Cameroun - Voyages de Paul Biya à l’étranger: Cameroon Tribune  répond à l’organisation «Organized Crime and Corruption Reporting Project»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Feb-2018   17768
Paul et Chantal Biya au depart de Yaounde (photo d'archives) P R C
Selon le journal étatique, le dernier rapport de cette organisation n’a rien de bien original dans la panoplie déjà déployée par d’autres Organisations non-gouvernementales, journalistes et autres bras séculiers généralement utilisés pour mettre à mal l’image de Paul Biya ou sa façon de gouverner.

Selon Cameroon Tribune, à la veille des échéances électorales de cette année, la saison des campagnes de dénigrement des institutions camerounaises, et singulièrement du chef de l’Etat est bel et bien relancée. Et, «l’effervescence de ces derniers jours autour des investitures de candidats de certains partis politiques en vue de la prochaine présidentielle a certainement donné de nouvelles idées à ces commanditaires masqués, qui, à fréquence régulière, sortent leur ritournelle de critiques et d’insinuations», lit-on dans l’édition en kiosque le mercredi 28 février 2018.

Le journal dénonce un «rapport pondu par une organisation plutôt inconnue baptisée Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP), qui fait le buzz». En effet, ce rapport révèle que le président Biya qui est rendu, -à ce jour-, à 35 ans, 3 mois et 3 semaines de pouvoir, aurait dépensé 65 millions de dollars (soit plus de 34,5 milliards FCFA) et passé 1645 jours hors du Cameroun.

«Entre ceux qui estiment que le président camerounais reste souvent cloîtré chez lui et les autres qui trouvent qu’il voyage trop, au point d’engendrer des dépenses folles, l’organisation en question n’a pas spécialement innové. La démonstration ou ce qui en tient lieu, se veut particulièrement pompeuse. Compter le nombre de jours passés par le président Paul Biya hors du Cameroun depuis son accession à la magistrature suprême, il fallait le faire», réagit Cameroon Tribune.

Et de poursuivre: «Par une multiplication dont ils semblent avoir seuls le secret, nos journalistes investigateurs nous apprennent que depuis son accession au pouvoir, le chef de l’Etat a passé « au total, 1645 jours » en dehors du Cameroun. Mais omettent de faire la même multiplication concernant les jours passés au Cameroun, pour que le public, avide d’informations, se fasse lui-même son idée des proportions, étant entendu qu’aucun baromètre officiel ne fixe une norme en matière de séjour des chefs d’Etat à travers le monde».

Pour le journal, «lorsque Paul Biya, président de la République du Cameroun se déplace pour l’étranger, en voyage officiel ou privé, ses compatriotes en sont toujours largement informés par communiqués officiels de son cabinet ou par reportages et comptes rendus dans la presse. Il ne s’agit donc pas de déplacements en catimini dans le but de villégiature incontrôlée comme tendent à vouloir le démontrer ces fameuses «révélations» écrites curieusement en grande partie au conditionnel».

SUR LE MEME SUJET:




Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez