Cameroun - Visite d’inspection de la CAF: Malgré les assurances des autorités à Douala, les chantiers piétinent

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Jan-2018   4726
Mission de la CAF Archives
En dehors du stade de Japoma réalisé à 20%, les autres stades ne sont pas encore en chantier. Seuls les hôtels se réajustent. C’est ce qui ressort de l’état des lieux fait le 11 janvier 2018 par le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

Doit-on craindre la mission d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) qui séjourne du 17 au 19 janvier prochains à Douala ? C’est du moins l’interrogation que se posent les differents responsables impliqués dans l’organisation de la CAN 2019 à Douala. Même si le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, affiche sa sérénité, il y a lieu de s’inquieter.

Et pour cause, les chantiers piètinent. Au niveau de la construction des stades, seul celui de Japoma est engagé avec un taux d’execution de 20%. Yenigun, l’entreprise chargée de sa réalisation a annoncé la fin des travaux du grand stade et ses deux annexes en fin septembre 2018. Les responsables de la réhabilitation du stade de la Reunification de Bepanda et son annexe, des stades d’entrainements de Mbappe Leppe et Bonamoussadi continuent leur installation et promettent la livraison entre huit et onze mois à compter du 11 janvier 2018.

La seule satisfaction est à relever du côté des hôteliers qui disent être prêts à accueillir la délégation de la CAF. En effet, les responsables des cinq hôtels 4 étoiles retenus pour cette première visite de la CAF assurent avoir reajuster ou sont dans le processus de réajustement de leurs hôtels aux exigences de la CAF. Il est à rappeller que pour cette première visite de la CAF, seuls les stades, les hôtels et l’aeroport de Douala seront inspectés. Le reste des infrastructures relatives à l’organisation de cette CAN, le seront dans les prochaines visites.

Sauf que le temps presse et plusieurs manquements sont à relever en dehors de la construction des stades. Il s’agit notamment des routes, de l’éclairage public, de la connexion internet, de l’affichage autour de l’évènement… Le délegué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (CUD), dans un large exposé, a assuré que ces manquements seront corrigés dans les prochains mois. Fritz Ntone Ntone a rassuré que Douala est à la hauteur de l’evènement. Le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, a recommandé aux differents responsables, une note sans faille et un accueil chaleureux pendant le séjour des experts de la CAF à Douala. Ces derniers apprécieront…

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez