carry out your Genocide on your own kind in East Cameroon. You have no respect for human life.
Time is on our side!
      0
Lizza   342017-10-13 05:12
#33
@S.E,
(Juste au cas où vous ne comprenier pas anglais)
"Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume!" Ésaïe 5:20
      0
Lizza   342017-10-13 05:00
#34
@Son excellence Mr le Ministre,
"Woe to those who call evil good and good evil, who put darkness for light and light for darkness, who put bitter for sweet and sweet for bitter." Isaiah 5:20
      0
Joseph Beti Assomo, Ministre de la Defense Archives
C’était au terme de la réunion de recadrage de l’action des forces sécuritaires hier jeudi 12 octobre 2017 à Buea (Sud-Ouest).

Le ministre délégué à la présidence chargé de la défense (MINDEF), Joseph Beti Assomo est resté ferme au terme de la réunion de recadrage de l’action des forces sécuritaires tenue hier jeudi à Buéa. Selon nos confrères de la radio publique CRTV, il a fallu plus de 5 h de huis clos pour évaluer la situation sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, à l’effet de prendre les mesures qui s’imposent pour assurer la sécurité et la stabilité dans ces deux régions, en proie à des troubles socio politico-sécuritaires. Joseph Beti Assomo est parti du constat selon lequel le Cameroun a affaire à un mouvement insurrectionnel et terroriste.

Toutefois, relève-t-il, les forces de défense et de sécurité veuillent en toute responsabilité sur l’intégrité du territoire. La sécurité, l’ordre et le respect doivent être observés, martèle le MINDEF. Le conclave a également permis aux gouverneurs des deux régions, hauts responsables des forces de défense et de sécurité, de dresser le bilan des manifestations du 1er octobre dernier. Des édifices publics ont été détruits, du matériel roulant saccagé et des hommes du devoir en tenue ont été blessés. D’ailleurs, apprend-on, le MINDEF a prévu de se rendre à leur chevet, s’agissant de ceux qui sont internés à la garnison de l’hôpital militaire de Douala. Il souligne par ailleurs, le caractère préoccupant de la rencontre tenue sur haute instruction du chef de l’Etat, chef des armées.

« L’Etat à travers ses forces de défense et de sécurité veillent sur l’intégrité territoriale de l’ensemble du pays. Pour cela, aucun mètre carré du territoire n’a été abandonné par les forces. Il en sera ainsi jusqu’au bout », martèle Beti Assomo. Et de poursuivre: « Nous avons une armée républicaine, des forces de défense et de sécurité ont fait leur travail de manière responsable sans perdre leur sang froid. Les chefs militaires étaient invités à être proches des hommes pour que ceux-ci aient le moral, qu’ils soient bien encadrés et que quelques comportements qui sortiraient de la discipline militaire soient traités comme tels et qu’on aille pas jeter l’anathème sur les forces de défense et de sécurité qui font leur travail avec professionnalisme dans le respect des normes de conduite des opérations de maintien de l’établissement de l’ordre public ». Comme pour justifier les exactions commises par les forces de l’ordre et convoquer l’Etat de droit, Beti Assomo a précisé qu’en plus de l’évaluation des dégâts matériels, des enquêtes précises ont été ouvertes par les autorités judiciaires sur le bilan de ces évènements.

 

 

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez