CEMAC: Les présidents Paul Biya et Faustin Touadera sont A NDjamena au Tchad alors que Denis Sassou Nguesso du Congo et Ali Bongo du Gabon ont «boycotté» le sommet.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Oct-2017   21498
Paul Biya et Idriss Deby - 30/10/2017 Facebook
D’après le conseiller à la communication de la présidence de la République du Tchad, seulement deux Chefs d’Etat sur les cinq attendus ce lundi 30 octobre 2017 soir ont répondu présent.

N’Djamena, la capitale du Tchad abrite demain, un sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Compte tenu des enjeux très important de ce sommet qui se tient au moment où la santé économique de la sous-région d’Afrique centrale se dégrade au fil des jours, Idriss Deby Itno, l’hôte du sommet et président en exercice de la CEMAC, comptait avoir demain autour de la table des débats, tous les Chefs des six pays membres de la CEMAC.

Sur les cinq présidents attendus ce lundi soir, seuls Paul Biya du Cameroun et Faustin Archange Touadera de la République centrafricaine ont répondu présent. Le Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo de la Guinée équatoriale a promis qu’il sera dans la capitale tchadienne demain mardi alors que les présidents gabonais et congolais ont choisi de se faire représenter par leur premier ministre respectif.

Faustin Touadera (a gauche) et Idriss Deby (c) P R Tch

« C’est dans une ambiance de fête réservée aux hôtes de marque du Tchad que le Président de la République IDRISS DEBY ITNO qui avait à ses côtés, la Première Dame HINDA DEBY ITNO,a accueilli cet après-midi à l’aéroport international Hassan Djamouss de N’Djamena,les  Présidents : Paul Biya du Cameroun accompagné de son épouse, Mme Chantal Biya et Archange Faustin Touadéra de la République centrafricaine. Les deux Chefs d’Etat arrivés à N’Djamena, respectivement à 16h54 minutes et 17h15’ ont eu droit chacun, aux honneurs militaires et protocolaires réservés à leurs rangs. Après l’exécution de l’hymne de la CEMAC, ils ont été conviés ensuite à passer les troupes en revue et saluer, les différents corps constitués composés notamment des officiers supérieurs de l’armée,des membres du gouvernement avec à leur tête, le Premier ministre Pahimi Padacké Albert, des présidents des grandes institutions de la République, députés de l’Assemblée nationale, conseillers de la Présidence de la République et ceux de la Primature. Les cadres des six Etats,exerçant dans les différents services spécialisés de la CEMAC et les membres des colonies camerounaise et centrafricaine ont tenu également à rendre un agréable séjour en terre tchadienne aux hôtes de marque du Président IDRISS DEBY ITNO. Le couple présidentiel camerounais a été ovationné par la forte colonie camerounaise implantée au Tchad et par une impressionnante délégation des populations de l’extrême nord du Cameroun à sa sortie du pavillon d’honneur de l’aéroport. Paul Biya et Chantal Biya ont eu un véritable bain de foule dans une liesse populaire. Ladite délégation est conduite par le sultan de Logone-Chari venant de Kousséri. Un signe fort qui témoigne de l’attachement du peuple camerounais à son Président. Le Premier ministre de Congo-Brazza Monsieur Clément Mouamba représentant, le Chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso a été lui, accueilli au bas de l’avion par le Premier ministre tchadien Pahimi Padacké Albert avec le même rythme. Idem pour le Premier ministre du Gabon,Monsieur Emmanuel Ngondet Isosset, représentant, le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba dont l’avion a atterri à 19 h. Le Chef de l’Etat équato-guinéen,Théodoro Obiang Nguema est attendu demain à N’Djamena» raconte un article publié ce lundi soir sur le site de la présidence de la République du Tchad.

Ce même article indique que, parmi les sujets à l’ordre du jour du sommet extraordinaire de N’Djamena, figurent en bonne place la question du financement de l’institution communautaire, le renforcement des acquis de l’intégration notamment la question de l’application intégrale de la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace communautaire, condition sine qua none pour l’émergence d’une intégration économique forte et réussie en zone CEMAC

SUR LE MEME SUJET:


Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez