CAN 2019 : Joseph Antoine Bell : « le Cameroun est le seul pays à avoir obtenu l’organisation de la CAN dans lequel on entend dire par ses propres ressortissants que la CAN n’aura pas lieu. Je n’ai jamais eu autant de doute nulle part ailleurs »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Aug-2018   15576
Joseph Antoine Bell Archives
L’ancien international réagit à la rumeur qui retire l’organisation de la prochaine édition de la Coupe d’Afrique à son pays.

Joseph Antoine Bell a commenté la folle rumeur qui s’est emparée de la presse et des réseaux sociaux ces dernières semaines. L’invité du programme Club d’élites (Vision 4) du 5 août 2018 a déclaré que l’opinion  de l’ex international Ahmed Shoubeir (à l’origine des informations qui ont alarmé les Camerounais), n’est pas celle de la CAF. L’ancien international a déclaré   que le Cameroun est un pays « surprenant » qui excelle dans la surenchère, le catastrophisme.

Bel soutient que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la CAN par la bouche de son président et que si elle doit la retirer ce sera toujours par la bouche de celui-ci. Il invite les uns et les autres à  « connaître les procédures » et rappelle que le président de la CAF a déclaré que pour le Cameroun le délai pour savoir si un pays peut organiser la CAN est de 6 mois. Ce qui nous ramène à décembre 2018, précise-t-il, fustigeant au passage la panique qui s’empare des Camerounais.  

« Regardez nous sommes dans un pays qui va organiser ses présidentielles. Il y a des tas de gens qui vous disent : non on ne peut pas organiser ces élections parce qu’il  y a quelques coups de feu là-bas. Pendant ce temps au Mali où le pays est divisé, où l’ONU est installée on organise et tout le monde souhaite organiser les élections présidentielles et les Camerounais en donnent les résultats sans frémir. Mais chez eux ils disent que ce n’est pas possible. Parce qu’il y a un coup de feu aujourd’hui à Buea  on ne peut pas. En Irak même où on est allé, en pleine guerre tout le monde a dit que ce sont les élections qui sont la solution, on les organise et  on les a organisés. En Côte d’Ivoire c’était les élections mais chez nous, nous disons nous-mêmes : « non non non non  surtout il ne faut pas qu’il y ait d’élections parce qu’il y a des coups de feu », a protesté Joseph Antoine Bell.

« Le Cameroun est le seul pays à avoir obtenu l’organisation de la CAN dans lequel on entend dire par ses propres ressortissants que la CAN n’aura pas lieu. Je n’ai jamais eu autant de doute nulle part ailleurs », pense-t-il expliquant qu’il n’a jamais vu aucun pays au monde organisant une grande compétition internationale qui ait été prêt deux ans avant comme les Camerounais souhaitaient pour eux.

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez