Dixiades 2018 : La présidence de la République donne raison à Kalkaba Malboum dans le bras de fer qui l’oppose à Bidoung Mkpatt

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-May-2018   3342
Kalkaba Malboum Archives
Une correspondance du ministre secrétaire général Ferdinand Ngoh Ngoh adressée au ministre des sports et de l’éducation physique indique que le chef de l’Etat a accordé son parrainage aux 6èmes Jeux nationaux.

Hamad Kalkaba Malboum et le Comité national olympique et sportif qu’il dirige vont organiser la 6ème édition des Dixiades, prévues à la fin de cette année à Bafoussam. La confirmation ou plutôt l’autorisation de le faire leur a été accordée par la présidence de la République du Cameroun. L’acte avait la forme d’une correspondance   datée du 02 mai 2018,  adressée au ministre des sports, et ayant pour objet les Dixiades 2018.  Le ministre secrétaire général de la Présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh écrit : « j’ai l’honneur de vous faire connaître que le chef de l’Etat a marqué son haut accord, pour le parrainage de la sixième édition des jeux multisports « Dixiades » prévus du 15 au 21 décembre 2018 à Bafoussam ». Ce courrier donne raison à Kalkaba Malboum dans le bras de fer qui l’oppose au ministre des sports et de l’éducation physique du Cameroun Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt au sujet des jeux nationaux du Cameroun.

Courant février 2018, le ministre émettait « de fortes réserves » quant à la tenue des Dixiades 2018. Dans la  correspondance adressée au gouverneur de la région de l’Ouest Awa Fonka Augustine, il expliquait que «  instruction avait été donnée au président du comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) de régulariser la situation administrative et juridique de ce comité, conformément à la réglementation en vigueur  ce qui à ce jour n’est pas fait », déplorait-il. Il rappelait aussi les incidents survenus lors des précédentes éditions des Jeux nationaux du Cameroun et les mettait sur le compte du Comité national olympique et sportif du Cameroun. Le ministre évoquait alors les « nombreux mouvements d’humeur et de  violence de la part des encadreurs et des athlètes qui ont régulièrement dénoncé les conditions très peu favorables à l’éclosion des talents et contraires à l’éthique et à la morale sportives ».

Pour terminer le ministre Bidoung Mkpatt faisait aussi valoir qu’Hamad Kalkaba Malboum, n’avait pas le droit d’organiser les Dixiades parce que président illégitime.  « L’ACNOA  (Association nationale des comités nationaux olympiques d’Afrique) a suspendu le 17 mai 2017, le président du Comité national olympique et sportif du Cameroun  de toutes activités olympiques au niveau africain », soutenait le patron des sports.

 

                                               

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez