Choléra en Zambie: violentes manifestations contre l'interdiction des vendeurs de rue

Par Agence France Presse | AFP
Lusaka - 12-Jan-2018   3573
Des habitants de Lusaka marchent devant une barricade de pneus enflammés, après des échauffourées, le 12 janvier 201 AFP/DAWOOD SALIM
Des échauffourées ont opposé vendredi à Lusaka la police à des vendeurs de rue, qui protestaient contre l'interdiction d'exercer leur activité dans le cadre des mesures de lutte contre la pro

Des échauffourées ont opposé vendredi à Lusaka la police à des vendeurs de rue, qui protestaient contre l'interdiction d'exercer leur activité dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du choléra, a constaté un photographe de l'AFP.

Des centaines de résidents du bidonville de Kanyama, foyer de l'épidémie, ont bloqué des rues avec des pneus enflammés et incendié un camion d'éboueurs.

"Les manifestations sont sous contrôle", a affirmé la porte-parole de la police Esther Katongo dans un bref communiqué.

Plusieurs manifestants ont été arrêtés, a constaté le photographe de l'AFP, mais la police n'a pas précisé leur nombre.

Selon le dernier bilan officiel, le choléra a fait 70 morts à l'échelle du pays, sur un total de 3.077 cas déclarés. La capitale est la plus touchée par l'épidémie.

Pour tenter de l'enrayer, le gouvernement a pris une série des mesures draconiennes, dont l'interdiction des rassemblements publics et le report de la rentrée scolaire dans tout le pays, ainsi que l'instauration d'un couvre-feu à Kanyama.

L'armée a également été déployée dans la capitale pour s'assurer que les vendeurs de rue, soupçonnés de ne pas respecter les règles d'hygiène, ne puissent pas exercer le temps de l'interdiction.

Le choléra est une maladie infectieuse très contagieuse provoquée par une bactérie que l'on retrouve dans l'eau ou dans la nourriture.



| AFP

Auteur:
Agence France Presse
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez