Cameroun/France: Un jeune camerounais de 18 ans sans-papier reçoit la médaille d'or du meilleur ouvrier en métallerie de Bretagne

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Nov-2016   33555 33
Username:
Password:
Messassi   02016-11-24 13:33
#1
Furax,

Désolé, je me corrige: " au lieu de "grandissime Angouto", lis plutôt ""grandissime Furax"!

Est-ce que ça te va maintenant Furax?

Now seriously, , pourquoi ça semble toujours te gêner quand on dit du bien des autres? La dernière fois c'est à @Blizzard que tu semblais reprocher le fait qu'il appréciait une de mes interventions sur le football camerounais. C'est how non? Quels sont tes "baromètres" à toi pour qu'on puisse dire du bien des autres? Et pourtant je ne t'ai jamais demandé ce que tu trouvais d'intéressant sur ceux que tu apprécies à CIN, "c'est quoi avec toi non"? Be careful what you wish for, my friend!

Angouto (rip)à son époque m'a certainement marqué par la pertinence de beaucoup de ses interventions et je ne suis pas le seul qui l'appréciait, je ne dis pas qu'il fut un saint, loin de là, mais Angouto était un dur à cuire dans ses commentaires, un peu dans le même registre que Le.5e.Element. À chacun ses héros!

Ça te va maintenant, Furax?
      0
Messassi   02016-11-24 13:08
#2
Ossas,

Donc tu te bases sur un mot: "oreillard" parlant d'Etoo pour conclure que Angouto=Messassi? Ahahahahaha!

Rien de surprenant, je savais déjà que tu n'étais pas une lumière, mais là tu me fais lap la magie seulement! J'ai lu quelque part que tu étais l' "archéologue" de CIN, comment cela t'a donc échappé de savoir que le Grandissime Angouto ne fut pas le premier et sûrement pas le seul à utiliser "oreillard" parlant de Eto'o? It takes one to know one, donc ta part d'archéologie là n'est efficace que quand il s'agit de débusquer un autre feyman hein? Rien de surpremant quand on sait que tu jouais aux billes quand Messassi et son idole à CIN Angouto(rip) allaient à l'école. Et cela saute aux yeux, si tu ne le savais. Chacun arrive ici avec les moyens de communication qui sont les siens, la capacité d'analyse(pas ce que pepa Belinga te faisait, je sais qu'avec tes yeux bigleux là, quand tu lis ce mot ...), je parle d'analyse d'un sujet, la capacité d'analyse qui est sienne, et dans ce domaine là Messassi te dépasse, que ce soit en français ou en Anglais, les deux langues officielles de ton pays. Et ce ne sont'pas les petites fautes d'inattention ou les typos qui changeront ce fait là! Quand quelqu'un te dépasse porte son sac, à tara! "Tu ne me peux pas" , c'est pas ton petit vocabulaire du syllabaire-là qui y changera grand chose.

Si l'école t'a dépassé, reviens nous trouver ici au village, Il ne te faudra que la matchette et la houe , ça ne te demandera pas trop de neurones comme à D.C. pour récolter un sac de macabo.

En tout cas, je sais que c'est trop te demander, tu as certainement peur de devenir la risée de tout Afane-Oyo , car beaucoup de gens attendent les "fruits " de ton long séjour aux zeta zuni. Mais, sache que je ne suis pas méchant, je vais "cotiser " pour le rapatriement de ta dépouille ici au village! Je le ferais pour pepa Bengono!

Keni à zekoui, Ossas! Fais rêver pepa Beng
      0
Furax   02016-11-24 10:35
#3
Ekiée Ossas, j'ai mal aux côtes à force de rire... comme chante le petit là dans "Sans Intérêt", je te dirais... "Laisse Comme Ca"
      0
Ossas Nanga   02016-11-24 10:02
#4
A Furax, ya, toi aussi, tu te laisses déjà tromper par un Boko Haram? Il y a une seule personne à CIN qui appelle Eto'o "l'oreillard", c'est Angouto. Messassi est un génie qui écrit exactement comme Angouto, qui a les mêmes manières de dinguot de nos villages qu'Angouto, qui appelle Eto'o "l'oreillard", qui a les mêmes manières de Boko Haram qu'Angouto, qui en plus appelle Angouto " le grandissime Angouto"...

A force de vivre dans des endroits dont l'aristocratie lui était inaccessible, le type ne peut pas comprendre qu'il est devenu pour cela une identité remarquable de grossièreté et de vulgarité.

On a maintenant affaire à un moignon d'Américain qui vient défouler ses frustrations d'ancien kmer à CIN. Avec les " Tu brasses le vent" à la bouche. Tsssuuuiiiippp!
      0
Ossas Nanga   02016-11-24 09:52
#5
Tu penses t'être corrigé, mais tu as dû oublier que des parenthèses s'ouvrent et se ferment, mon taré décomplexé par le visa. Tu as dû oublier que Boeing ne s'écrit pas Boing. Corrige-toi simplement, Angouto, ne t'intéresse pas à moi. Je ne fais que te montrer le ridicule de tes prétentions. Si tu étais allé à la bonne école, tu aurais retenu qu'on se corrige et présente ses excuses simplement, au lieu de donner des coups de menton.

Corrige-toi. Tes seuls adversaires sont: ton ignorance et ton orgueil.

Né avant la honte!
      0
Ossas Nanga   02016-11-24 09:51
#6
Angouto, alors, l'école qui sort de ta tête, la voici. Moi, je parle de ce qui est là. Je ne fabrique pas de fables. C'est bien ton école qui ressort de tes posts, non? Alors, je reprends. L'école est mère de la répétition.

Ton école là, qui a fait de toi un génie seulement quand tu as atterri aux USA...Vraiment.

Regarde un peu comment ton école te met sans caleçon:

1 : "Tu brasses le vent " Dans mon école, on m'a appris à dire et à écrire plutôt : "Tu brasses du vent ". Quand tu brasses le vent, Angouto, il s'agit de quel vent précisément? Akié! Tu as la tête dure hein, toi la créature de boko haram là!

2: "Pepa Bengono a certainement placé beaucoup d'espoirs de ton séjour " Mon école enseigne qu'on doit dire et écrire: "Pepa Bengono a certainement placé beaucoup d'espoirs dans ton séjour ". Les espoirs de ton séjour là...oookkkoooo. Tu veux dire que ton séjour c'est qui? Tu veux dire que papa Bengono est allé dans quelle banque des "zeta zuni" placer les espoirs du type qu'on appelle ton séjour. Angouto. Ekiééééééé! C'est encore l'école comme ça, papa?

Tu dois venir de la misère matérielle. Essaie au moins d'apprendre à cacher les complexes que tu en as retirés, quand tu t'exprimes. Salaire,salaire... Tu vois bien que l'argent ne pourra jamais t'expliquer pourquoi, en voulant t'exprimer avec grandiloquence, tu te vautres dans la médiocrité.

Regarde encore ce que tu écris, massa batre: "dans les coins et recoins des "boyaux" qui servent de chemins de fer dans ces deux grandes villes. " Je ne sais pas si tu as conscience de tes limites, vraiment...C'est à cela qu'on reconnaît les Boko haram. Tu es un perroquet, incapable de la moindre réflexion sur ce qu'il raconte.
      0
Furax   02016-11-24 09:30
#7
@Messassi

Laisse le grandissime Angouto reposer en paix !!! Tu m'intriques là Angouto serait-il....?? Rassurez-moi !!
      0
Furax   02016-11-24 09:27
#8
@Laisse le grandissime Angouto reposer en paix !!! Tu m'intriques là Angouto serait-il....?? Rassurez-moi !!
      0
Messassi   12016-11-23 23:10
#9
Vivre aux USA
      0
Messassi   22016-11-23 23:08
#10
Ossas,

Je sais qu'avec ton maigre salaire de technicien de surface à l'Ambacam à DC, c'est aux gens comme moi que reviendra le fardeau de rapatrier ta dépouille à Afane-Oyo. Je puis déjà te rassurer que je le ferai pour papa Bengono qui avait hélas trop misé sur toi( le pauvre qui se doutait déjà de ton inaptitude criarde, mais la vue du Boing 777 et l'idée que tu allais vivre les USA " la terre promise" lui ont redonné espoir, espoir que ce voyage là te transformerait en génie! Le résultat est là aujourd'hui devant tous, implacable et accablant: petit tâcheron à l'ambacam à D.C. moyennant $1500 le mois, obligé de se faire "sauter" dans les coins et recoins des "boyaux" qui servent de chemins de fer dans ces deux grandes villes.

OSSOAN! LA HONTE!
      0
Messassi    12016-11-23 22:37
#11
Ossas,

Laisse le grandissime Angouto reposer en paix.

Je vais "cotiser" pour le rapatriement de ta dépouille au village! Je le ferai pour papa Bengono!

Keni à zekoui ! Ilang à zout!

Bikeuk anoung ne zoka!
      0
Ossas Nanga   12016-11-23 18:33
#12
leriche complexé,

je croyais que tu n'avais plus besoin de vendre tes noix, parce que c'était un best seller avant que tu n'arrives sur cin...

Je méprise les escrocs, mon frère. Il y a quelque chose de ce genre là dans le marketing que tu fais ici.

Laisse la place au jeune frère qui est à l'honneur avec cet article, un peu de pudeur. Sinon achète un espace publicitaire à cin, comme ça tu vas aussi aider ton compatriote qui a créé ce site...
      0
Ossas Nanga   12016-11-23 18:28
#13
Angouto, bonjour tara taré.

Ton école là, qui a fait de toi un génie seulement quand tu as atterri aux USA...Vraiment.

Regarde un peu comment ton école te met sans caleçon:

1 : "Tu brasses le vent " Dans mon école, on m'a appris à dire et à écrire plutôt : "Tu brasses du vent ". Quand tu brasses le vent, Angouto, il s'agit de quel vent précisément? Akié! Tu as la tête dure hein, toi la créature de boko haram là!

2: "Pepa Bengono a certainement placé beaucoup d'espoirs de ton séjour " Mon école enseigne qu'on doit dire et écrire: "Pepa Bengono a certainement placé beaucoup d'espoirs dans ton séjour ". Les espoirs de ton séjour là...oookkkoooo. Tu veux dire que ton séjour c'est qui? Tu veux dire que papa Bengono est allé dans quelle banque des "zeta zuni" placer les espoirs du type qu'on appelle ton séjour. Angouto. Ekiééééééé! C'est encore l'école comme ça, papa?

Vous aimez entendre, ici dehors, avec l'école de Mouangué Kobila. Tu vas encore dire que ce sont les typos.

Né avant la honte comme ça!

"Tu brasses le vent" toi-même! C'est Yale de Messassi seulement ooooooooooooo!
      0
Messassi    12016-11-23 17:46
#14
Leriche...

Tu brasses le vent avec cet i.diot d'Ossas Nanga.

@Ossas,

Keni à zekoui ! Pepa Bengono a certainement placé beaucoup d'espoirs de ton séjour aux zeta zuni, que lui diras-tu à ton retour qui soit différent de sa cueillette matinale de vin de palme? OSSOAN! La honte!

En tout cas, je vais "cotiser" pour le rapatriement de ton corps au village.

Bikeuk anoung ne zoka!
      0
Lericheamerifricain   22016-11-23 16:37
#15
Ossas Nanga

"
Pour l'aider à vendre, tu as donné un lien qui parle de tes produits. "

Justement il peut visiter ce lien: www,zazzle.com/awastar* pour s'en inspirer. C'est une aide concrete pas le bavardage.

On vient A CIN par amour du pays. Ca fait pres de 10 ans que je contribue gratuitement ici. Tu parles de la vente de noix de coco. Pour une fois que je parle de mes propres produits tu te sens irrite. C'est la caracterisque de nombre de compatriotes qui ont peur de voir leur compatriote reussir alors comme pays entier on ne represente rien au niveau du marche mondial.

A combien de personne tu as suggere les noix de coco? Nous pouvons passer 10 ans a faire du kongossa, tu serais toujours partant parceque personne n'avance.
      0
Ossas Nanga   22016-11-23 16:23
#16
leriche comlexé,
mon frère, on juge le maçon au pied du mur. tu es venu sur cin vendre tes noix de coco, tu ne nous as jamais montre lé résultat. je pense que tu n'es pas bon en marketing. Tu es même vraiment nul. la preuve est que tu es venu parler de tes produits après avoir versé le manioc.

"Encourager ce petit, c'est l'aider a vendre ses produits car sans vente le livre, le CD ou meme le regime de banane n'a pas de valeur. " Pour l'aider à vendre, tu as donné un lien qui parle de tes produits.

Tu fais comment pour être sûr que la photo de la médaille montre qu'on met en avant la médaille en négligeant le fond? Tu as essayé de comprendre le cadre où ce petit a présenté sa création en France, avant de venir faire tes cours de marketing éloabi?
      0
Lericheamerifricain   12016-11-23 16:12
#17
Ossas Nanga

Il faut pas dire ce que je n'ai pas ecris. Je releve juste un cote que nous privilegions a savoir la medaille en negligeant le fonds. L'achat du produit de ce jeune peut avoir un impact plus important que la medaille. Pourqu'on achete le produit on doit le connaitre. Or l'article ne nous montre pas le produit mais la medaille.
Donc c'est toi qui ne comprend rien. Encourager ce petit, c'est l'aider a vendre ses produits car sans vente le livre, le CD ou meme le regime de banane n'a pas de valeur.

Si tu ne comprendS pas mes ecris pose des question au lieu de les interpreter a ta maniere.
      0
Ossas Nanga   22016-11-23 15:46
#18
leriche complexé, apprends un peu souvent à avoir honte, toi aussi!

Si tu viens ici vendre tes noix de coco et mainant tes produits, en cherchant à minimiser le mérite de ton jeune frère, tu veux qu'on pense quoi de toi?

Le hors-sujet que tu viens mettre ici, ça sert à quoi?
      0
Lericheamerifricain   02016-11-23 15:21
#19
Le vieux Negre et la Medaille est encore vivant!!!!

Au lieu de montrer le produit fabrique on montre la medaille comme si l'objectif de la creativite etait la medaille.

De nos jours il est possible avec la technologie de concevoir de nombreux nouveaux produits en peu de temps.
Les miens se trouvent ici: www.zazzle.com/awastars*.

Le probleme principal demeure la promotion de ces produits dans la mesure ou ce sont les clients qui donnent de la valeur aux produits ainsi crees. En consequence l'importance du produit aujourdhui se mesure en terme de chiffre d'affaires. Et tout createur serieux reconnait que s'il faut 10% de temps pour la creation, il faut 90% de temps pour la promotion et la vente.
      0
Furax   02016-11-23 11:04
#20
Ossas tu piques grave, la citation ci-dessous n'est pas de moi (mais de F. RIBANA) , même si j'y souscris entièrement...
      0
Ossas Nanga   02016-11-23 10:25
#21
"@Furax,
le probleme au Cameroun, c'est que la société a defini les longues études théoriques, cloturés par des DIplomes, comme étant la seule voie de rússite sociale. "

Tu vas loin. C'est l'héritage de la colonisation française simplement. Ajoute à cet héritage le manque d'émancipation mentale des dirigeants, qui ressemblent beaucoup à leurs frères et soeurs...
      0
Furax   82016-11-23 07:34
#22
@Patriot tu es toujours dans la posture de celui qui sait tout, une fois dressée cette belle liste de sigles (CETIC, SAR...) peux tu me dire combien de lycées techniques (hormis le sectaire tertiaire) existent dans les villes de Yaoundé et Douala. Si tu arrivais à établir une tu verras que leur nombre est marginal...Le debat est bien posé par FIFION RIBANA, a savoir la marginalisation des études techniques dans notre pays, même s'il y a eu des améliorations...
      0
Moh Manyu   02016-11-22 22:41
#23
Bravo!
      0
Man Tara   72016-11-22 22:02
#24
Ca, c'est un cas individuel a applaudir.
Seulement ce qui estble plus ecourant et que tout le monde semble ne pas voir, c'est que les aventures comme celle de ce jeune homme existent par milliers chez nos enfants.
C'est un succes parmi des milliers de cas de desespoir.
La vraie question c'est, pourquoi l'Afrique est-elle la region la plus pauvre du monde. Ce n'est pas qu'i existe pas un succes ca et la dans une mer de misere.
Les africains n'aiment pas qu;on le leur dise.
Ce n'est pas la faute d'une fraction infime d'africains ( artificiellement appelee "le gouvernement") C'est notre mentalite vraiment excecrabble.
Je me demande comment je peux en parler sans utiliser des mots qui soulevent tant d'emotions chez vous
Je crois que le trait le plus deplorable chez l'africain, c'est qu'il est totalement incapable de faire un exament de conscience, Ce qui fait que le continent peut commettre les memes fautes pendant des siecles.
Nos peuples sont totalement imunises contre le les changements interieurs.
Un homme comme moi est toujours regarde comme un element exterieur a abattre. Quelque soit la pertinence de ses observations. Si ces observations sont a rebrousse-poil du "feel good" africain.
Voici pourquoi nos fils fuient l'Afrique au risque de perdre leur vie. Des milliers le font chaque annee;
Quand on classe les pays dju monde par pauvrete, les pays africains remplissent le pe peleton de queue.
http://country-facts.findthedata.com/stories/22362/poorest-broke-gdp-countries-nations?utm_source=yahoo&utm_medium=sponsored&utm_campaign=ao.ss.yh.dt.11256#78-Cameroon.
Pour vous eviter de vous repeter dans vos insultes inutiles et imbeciles, je viens de boire 3 litre d'odontol, grfacieusement delivrer par Bams
      0
Timanambusa   172016-11-22 20:53
#25
Quand on va le voir défendre les couleurs de la France, l’autre dira que la France a volé le prodige camerounais. On va même le traiter de traitre, vendu, etc. Nous ne pouvons pas nous occuper de nos enfants, c’est vraiment navrant ! Combien de jeunes disparaissent dans le désert en Afrique du nord ? Ceux-là qui aime Kadhafi tant ne savent pas qu’il faisait tuer les africains noir qui passaient par la Libye. Je l’avais vu dans une chaine anglaise dire que c’est à cause de lui que les negres n’ont pas encore envahir l’Europe ! On va même commencer par ou pour arranger ce pays ?
      0
Monmot79   42016-11-22 19:58
#26
Bonne Chance et bon Courage...
      0
Berka   182016-11-22 19:54
#27
C'est ca la vraie richesse, les ressources humaines, pas le petrole ou le gaz.........Mais bon allez expliquer ca a nos sbires de Yaounde (entre deux seances d'empiffrage et de sommeil evidemment............)
      0
FIFION RIBANA   12016-11-22 17:49
#28
*judiciaire
      0
FIFION RIBANA   212016-11-22 17:45
#29
@Furax,
le probleme au Cameroun, c'est que la société a defini les longues études théoriques, cloturés par des DIplomes, comme étant la seule voie de rússite sociale. Pourtant c'est la classe ouvrière qui est à la base d'une société industrielle à l'image de l'Allemagne par exemple.
Il doit avoir des campagnes visant à sensibiliser les populations du bien fondé des formations professionnelles. Car avec ce bagage pratique et quelques annés d'expérience, la crátion des PME florissera, si biensûr, il y a accompagnement des banques. Mais pour qu'il accompagnement des banques, il faudrait au préaöable assainir le système jucuaure. Bref, on voit bien qu'il y a du boulout. Mais il fau bien commencer par qualifier la main d'oeuvre.
      0
FIFION RIBANA   102016-11-22 17:30
#30
Mrd! C'est vraiment atypique comme parcours. Go au front à 16 ans? Ca il fut le faire.
      0
Le Patriot   52016-11-22 17:29
#31
@ Furax
Il y en a deja des formations professionnelles(metiers) au Cameroun.Les Collèges d'enseignement techniques industriels et commercials(CETIC) et les Colleges d'enseignement techniques industriels et feminins(CETIF),les Sections Artisanales et Rurales(SAR) et bien d'autres que j'en oublie..
      0
Rosy   132016-11-22 16:36
#32
Un seul mot , courage.
      0
Furax   252016-11-22 16:24
#33
J'ai écouté son histoire sur France Inter dimanche dernier, il faudrait organiser pareil compétition sur notre territoire (meilleur ouvrier du Cameroun).
L'apprentissage d'un métier devrait être ériger en système pour l'ensemble notre jeunesse, est une obligation si nous voulons nous développer...Bravo à toi Williams
Ton histoire sur la langue Bretonne que tu croyais être l'Allemand m'a fait rire....
      0
Williams Kemadjou Tchatchoua LCI
Sa médaille d'or, il l'a gagnée en fabriquant une hydrolienne. Il était le moins formé des participants. Le jury a été épaté. Une forme de revanche pour Williams Kemadjou Tchatchoua après un vrai parcours du combattant.

Williams Kemadjou Tchatchoua est un jeune camerounais de 18 ans. Parti du Cameroun, seul, en 2014, il a traversé le Nigéria, le Niger, l'Algérie et le Maroc, avant d'atterrir en Bretagne presque par hasard, commente la presse hexagonale. S’il focalise l’attention des médias ces derniers jours en France, c’est que le jeune aventurier camerounais vient de recevoir la médaille d'or du meilleur ouvrier en métallerie de Bretagne, dans l'ouest de la France.

Son parcours est atypique. Parti du Cameroun, seul, en 2014, il a traversé le Nigéria, le Niger, l'Algérie et le Maroc, avant d'atterrir en Bretagne presque par hasard. «J’ai préféré m’éloigner que de vivre dans ma famille dans la pauvreté. Au nord du Maroc, c’était là le plus difficile, parce que nous sommes passés sur des grillages de 7,5 mètres avec en plus des fils barbelés avec des policiers des deux côtés. Quand je suis arrivé en France, c’était à Paris. Je suis arrivé à la gare. J’ai vu Rennes, j’ai pris Rennes», témoigne-t-il au micro de RFI.

Rennes, puis Quimper, puis Brest où il entame un CAP en métallerie serrurerie. Il vit aujourd'hui dans une famille d'accueil, apprend-on. «Tant que je suis scolarisé, poursuit-il, il n’y a pas trop de problèmes, mais je m’inquiète plutôt pour mon avenir parce qu’après le lycée, si je trouve un contrat d’apprentissage, je ne pourrai pas parce que je ne suis pas régularisé. Et je n’aimerais pas perdre cette famille comme j’ai déjà perdu la mienne».

Pour le moment, Williams Kemadjou Tchatchoua prépare les Olympiades nationales des métiers, à Bordeaux, en mars prochain, avant, peut-être, de participer au concours international, à Abou Dhabi en octobre 2017. S'il est sélectionné, il pourrait donc être amené à représenter la France. Une ouverture peut-être vers la régularisation de son statut au pays de François Hollande.  

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez