Cameroun : Voici l’intégralité des décrets du président Paul Biya qui réorganisent l’armée et nomment des officiers au ministère de la défense

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Feb-2018   35566
Paul Biya P. R. C.
Les guerres respectives contre les sécessionnistes et Boko Haram et un redéploiement stratégique semblent avoir motivé les décisions du Chef de l’Etat.

Dans l’ensemble, les textes de Paul Biya, chef des armées, portent réorganisation du Commandement militaire territorial, réorganisation des formations de combat de l’armée de terre, organisation interne de la 11e , 12e, 21e et 51 brigade d’infanterie motorisée, portant création et organisation des forces de l’armée de l’air, organisation des services extérieurs de la santé militaire, organisation des formations et unités territoriales du corps national de sapeurs-pompiers, création de groupements de circulation routière de la gendarmerie nationale et nomination de responsables au MINDEF.

Ci-dessous, l’intégralité des décrets du président Paul Biya qui réorganisent l’armée et nomment des officiers au ministère de la défense:

A la suite de nombreuses critiques et des plaintes des soldats, Paul Biya, président de la République et chef des armées, a décidé de rapprocher les postes de commandements des terrains d’opérations dans la guerre contre les terroristes et autres activistes radicaux qui mènent une lutte armée pour l’indépendance du Sud-Ouest et Nord-Ouest, les deux Régions anglophones du Cameroun.

Le Chef de l’Etat a donc signé hier mercredi 21 février 2018, des décrets portant réorganisation les forces de défense et portant nomination des responsables au ministère de la défense.

Evènements majeurs, l’éclatement de la deuxième région militaire interarmées numéro 2 et de la région de gendarmerie numéro 2.  Avant, ces deuxièmes régions dont les postes de commandement sont basés à Douala, chef-lieu de la Région du Littoral, couvraient les Régions du Littoral, Ouest, Nord-Ouest et Sud-Ouest. Désormais, ces deuxièmes régions militaires interarmées et de gendarmerie, auront pour ressort territorial seulement les Régions du Littoral et Sud-Ouest.

Les nouveaux textes du Chef de l’État, publiés hier, donnent naissance à deux nouvelles régions, à savoir la 5e région militaire interarmées dont le ressort territorial couvre les Régions du Nord-Ouest et Ouest avec un poste de commandement basé à Bamenda, chef-lieu de la Région du Nord-Ouest et la 5e région de gendarmerie couvrant l’Ouest et Nord-Ouest, qui a aussi son poste de commandement installé à Bamenda.

A la tête de ces nouvelles régions, le Chef des armées a nommé le général de brigade Agha Robinson Ndong, commandant de la nouvelle 5e région militaire interarmées, et le général de brigade Essoh Jules Cesar s’est vu confier le commandement de la nouvelle 5e région de gendarmerie.

En définitive, on note que Bamenda, Chef-lieu du Nord-Ouest, l’une des régions qui subissent les exactions des sécessionnistes, abrite désormais un poste de commandement d’une région militaire interarmées et aussi un poste de commandement d’une région de gendarmerie.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez