Gymnase multisports de Douala: le ministre des sports et de l’éducation physique confirme la suspension des travaux

Par Hervé Villard Njiélé | La Nouvelle Expression
Yaoundé - 11-Jan-2013   48855
Adoum Garoua a pris cette décision après la visite qu’il a effectuée sur le site du gymnase multisports de Douala sinistré depuis le vendredi 4 janvier 2013.
«Je prescris l’arrêt des travaux et l’ouverture d’une enquête technique. Il s’agit d’évaluer sans complaisance les failles des travaux réalisés pour nous proposer des solutions appropriées pour le bien de tous. Je demande à monsieur le gouverneur de mettre à notre disposition dès que possible, les conclusions de cette enquête.» Cette déclaration est du ministre des sports et de l’éducation physique, Adoum Garoua en visite de travail à Douala. Après sa descente sur le site du gymnase multisports de Douala, sinistré depuis le vendredi 4 janvier 2012, après avoir apprécié de près le sinistre, de même que les différents dégâts qu’il y a eu en ce lieu, il a pris la ferme résolution d’arrêter les travaux en cours. Il a également ordonné l’ouverture d’une enquête pour retrouver les causes de l’incident et surtout établir les chaines de responsabilités des différents acteurs qui ont intervenus dans le processus de construction de cet édifice public à caractère sportif. Bref, le ministre des sports et de l’éducation physique veut voir claire dans cette affaire. Pour comprendre ce qui s’est passé, il a instruit aux différents ingénieurs chargés du suivi des travaux et de la maîtrise d’œuvre, aux ingénieurs de Btp, le directeur général de New-services c'est-à-dire; l’entrepreneur au maître d’œuvre, aux consultants, et aux ingénieurs du ministère des Travaux Publics d’ouvrir une enquête afin que les résultats puissent permettre la poursuivre les travaux en toute sécurité. Pour effectuer cette visite, le patron des sports et de l’éducation physique s’est entouré des techniciens en bâtiments, des fonctionnaires de son ministère. Dans la suite de sa délégation, on pouvait également apercevoir le gouverneur de la région du littoral Joseph Béti Assomo, le préfet du Wouri Naseri Paul Bea, le délégué régional des sports et de l’éducation physique et autres personnalité importantes. Bref c’est une forte délégation conduit par Adoum garoua qui est descendu sur le site du gymnase multisports de Douala. Pendant cette visite, il s’est entretenu avec les responsables de l’entreprise Ama Architects, maître d’œuvre de la construction de ce gymnase. Durant cet échange entrecoupée par des descriptions techniques, on a noté l’incapacité les ingénieurs de Ama Architects, à expliquer de manière précise, les raisons réelle de l’effondrement de la charpente métallique au ministre des Sports et de l’Education physique. Ces derniers pour se justifier ont évoqué la thèse du sabotage. «Après la chute, nous avons effectué la visite du site et nous avons d’abord remarqué qu’un hauban a été détaché.et on ne sait par qui? Le deuxième n’a pas pu supporter le poids de l’élément et s’est arraché du sol. Et, avec l’effet vent, toute la ferme s’est basculée d’un seul coté. Ayant déjà été liaisonné, toute la charpente est effondrée. Toutes les dispositions sécuritaires ont été prises. C’est l’enlèvement de ce hauban que nous avons constaté après qui est à l’origine de l’effondrement de la charpente métallique », croit savoir Maurice Etaba ingénieur permanent de suivi de la maîtrise d’œuvre. Pour l’un de ces collègues, c’est un problème sécuritaire. «Les fermes étaient solidement montées et étaient liées entre elles par les haubans. On a détaché ce hauban on ne sait quand et c’est cela qui a entraîné la chute. Seule l’enquête permettra de déterminer avec exactitude qui a fait ça » ajoute son collègue. Le ministre des Sports et de l’Education Physique, stupéfait face à tout cela a rendu grâce à Dieu pour le fait qu’il n’y a pas eu de mort. «Je voudrais vous dire combien je suis touché par l’effondrement de la charpente du gymnase multisports de Douala. Dieu merci, il n’y a pas eu de mort. Je voudrais remercier également le gouverneur de la région du littoral pour sa prompte réaction », a déclaré le ministre aux hommes de médias. La décision prise par le ministre des Sports et de l’Education physique et qui vise à arrêter les travaux dans le site de ce gymnase et d’ouvrir une enquête coïncide avec celle prise par le gouverneur de la région du littoral quelques jours seulement après le sinistre. Il faut dire qu’après sa descente sur le terrain le dimanche 6 janvier 2013, celui-ci avait ordonné l’arrêt immédiat des travaux et l’ouverture d’une enquête. Une décision que vient de rééditer Adoum Garoua. En effet, selon les témoignages des riverains, la charpente métallique de cet édifice encore en construction s’est écroulée aux environ de 13h 45 pendant que les ouvriers étaient encore à la pause. Cet incident va d’avantage retarder la construction de ce gymnase multisports qui peinait d’ailleurs à sortir de terre.
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez