Gouvernement: L’équipe Inoni s’installe

Par Nicolas AMAYENA | Cameroon Tribune
- 10-Dec-2004   55306
Après avoir pris lui-même service hier après-midi à l’immeuble Etoile, en présence du PM sortant Peter Mafany Musonge et du personnel de la primature, le nouveau Premier ministre, chef du gouvernement, Ephraim Inoni, a aussitôt procédé à l’installation du secrétaire général et du secrétaire général adjoint de ses services.
Il s’agit respectivement de Jules Doret Ndongo et Emmanuel Nganou Djoumessi. Ensuite, Ephraim Inoni a entamé, au pas de course, le tour des départements ministériels. Du plateau administratif à l’Hippodrome, en passant par le quartier Mballa II, où est situé le désormais ministère du Développement urbain et de l’Habitat, le cortège du nouveau PM a bravé les embouteillages et la grande chaleur de ce mois de décembre. Et lorsque, subitement, la pluie se met à arroser la capitale aux environs de 17 H, d’aucuns n’hésitent pas à penser à une bénédiction du ciel sur ce gouvernement sur lequel les Camerounais fondent beaucoup d’espoirs, comme on a pu le mesurer à l’arrêt du ministère de l’Economie et des Finances. Au total, 19 ministres ont pris officiellement fonctions hier après-midi. Installés au même moment, les ministres délégués et secrétaires d’Etat. La cérémonie d’installation des nouveaux membres du gouvernement s’achève aujourd’hui. ==>{{{=CIN-GOOGLE-ADSENSE=}}}<== Les ministres accueillis avec enthousiasme La première série d’installations des nouveaux membres du gouvernement a connu une adhésion populaire. Au début de la valse des installations par le Premier ministre Ephraïm Inoni, on a eu l’impression que seuls quelques hauts fonctionnaires étaient concernés. Cérémonie brève, départ en trombe vers chacun des 19 ministères programmés. Mais à l’étape du ministère de la Justice, on était bien obligé de revoir cette appréciation. La forte mobilisation des populations quelques minutes plus tard au ministère de la Planification, de la Programmation du Développement et de l’Aménagement du Territoire est venue totalement balayer cette appréciation. Là, le ministre d’Etat, Augustin Frédéric Kodock, prenait ses fonctions. Côté ambiance, les hauts parleurs ont distillé des notes d’Assiko pour le plaisir des fonctionnaires et des militants de l’Union des populations du Cameroun (UPC). A la salle de conférence, on se marchait sur les pieds. Il a fallu toute la détermination du protocole des services du PM pour que les officiels se fraient un chemin. Les agents de l’Etat se sont mobilisés ainsi dans les ministères parcourus hier, pour voir " le nouveau PM " pour certains, mais surtout, pour accueillir les ministres qui vont " apporter le changement ". Cela s’est vu au ministère de l’Agriculture et du Développement rural, dans les couloirs du ministère de la Culture, dans les jardins du ministère du Développement urbain et de l’Habitat et même au hall du très réservé ministère des Relations extérieures. A mesure que le cortège du chef du gouvernement traversait les rues de Yaoundé, l’intérêt des populations s’est accru. L’annonce du programme des installations à travers les journaux parlés de la radio a provoqué un déferlement vers les ministères. Même la pluie qui a arrosé la ville en fin d’après-midi n’a pas réussi à disloquer personnels, parents, amis et proches. La preuve, au ministère de l’Economie et des Finances, on a assisté à un véritable carnaval. Les militantes de la section RDPC du Dja et Lobo II sont venues chanter " Evénement ". Le personnel de la " Mutuelle des impôts " identifiable par sa tenue est venu accueillir Polycarpe Abah Abah. La liesse était totale, les balafons ont rythmé la manifestation. Dans les couloirs, les cadres des finances ne boudaient pas leur plaisir. On a pu entendre certains se dire après l’installation de la nouvelle équipe que " rien ne sera plus comme avant ". A la salle de conférence du ministère des Enseignements secondaires, les enseignants ont fait la fête à leurs nouveaux ministres. Les groupes de danse ont envahi les lieux, des haies d’honneur ont été formées. Les dernières installations se sont déroulées en fanfare. Notamment au ministère de la Défense. Les honneurs militaires ont été rendus au chef du gouvernement et à la nouvelle équipe du Mindef. Philippe Mbarga Mboa des Sports et de l’Education physique et Adoum Garoua de la Jeunesse ont été salués par la fanfare de l’Institut national de la jeunesse et des Sports. Armand ESSOGO
  • E-mail 1
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez