Gabon: Heurts entre les partisans de Jean Ping et la police à Libreville

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Aug-2017   4745 4
Username:
Password:
Djogbe   02017-09-03 15:17
#1
Grand spécialiste en retour d’amour rapide et retour affectif entre lesbiennes et gay et pour les femmes stériles pour le retour immédiat de l’être aimer.

Contacté le par Tel: 00229 67 59 85 39 ou par E-mail: occulte01@hotmail.com
Medium Marabout DJOGBE FIFA vous apporte ses services occultes.
Retrouver votre amour perdu par l’aide du Medium Marabout DJOGBE FIFA .
Medium Marabout DJOGBE FIFA , spécialiste en retour d’affection vous que votre femmes ou votre mari vous a quitter, quelques soient ce problème de séparation. Le grand Medium Marabout DJOGBE FIFA va vous ramener votre ex amour par l’aide de ces ancêtres et des génie en une durée de quelque jours votre ex qui vous a quitté sera de retour.
* porte feuille magique
* Envoûtement d’amour par la photo de la personne
*Retour d’amour rapide et efficace
* Dés-envoûtement dans tous les domaines.
* Guérison de la sorcellerie.
* Bague Magique & Mystique pour l’ AMOUR.
* Prospérer votre entreprise.
Rituels de chance, travail, aide d'entreprise, guérison impuissance sexuelle, commerce ,abandon d'alcool, tabac,fécondité, entente familiale, examen, permis de conduire, attraction clientèle, timidité,protection, désenvoûtement , rencontre et mariage rapide, porte feuille magique .
Vous pouvez le contacter par E-mail: occulte01@hotmail.com ou 00229 67 59 85 39 voyance par téléphone pour toute vos besoin Merci
Voici mon site web: site web: http://www.magieretourdaffection.com/
      0
Man Tara   12017-08-26 18:45
#2
@Iceman.
Il n'y a rien a comprendre.
Les africains ne comprennent rien au jeu democratique.
Si je suis candidat, je dois gagner.
Si je ne gagne pas , c'est que l'autre a tricher.
Pourtant il n' y a pas de regles absolues en politique.
Mais tous pretendent que la democracie est un jeu de gentlemen
      0
Iceman    22017-08-26 13:27
#3
Ce que je ne comprends pas, C'est que partout en Afrique les opposants rejettent toujours les résultats des élections. .. à l'exception de quelques pays de l'Afrique de l'ouest et même dans ces pays les résultats ne sont pas rejetés car C'est la candidat au pouvoir qui perd; ce qui confirme la première assertion quand les résultats sont en défaveur de l'opposition C'est toujours le rejet, les manifestations, la casse. Et C'est sur ce point que je rejoins le premier intervenant; l'opposition en Afrique devraient être libre de manifester, d'exprimer son mécontentement mais quand manifestation rime avec destruction des biens je comprends que celà finissent par une intervention, des procès et la prison.
      0
AfriCameroun   52017-08-26 10:16
#4
je ne comprend pas toujours Ali Bongo laisse un delinquant entreprendre de tels actes.
Ping doit être en prison ou en résidence surveillé.
Tous ses proches dans le voyoutisme doivent être arrétés.
On ne peut pas se developper dans le désordres.
      0
Manifestations à Libreville - 25 août 2017 Associated Press
Des heurts ont opposé des manifestants aux forces de l'ordre vendredi à Libreville où près de 200 personnes sont sorties dans les rues pour manifester en scandant «Ali quitte le pouvoir».

Les manifestants qui avaient quitté le QG de l'opposant Jean Ping avec l'intention de «marcher vers la présidence» ont été dispersés par la police à coup de gaz lacrymogène, rapporte l’AFP.

Le 18 août dernier, l'opposant Jean Ping, qui se revendique «président élu» du Gabon, a demandé aux Gabonais «de se lever comme un seul homme pour marquer solennellement (son) arrivée au pouvoir», franchissant un cap dans sa non-reconnaissance de la réélection du Président Ali Bongo Ondimba il y a un an.

Ce vendredi, des marches ont aussi eu lieu à Port-Gentil, à Oyem (Nord) et Tchibanga (Sud-Ouest), d'après les organisateurs.

Ancien ministre de l'ex-président Omar Bongo, Jean Ping, 74 ans, a toujours revendiqué la victoire à l'élection présidentielle du 27 août 2016 face au fils de l'ancien Chef d'État. La Cour constitutionnelle avait validé la réélection d'Ali Bongo en rejetant le recours de M. Ping.

La première annonce de la réélection de M. Bongo le 31 août 2016 avait provoqué des violences sans précédent dans ce petit pays pétrolier de 1,8 million d'habitants (manifestations, répression, pillages, incendie de l'Assemblée, assaut des forces de sécurité contre le QG de Jean Ping). Plusieurs personnes ont été tuées dans les troubles.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez