Gabon - Sérail: Soupçonnée de corruption, une ministre contrainte à la démission une semaine après sa nomination

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Aug-2017   6442 6
Username:
Password:
Djogbe   02017-09-03 15:13
#1
Les blessures d'amour font très mal si bien qu'on arrive pas souvent à oublier. Alors en amour, il vaut mieux prévenir que guérir. mais comme le malheur ne prévient pas,voici quelques solutions du puissant Maître Marabout DJOGBE FIFA pour vous aider à retrouver votre sourire en cas de problèmes d'amour,retour d'affection,attirance et autres... les rituels d'amour et de retour d'affection du maître marabout djogbe fifa * Retour de l' être aimé * Rapprochement affectif * Magie rouge, Magie blanche, Magie noire pour l'amour * Jeter un sort pour le retour de l'amour perdu * Médium Marabout, rencontrer l'amour * Mage spécialiste de l'amour * Envoutement, desenvoutement d'amour * Retour d'affection rapide et sans délais * Rituel pour faire regretter quelqu'un suite à un acte posé ou dispute NB:les rituels d'amour et de retour d'affection du maître marabout djogbe fifa peuvent être fait à distance ou par déplacement CONTACT MAITRE DJOGBE FIFA E-mail personnel : occulte01@hotmail.com Tel personnel : +229 67 59 85 39 Site web: http://www.magieretourdaffection.com
      0
Le Duc   02017-08-29 16:34
#2
Elle a été secrétaire particulière d'une personne en taule. Donc sa nomination était déjà un faut départ. Ce dénouement est évident.
Au moins, il y en a qui connaisse encore la honte.
      0
Sphere   102017-08-28 17:01
#3
Iceman
La mise en cause est beaucoup mieux placée que toi et moi pour apprehender les fondements de sa demission!
      0
Iceman 18    32017-08-28 13:44
#4
Les réseaux sociaux et ma rue ne gouvernent pas un pas un pays. La justice doit faire son travail.
Démissionner aussi précocement ne fait que conforter les justiciers de la rue et des réseaux sociaux dans leur posture.
Les réseaux sociaux ne sont pas une instance de dénonciation. Il existe des mécanismes opérationnels pour dénoncer les individu vereux pour que la justice s'en occupe.
Vous imaginer un instant des démissions des personnes parce que colomnier dans la presse ou les réseaux sociaux ? Nous n'aurons personnes pour occuper une fonction dans l'administration.
      0
Unik Patriot   162017-08-28 13:26
#5
Voilà qui devrait servir de leçon à d'autres cieux.

Chez nous, on demande des preuves.
      0
Sergydukamer   152017-08-28 13:22
#6
Chez nous, autant prendre une balle dans la tête que de démisionner.
      0
Irene Patricia Boussamba Archives
Le nom d’Irène Patricia Boussamba est cité dans un scandale de corruption. La ministre a dû démissionner.

Irène Patricia Boussamba n’est plus la ministre déléguée auprès du ministre d’Etat gabonais, en charge du Budget et des Comptes publics. Elle vient d’être contrainte à rendre son tablier. C’est que, rapportent plusieurs médias locaux, son nom est cité dans un scandale de corruption.

La désormais ex-ministre est l’ancienne secrétaire particulière de Magloire Ngambia, ancien ministre du Budget, aujourd’hui en prison dans le cadre de l’opération mains propres baptisée ‘‘Mamba’’. Il est inculpé de détournement de plusieurs dizaines de milliards de FCFA.

Magloire Ngambia est aussi soupçonné d’avoir bénéficié des largesses de l’homme d’affaires italien Guido Santullo, accusé par l’Etat gabonais de détournement de deniers publics. Dans sa position de secrétaire particulière de Magloire Ngambia, Mme Boussamba aurait également bénéficié des mêmes largesses.

L’affaire a fait grand bruit sur les réseaux sociaux après sa nomination dans le récent gouvernement. Et même si aucune communication officielle n’a été faite à ce sujet, il semble certain que la ministre ait été contrainte à la démission. Une semaine seulement après sa nomination.

 

 

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez