Homosexualité: Le cadeau controversé de l'union européenne au Cameroun

Par Guy Raymond | L'Anecdote
- 10-Jan-2011   52450 31
Username:
Password:
Pantalon   02011-01-13 04:49
#1
Mon frère @Ngobikar,

merci pour tes salutations,

1/nos textes sont ils adaptés à la réalité, a l'actualité du pays ?

Quelle est l'actualité de notre Pays ?
Nos jeunes, et même nos parents sont fortement incités à participer à ce fléau, avec en ligne de mire un emploi, un poste...
Ces derniers, "victimes" hier, deviennent les loups de demain: en effet, combien de personnes, qui, après avoir enduré cette torture, laissera son concitoyen, obtenir gaillardement son poste, au seul titre de son mérite ?
C'est un système qui s'auto-entretien. Aujourd'hui au moins, le pauvre citoyen, à le Droit pour lui. Nous savons bien que notre Justice est imparfaite, mais, personne ne peut nier que les textes protègent au moins ces petites gens. Libre à eux de s'approprier du droit, et de dénoncer.

Enfin, mon frère, je ne juge pas les gens, ils font dans leur intimité ce qu'ils veulent de leur sexualité.
Dis-moi, entre-nous, que ferais-tu si ton fils, ta fille, ou un proche, te disais qu'il en est ? Moi je me battrai de toute mes forces pour le remettre sur le "droit chemin". A partir de là, pourquoi laisserai-je le droit de mon Pays me compliquer la tâche ?

Je marque mon accord total avec @Elparino, @Perdrix_19 et @Jojojames99, sur leurs explications de l'homosexualité: il s'agit pour moi, d'un fantasme. Fantasme dont notre socité n'a pas besoin, pensons au moins à notre reproduction, et un peu moins à notre propre "plaisir".
Si ce texte n'est plus adapté pour certain à notre actualité, ils peuvent se faire élire à l'Assemblée, en précisant d'emblée leur dessein au peuple, et nous verrons bien. Pour moi, ce texte a pleinement sa place aujourd'hui, ou toute note de Morale, Valeur, a fouttu le camp.

2/ Tu poses la question de la polygamie d'un camerounais en france, mais Peut on comparer les états comme le cameroun aux états comme la france etc ?

Mon frère, je ne compare pas le Cameroun à un autre Etat européen. Je compare le respect que le Cameroun à pour les Lois européennes, et vice versa. Force est de constater que nous respectons leur souveraineté, et eux, foulent au pieds la nôtre.
Là-bas, un polygame est un homme méchant, qui rabaisse la Femme, c'est un hors-la-loi. Pourtant, ils trompent, pour beaucoup, leurs épouses bien aimées, mais refusent de sortir de cette hypocrisie.

3/ Alors en pratique et a ton avis quel peut etre le positionnement de nos grands pères politiques grabataires et voleurs ?

Personnellement, je n'ai cure de ce que ces gens pensent. Notre Loi pense plus fort qu'eux. Et notre Loi interdit l'homosexualité. Même eux, qui sont aujourd'hui aux affaires, ont quelques fois modifiés la Constitution, changés la Loi... mais n'ont pas touché à ce texte querellé. Et tant mieux !!! Ils pratiquent l'homosexualité sous-cape ? bien leur en fasse. 99 jours pour le voleur, un seul pour le patron...



      0
Jojojames99   02011-01-13 03:38
#2
Nous sommes un peuple qui a longtemps été placé sous la domination culturelle, technologique, scientifique, économique et politique du monde arabo-musulman ( à partir de la période d'expansion musulmane) et de la puissance occidentale (à partir de la conférence de Berlin).

Dès lors et pendant trop longtemps, jamais, il ne nous a été possible de nous affirmer -- en tant que peuple -- de manière positive dans quelque domaine que ce soit. Y compris dans ce domaine privé qu'est la sexualité.

La mondialisation aidant, tout est allé de mal en pis. Et tout s'est passé très vite.

Traitant spécifiquement de l'homosexualité; je tiens à être clair que cette tendance, ce ''fantasme'' n'est pas arrivé en Afrique, dans les valises des colons. Le dire serait d'une absurdité!

En revanche, l'idée qui soutient que cette pratique sexuelle, ce ''fantasme'' fait partie des libertés individuelles à respecter sous le sceau du droit et de la démocratie est, pour moi, une mauvaise interprétation de la notion même de liberté.

@ Perdrix_19

A la question: ''Que nous restera-t-il?''

Ma réponse: Au point où l'argent public européen en est à sponsoriser des pratiques sexuelles interdites par la Bible, le Coran, la Torah, le Code pénal Camerounais et nos valeurs ancestrales; je crains fort que nos quelques échanges en ligne sur CIN ne suffisent pas à stopper cette nouvelle mode qui s'introduit jusque dans les hautes sphères du pouvoir de notre République..

De toutes les façons, en tant que peuple, nous avons tout à perdre en laissant faire ceux qui utilisent l'argument de la liberté individuelle pour asseoir cette pratique qui a fait disparaître des cités entières dans des récits bibliques.
      0
Perdrix_19   02011-01-12 12:07
#3
Jojojames,

Ces occidentaux se foutent royalement de nos gueules, de nos lois et de nos droits. Se fichant superbement de Dieu lui-même, il est logique qu’ils prennent ses enfants pour des canards sauvages.
L’homosexualité est un dommage collatéral du fantasme si ce n’est même pas du fantasme pur. Comme tout fantasme, il doit demeurer du domaine de l’utopie, continuer à vivre dans le noir. C’est un aveugle qui a peur de la lumière, qui supporte mal la présence du bruit.
C’est proprement malsain de voir un garçon qui en aime un autre (Michel Sardou), une commère qui a des vues sur une autre.
Choix sexuel, mon œil!
Décalages hormonaux, mes bottes! Qu’on laisse œstrogènes, testostérone et autres tranquilles, la faute ne leur incombe pas.
Pur fantasme, oui!
Fétichisme, oui!
Impudeur, oui!
Érigeons en loi, pendant que nous y sommes, la préférence sexuelle de ces autres marabouts : les pédophiles, les incestueux.
Acceptons que nos enfants se fassent violer; que nos sœurs subissent des violences conjugales dans leur foyer; que les nudistes célèbrent leur nudité; que les humains s’accouplent au vu et au su de tous avec des animaux, des oiseaux, des insectes.
Sans doute les bébés éprouvettes n’ont pas reçu jusqu’à ce jour l’écho attendu auprès des consommateurs. Un changement de stratégie s’impose. Un plan bien machiavélique en vérité.
Il faut faire croire à ces nègres, que nous, tout altruistes que nous sommes, avons en cœur leurs intérêts. Finançons, promouvons à grande échelle la fierté homosexuelle. Installons le mal dans la racine et nous atteindrons la cime. Quand la société sera tout acquise à l’homosexualité, quand la pérennité de l’espèce ne pourra plus être assurée de façon naturelle, où fabriqueront-ils leurs bébés, eux qui n’ont point d’infrastructures adéquates? Ils ‘‘achèteront’’ nos bébés éprouvettes, nos clones humains, nos robots, pardi!
Pour ce faire, venir à bout de l’un des derniers bastions derrière lequel ils se retranchent est impératif : la morale. Cette morale qui doit être un guide omniprésent chez tout être; qui doit être mis en avant dans chaque acte posé; qui permet de saisir le fossé entre le bien et le mal, qui nous tient éloignés de l’infranchissable quelles que soient la nature et l’ampleur de nos tourments intérieurs.
Que nous restera-t-il?
      0
Ngobikar   02011-01-12 11:45
#4
@ Pantalon UE
Salut cher Cinaute, je trouve ton approche intéréssante et dans ton argumentation figurent certains éléments de réponse.

Le cameroun il est vrai, condamne la pratique homosexuelle ds les textes mais sans focaliser sur l'momosexualité nos textes sont ils adaptés à la réalité, a l'actualité du pays ?
Tu poses la question de la polygamie d'un camerounais en france, mais Peut on comparer les états comme le cameroun aux états comme la france etc ? j'en doute
La question de l'homosexualité est aussi très présente ds les milieux du pouvoir, je n'ai évidement pas de preuves mais partons du principe selon lequel il faut de tout pour faire un cameroun. Alors en pratique et a ton avis quel peut etre le positionnement de nos grands pères politiques grabataires et voleurs ?
C'est avec impatience que j'attends la réaction de nos politiques sur ce don alloué...

@ Framango..

Mon frère laisses Tomawoak te ne te laisses pas distraire. Si tu est nouveau bien venu sur Cin. on a besoin de tous pour le cameroun de demain.. Les homosexuels aussi.
Le regrétté Coluche disait : " Chacun fait ce qu'il veut de son c.u.l " il avait raison..
      0
Pantalon   02011-01-12 09:48
#5
Bonne annee mes freres,
je suis nouveau en tant posteur, mais je lis CIN depuis un moment, et j'espère que nous continuerons ensemble à discuter de sujets divers relatifs à notre beau Pays...

Concernant cet article, il se trouve que notre pays condamne l'homosexualité dans ses textes législatifs.
Notre pays est-il un Etat souverain ?
Nos lois doivent-elles être appliquées et respectées chez nous (même si elles sont un "copier-coller" de celles des autres à une certaine époque) ?
Un camerounais peut-il pratiquer la polygamie en Europe sans être inquiété ?
L'Etat camerounais peut-il financer en toute tranquilité et officiellement des associations de défense des droits des polygames en Europe ?

Je suis sûr que si nous répondons à ces questions, beaucoup d'entre-nous en viendront à la conclusion qu'il s'agit là d'une provocation. Je ne m'inscris pas dans un reflexe de défense contre l'Europe (je prends ce qui est bon pour moi chez eux, et je ne m'occuppe pas du reste), mais du respect de la souveraineté d'un Etat qui a ses lois.

Après, les gens, les Etats, Institutions... ont le droit de comuniquer chez nous sur le sujet, en apportant leur suffrage ou non à cette pratique, mais dans le respect de nos textes. Au Cameroun, un homosexuel est pénalement responsable. Si quelqu'un se lance dedans, qu'il assume le retour du bâton. Quand un voleur va "travailler", il ne court pas après réclamer l'argent de l'UE pour qu'elle le soutienne dans ses droits. Je n'ai jamais vu une association financée en Europe sur des fonds de l'UE, qui se bat pour les droits des voleurs, escrocs...

Personnelement, je réprouve cette pratique. Il est vrai que le droit est emmené à évoluer, mais sur ce point, je pense que nous tennons le bon bout, restons là où nous sommes. Et que les autres respectent cela !!!
      0
Keko Bravo   02011-01-12 03:10
#6
L' Africain n'est pas plus unique que le Caucasien. Il pourrait même se voir affublé d'une terrible responsabilité, vu qu'il aurait bercé l'humanité. Celle-ci qui aujourd'hui semble plus apte à lui arracher cris d'orfraie et réflexes de défense. Il n'est pour cela pas inutile de se murmurer que pour se saisir en totalité de son destin, il n'est que de s'en donner les moyens.

L'Occident est là, à attendre de telles postures, "immobile et ailleurs". Le droit du Cameroun qui condamne l'homosexualité est une transcription servile des modes de pensée, des techniques de raisonnement juridique européens. Faire de l'Egypte noire le foyer même du soleil n'y pourrait rien. Et ce droit recruta pour la cause les franges européennes les plus rétrogrades de ses écoles de pensée. Cambacérès, homosexuel devant l'Eternel et la Révolution française, a pesé pour une exception qu'il n'est pas vain de noter.

Les tendances homosexuelles ne sont interdites en droit partout au Cameroun, que depuis que l'Etat, à l'Occidentale, existe. Ce dont les Camerounais sont majorité fort aise. Autrement, pourquoi devrais-je ici à Yaoundé, souffrir les affres d'un monde qui, pour s'écarteler entre la séduction sans filet de l'Occident pour ses libéralités matérielles, et la répulsion pour son libéralisme militant en certains domaines, ne me contraint pour autant pas à regresser davantage sur le plan des libertés individuelles aidé de telles considérations en priorité ?

Le droit, oui, est travaillé par toute sorte d'influences, de réflexions qui en naissent. Le syndrome Not In My Backyard, le refus de l'influence assumée de forces supposées exogènes seraient-il ici suffisants à interroger le bien-fondé d'un texte, à escamoter les interrogations implacables qu'il avance désormais au sein de la société ? Ce n'est pas de sexe que souffre le Cameroun, pour moi. C'est d'amour de soi. Nuance.
      0
Jojojames99   02011-01-12 02:13
#7
En l'espace de quelques années seulement, l’émancipation de divers groupes sociaux (femmes, jeunes, hommes libertins, etc...) a fondamentalement bouleversé les rapports entre les sexes. Le rapport de force qui en découle a profondément modifié le statut des hommes en occident, notamment en Europe de l'Ouest.

Plus inquiétant: Un troisième sexe est même né. C'est celui des transexuels, des transgenres, des travestis.

Dans ces circonstances, le malaise exacerbé de l'homme (lui qui, jadis, était le chef incontesté dans le foyer) a servi de terreau à ce que Perdrix_19 appelle ''les tendances'', ''le maraboutisme'', ''l'indécence''

Se bécoter entre hommes ou entre femmes commence à devenir une chose normale que l'on projette sur les écrans du monde entier; que l'on constate dans les discothèques, boîtes de nuit, cabarets; que l'on vérifie sur certaines places publiques en Europe, etc...

Et aujourd'hui, si l'Union Européenne, malgré notre code pénal, en vient à assurer tranquillement la promotion de ce ''maraboutisme'' à Yaoundé, Douala, Ebolowa, Bafoussam ( je les mets au défi de s'aventurer chez mes compatriotes de la partie Nord-Cameroun); c'est qu'elle est convaincue du bien fondé de la libéralisation de ces tendances sexuelles tolérées ailleurs, mais interdites chez nous. Une attitude qui, traits pour traits, est similaire à celle de Jules Ferry qui, en son temps, était convaincu du bien fondé de l'oeuvre civilisatrice de l'Européen sous les tropiques. Le Britannique Joseph Rudyard Kipling en parle comme du ''fardeau de l'homme Blanc''.

Ces gens sont tellement habitués à décider pour l'Africain qu'ils sont convaincus que tout ce qui est bon pour eux, l'est forcément pour les pauvres petits africains.

Avec leur puissance financière et leurs méthodes de persuasion à toute épreuve, je crains que les 9 ans dont parle Bamia Girl ne soient qu'un euphémisme.

Heureusement que Perdrix_19, le code pénal camerounais et tous les adversaires du ''sexe invisible'' veillent au grain. Du moins, je l'espère.
      0
Framango   02011-01-11 18:14
#8
Il y a un certain Tomawoak qui se permet de traiter tous de malades mentaux. Est-ce une manière éduquée de participer aux débats? Les gens ne peuvent-ils pas exprimer leurs opinions sans se faire insulter? Y a-t-il un filtre ou un modérateur à ce forum?
      0
Masfao   02011-01-11 17:53
#9
Il y a ainsi, quelques fois de petites saillies dans l'Histoire des Hommes qui éclairent davantage sur les tendances.
Si hier, ils ont tondus nos ancêtres, demain, ils viendront, à coups d'euros, nous peindre!
Non pas peindre nos taudis sur lesquels même les peintures industrielles pour off shore ne tiendraient pas, mais nos âmes!

Nous pouvons nous perdre des heures durant, à nous interroger à savoir depuis quelle période "paléo-sexo", existent des pratiques de ce genre dans ce pays et ailleurs.
Nous pouvons nous interroger aussi sur les significations, les enjeux, les implications,... de telles pratiques aujourd'hui et notamment dans l'administration de ce pays.
Si je m'interdis d'entrouvrir la porte de la chambre d'où viennent de pénétrer, en toute liberté, deux êtres majeurs capables, de leur plein gré, je m'interroge sur cette démarche si particulière, au-delà de ce que l'on nous a habitué en matière de "lobbying" et, nous nous égarerions pour longtemps si nous ne posions pas cette question simple:
D'où vient-il qu'à coup de millions la communauté européenne, décide de piétiner, sans ménagement les lois d'un pays que l'on nous explique souverain depuis plus d'un demi-siècle?
Au rythme où vont les choses, aurons-nous encore droit au kpwem demain ou bien, de gré ou de force, faudra se "convertir" à la choucroute alsacienne?

Si c'est un "cadeau", non merci!
La loi, rien que la loi mais toute la loi.
Le droit, rien que le droit mais tout le droit.

A contrario, est-ce pour demain, un tel "sponsoring" pour une association états-unienne, militant pour l'abolition de la peine de mort et/ou du port d'armes à feu?
      0
Elparino   02011-01-11 17:25
#10
il faut lire ( par exemple mon frere Keko ne serait pas ici pour me gratifier de sa science )

      0
Elparino   02011-01-11 17:21
#11
un choix...

Une fois que les deux premiers modèles ont été rejetés parce qu’ils suggèrent une pathologie curable, les homosexuels n’ont plus que le modèle du libre choix.

Cela les rend très inconfortable, parce que cela stipule que tous les comportements humains sont le résultat de valeurs personnelles, de self contrôle et de caractère.

Cela signifie qu’en face de la décision de charmer ou de céder à quelqu’un du même sexe ou du sexe opposé, il y a toujours un point de décision, un point où ils peuvent accepter ou refuser leurs propres désirs, curiosités, tentations ou luxure.

Par-dessus tout, il y a un point où ils peuvent diriger ou rediriger les conséquences de leur propre vie sur la base de valeurs qu’ils soutiennent ou refusent librement.

Ils choisissent leur propre comportement. Et en choisissant leur propre comportement, ils agissent comme agents moraux de leur société, et porte une part de responsabilité dans les effets sur l’ensemble de la société. Kant disait que même en l’absence d’un code moral religieux, les humains peuvent se guider sur ce qu’il appelle " l’impératif catégorique ". Cet impératif, et je paraphrase" prend la forme d’une seule question sérieuse à se demander quand nous entreprenons un acte, c’est à dire : " Quel sorte de monde sera créé si tout le monde fait ce que je me prépare à faire ? ". En d’autres termes, Kant dit qu’en choisissant certain comportement nous les légitimons pour tous les autres.

Et aucun homosexuel ne peut avancer un argument moral sérieux à l’effet que le monde serait un meilleur endroit si tout le monde choisissait sa façon., d’abord, parce que il n’y aurait plus personne dans le monde pour en jouir ( par exemple mon frere Keko ne serait pas ici pour me gratifier de me gratifier se sa science )

Il est risible de prétendre que l’homosexualité peut être un comportement légitime d’affirmation de vie. C’est ainsi qu’ils sont pris dans la coupe du dilemne moral.

De toute façon, face à un appétit sexuel qu’ils veulent satisfaire, dans un monde qui a élevé la gratification personnelle à un statut presque théologique, certains homosexuels prennent cette position en défiant le monde.


ma facon de voir un je suis contre l`homosexuelaite et ensuite le geste de L`UE est une facon pour eux de nous imposer their way of life
      0
Elparino   02011-01-11 17:12
#12
@Keko , merci pour le lien.....une fois encore merci.....mais vois-tu ce lien m`a conforte dans ma position....

First of all, je n`ai rien contre les homos, ca ne me fait ni chaud, ni froid, mais je desapprouve.. dois t`on les crucifier ? non...

oui Keko tu dis “Il existe des urgences plus poignantes. Laissons vivre, aménageons de la place à nos frères et soeurs, au prix parfois de nos certitudes, et avançons.”

C`est vrai ...but it is against our law and furthermore as a country we think is morally wrong...so why are they trying to make it acceptable?

Examinons un peu certains arguments qui expliquent l`homosexualite

L'homosexualité : Innée

L'espoir latent dans la stratégie moderne des homosexuels pour leur acceptation par la société est de trouver quelques causes "naturelles" à leur comportement. C'est ce qui sous-tend la pression faite pour obtenir différents droits énumérés dans les lois et les chartes, droits qui s'appliquent normalement uniquement à la race, la couleur, ou le genre, -- à ceux qui sont "nés comme çà.". Après tout, si vous êtes nés avec une condition qui fait que vous vous comportiez d'une certaine façon, alors, on ne pourra dire de vous que vous avez choisi ce comportement. Il est, "naturel" et donc, on ne peut vous accuser de conduite immoraleToutefois.

le problème lié à cette façon de voir est qu'on n'a jamais trouvé une seule différence soit-elle génétique, hormonale ou chimique entre les homosexuels et les hétérosexuels.

L’homosexualité : apprise.

Les homosexuels n’aiment pas non plus ce genre de théorie, parce
qu’elle implique qu’une pathologie est présente, ils seraient malades et que, donc, la société a raison d’éviter leur façon d’être et de chercher un remède
      0
Toukari+[   02011-01-11 12:33
#13
Il s'agit ici d'un article sur l'homosexualite. Il est par consequent difficile de comprendre les raisons pour lesquelles un taliban pro-Gbagbo, taliban au passage "tres intelligent", vient nous entretenir de la crise politique ivoirienne. C'est vraiment incroyable et drole!!!!!
      0
Nyong Ekele   02011-01-11 12:15
#14
le grand pb avec l homosexualite chez nous,c est l identification des adeptes de cette pratiq. lorsqu on parle d homo,on pense tout de suite a ces hommes effeminees que nous rencontrons ds nos quartier et qu on apercoit de temps a autre ds les video bikutsi .hors en realite,la plus grande partie des pedes st des pers. tout a fait normal;loin de tout soupcon, et svent des peres de famille d ou j en conlus que bon nombre de nos pedes st en realite des bi. et pour ma part c est la ou reside le veritable danger car ceux ci peuvent plus que tous les autres groupes, repandrent plus rapidement le virus ,sans compter les danger que nous couront en leur frequentant au quotidien sans savoir qui ils st en realite...

sagissant des homo strictes,la societe peut juste exiger d eux qu ils assument pleinement leur choix en banniant de leur vie sexuelle tout ce qui vient du sexe oppose y compris les gametes sexuels.
et ainsi donc,partant de mon constat general,je crains que d ici quelques annees, on assiste a une veritable psychose chez bcp d hoe qui aurons en permanence peur de se faire violer un jour ou l autre.
      0
Gwalaa   02011-01-11 10:57
#15
Merci de lire "refléchis" dans la première phrase et "normalité" dans le snde.
      0
Gwalaa   02011-01-11 10:52
#16
Si les animaux se refusent à avoir les relations anormales(Mâle-Mâle ou femelle-femelle), pourquoi nous les humains qui sommes doués de raison et donc mieux refléchi voulons changer cette normalité? La loi camerounaise est contre cette pratique contre-nature et même ces occidentaux qui viennent nous brandir cette situation comme étant une noramlité, c'est de l'hypocrisie pure! Parce que je puis vous assurer avec ceux qui ont déjà fait un tour ici qu'eux même, ils sont assez ou alors très sceptiques aux homsexuels dans la réalité de chaque jour quoiqu'ils y ont légiféré en faveur.
Admettre cette pratique dans une société revient à agir comme si l'on considérait le viol, le vol ou encore la pédophilie comme étant des choses normales. Décidément que non! Perdons tout, mais gardons encore au moins ces valeurs positives de notre culture au Cameroun et même en Afrique.
      0
Lesagedafriquee   02011-01-11 09:31
#17
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara propose un gouvernement d’union nationale
Alassane Ouattara se dit prêt à travailler avec le camp de Laurent Gbagbo dans un gouvernement d’union nationale si celui-ci accepte de quitter le pouvoir, écrit ce lundi France Soir , qui cite des propos tenu sur BBC par Youssoufou Bamba, l’ambassadeur nommé auprès de l’ONU par l’un des deux présidents proclamés de la Côte d’Ivoire. « Si M. Gbagbo accepte cela, nous pourrions négocier, a ajouté le diplomate. M. Gbagbo n’est pas seul. Il a des partisans, il a des gens compétents dans son parti. Nous sommes prêts à travailler avec eux, dans le cadre d’un large gouvernement d’union », a déclaré M. Bamba.

je suis mort de rire.

va aider Compaore a gouverner votre pays qui va disparaitre dans la misere
      0
Tomawoak   02011-01-11 08:58
#18
Lesagedafriquee
Tu peux jouer au devinette morveux, si cela peut te consoler ce qui l'expression meme d'une personalite debride, sclerose sans reperes ( Incapacite distinction entre le bien et le mal) bref un malade mental allusion de mon cher Keko bravo de ceux la comme toi, voit le diable partout, le non respect des normes, les valeurs et ehtiques d'une generation perdue, dont la seule expresion intello est l'insulte a tous vent la generation de popol le vampire d'etoudi!!!! Sieur change de pseudo, il te rend imbhecile!!!!
      0
Perdrix_19   02011-01-11 08:14
#19
Je veux bien convenir que ma sentance a été plus guidée par une certaine émotivité en lieu et place de l'objectivité requise mais ma position reste ferme dans le fond. Ces "égarés" doivent être mis hors d'état de nuire. Qu'ils aillent faire leur maraboutisme sous d'autres cieux, pratiquer leur indécence hors du polygone national, là où l'on encense le "gay pride".
Est-ce l'ère de tous les travers?

      0
Jojojames99   02011-01-11 06:10
#20
Mpo Mbia nous promet un Cameroun émergent en 2035. C'est-à-dire dans très exactement 24 ans! D'une part.

D'autre part, Bamia Girl voit ''le sexe invisible'' dicter sa loi sur la place du village dans 9 ans. Du coup, je n'aurais même pas le temps de savourer à sa juste valeur le plaisir de voir mon pays enfin ''émerger''

Et là, Perdrix_19, toute paniquée (j'imagine) comme moi -- afin de freiner les velléités de '' tous ces tendancieux'' -- elle convoque sans équivoque le gibet, la potence, l'échafaud. Pas de demi mesure!

Face aux recommandations de Keko Bravo, je cite ''Laissons vivre, aménageons de la place à nos frères et soeurs, au prix parfois de nos certitudes, et avançons.''; je me demande quelle voie suivre!? Quel chemin emprunter?!

a) L'échafaud de Perdrix_19?
b) La résignation de Bamia Girl?
c) l'appel du coeur de Keko Bravo?


Et là, je fais appel à la loi. Que dit la loi?

Comme dans plusieurs pays, au Cameroun l'on condamne la sodomie aussi bien homosexuelle qu'hétérosexuelle.

Outre cette Sodomy Law, dans notre code pénal se trouve l’article 347 bis qui interdit formellement l'homosexualité:
Toute personne ayant des rapports avec une personne du même sexe est passible de 6 mois à 5 ans de prison et de 200 000 Francs CFA. Si l'une des personnes impliquées a moins de 21 ans, la peine est doublée.

Et puisque -- comme l'indique l'article commenté -- l'Union Européenne se retrouve effectivement à militer pour la légitimation de ce ''sexe invisible'' dans notre pays -- malgré la loi en vigueur -- alors, est-il peut-être venu le temps pour quelques Camerounais de se prendre aussi à l'idée d'aller militer pour la polygamie -- cette valeur éminemment ancestrale -- à Bruxelles et partout ailleurs sur le territoire européen.

Histoire de leur retourner la politesse!!!... Mais, je peux toujours rêver.

Non, je veux bien écouter mon coeur. Mais, ma raison me recommande la fermeté; surtout lorsqu'il s'agit d'accepter un point de vue considéré comme du graal en occident et ''sponsorisé'' par la ''communauté internationale''.

Désolé.

Pas de sexe invisible dans mon village.
      0
Keko Bravo   02011-01-11 03:49
#21
Sismondi Barlev Bidjocka, celui-là même qui jugeait impérieux de défendre par livre Samuel Eto'o, puis de se répandre dans les journaux de son dépit de ne pas avoir été rétribué de sa défense, sans apporter de preuve à ses allégations d'avoir acheté des livres qu'il avait distribués, se donne pour Représentant de la jeunesse camerounaise.

En droite ligne de l'esthétique promue du feyman, par le système en place, l'esthétique des impostures. Il est celui dont l'article circule ici, via Bonadibong, pour révéler le crime suivant : des millions ont été alloués à la cause homo au Cameroun. Pays est en danger.

L'homosexualité est une réalité aujourd'hui plus rejetée par les Camerounais qu'hier. La faute, entre autres, à une rupture nette entre le monde ancien et les nouvelles psychologies issues des brassages plus récents de moult cultures, rupture qui laisse souvent l'âme désemparée.

L'homosexualité est réelle depuis très longtemps au Cameroun. Cela n'a rien à voir avec la colonisation. C'est la manière de la vivre qui ici réclame une évolution et interpelle la colonisation, car souvent les oppositions portent les oeillères des religions importées.

Chez les Beti en tout cas, elle n'a pas attendu le Blanc. Et S.C Abéga le montre, l'explique avec brio.

http://psycause.pagesperso-orange.fr/028_029/028_029_le_sexe_invisible.htm

Il existe des urgences plus poignantes. Laissons vivre, aménageons de la place à nos frères et soeurs, au prix parfois de nos certitudes, et avançons.
      0
Perdrix_19   02011-01-11 03:33
#22
Nous disposons de neuf années encore pour pendre tous ces tendancieux haut et court. Nettoyage complet d'ici 2020.
      0
Jojojames99   02011-01-11 02:22
#23
A l'allure où vont les choses, tous les êtres humains seront tous PD d'ici 2020? C'est-à-dire dans 9 ans?

Mince alors!!!

Bamia Girl, il ne faut pas me faire peur comme ça, hein!
      0
Bamia Girl   02011-01-11 00:06
#24
@Err...lol...Tu ne sais pas qu'a l'allure ou vont les choses, d'ici 2020 tous les etres humains deviendront Homosexuels?
      0
TRESOR   02011-01-10 21:03
#25
vous autres qui etes a l'etranger, dans le pays des blancs, pourquoi vous ne descendez pas dans la rue crier a mort au Homos? Meme si vous detestez les homos, vous n'avez pas le droit de demander leur mise a mort. Aucun d'entre nous n'a ce droit, aucun j'insiste. C'est interdit au Cameroun oui mais pas puni par la peine de mort. Vous autres qui vous cachez en Europe et ailleurs, qui sait exactement ce que vous faites la bas ou vous etes plus libres d'exercer vos tendances. Des que c'est le Cameroun vous grognez, vous demandez la mise a mort des autres. C'est tout ce a quoi le Noir pense? Tuer son semblable de quelque facon que ce soit?
Vosu faites pitie. Meme dans la colere, raisonnez un peu.
      0
Err   02011-01-10 18:58
#26
Voilà des trucs où la population devrait sortir dans les rues protester avec la dernière énergie. Les africains ne savent pas ces choses là. Où est la jeunesse? où sont les leaders politiques, sociaux et intellectuels africains?

ils veulent denuer l'Afrique de toutes ses resources economiques, sociales et naturelles. Après l'esclavage, après l'homosexualité etc... ils vont aménés quoi? Race impure qui se croit des hommes cultivés
      0
Otektek   02011-01-10 18:43
#27
"L'union européenne vient de financer à hauteur de 300.000 euros soit 200 millions de francs CFA le projet d'assistance et d'encadrement aux homosexuels"
Vous etes encore etonnes!!! Ces gens assimilent les noirs pour des faineants ou PEDES!!! Voila tout ce que les europeens(les francais) peuvent nous apporter! La pederatie!!! Ils veulent un pays de p.d!!

      0
Lesagedafriquee   02011-01-10 17:47
#28

Tomawoak
London

d,apres ton raisonnement on peut facilement deviner ton appartenance sexuelle ce qui a pour consequence directe ton comportement je voulais les betises que tu debites partout a tord et a travers
      0
Tomawoak   02011-01-10 15:16
#29
Elobo
Ces gars c'est des mendiants des oiseaux de mauvaise augures! Il est dommage qu'il y a de plus en plus d'individus qui prennent ce genre de torchon pour parole d'evangile! La faute a nos intellos qui depuis 50 ans ont abandonnes leur mission d'education de masse populaire! Bienvenu dans le monde des marabouts!!!!
      0
Perdrix_19   02011-01-10 15:15
#30
La gorge de ces tendancieux devrait être tranchée net. Ils auront ma sympathie quand ils seront capables de faire leurs propres mioches au lieu d'adopter ceux des autres.
      0
Elobo   02011-01-10 14:15
#31
Comment peut-on écrire article dénué de la moindre rigueur journalistique? Même le kongossa de Mami Makala est mieux structuré et étayé.
      0
L'union européenne vient de financer à hauteur de 300.000 euros soit 200 millions de francs CFA le projet d'assistance et d'encadrement aux homosexuels
L'union européenne vient de financer à hauteur de 300.000 euros soit 200 millions de francs CFA le projet d'assistance et d'encadrement aux homosexuels (PAEMH) à trois associations camerounaises, le Sidado, le Collectif des familles d'enfants homosexuels et l'Adefho, l'association de défense des homosexuels que dirige l'avocate au Barreau camerounais maître Alice Kom. Premier objectif de leur démarche, réduire de moitié les interpellations des pratiquants de l'homosexualité au pays et à terme, légaliser cette pratique absolument désuète chez nous et réprimandée par la loi au moment où un groupe de professeurs de l'université travaille à démontrer que la pratique d'homosexualité n'est pas nécessaire pour évoluer intellectuellement et socialement et que la capitale politique du pays vient de vivre un cas qui continue à faire couler beaucoup d'encre et de salive. Novembre 2010, les populations du quartier Ekie à Yaoundé sont envahies pur une odeur pestilentielle. Dans l'une des baraques du coin en effet, un homme affalé sur un matelas, tout nu, est en putréfaction. On peut remarquer que son côté anal est en totale déformation et un mélange de matière fécale et de pu coule sur l'entre derrière de ses cuisses sans vies. Des asticots y trouvent un milieu de vie adéquat. L'homme murmure à peine. Impossible de tenir quelques minutes face à ce spectacle. Les voisins cependant le reconnaissent et tentent des échanges. L'homme invariablement cite le nom de son patron et de la compagnie où il a exercé avant que les foudres du ciel lui tombent dessus. L’un de ses voisins, affirme ses tendances homosexuelles «Il ne s'en cachait vraiment pas et disait avoir eu des promotions grace à cela et des ennuis aussi avec ses collègues». Le patron d'une compagnie de transport Yaoundé-Mbalmayo est cité. Ce serait les dernières paroles de cet homme d'origine ghanéenne. Des témoignages divers vont en suivre. Rendu à la dite compagnie de transport c'est le chef d'exploitation qui reçoit des journalistes. «J'ai faillit être lynché, on dit que notre patron a sodomisé un homme jusqu'à le tuer... Je suis étonné depuis que je travaille avec lui, je ne lui soupçonne pas de tels comportements». L'homme qui dit s'appeler Moyo est visiblement bouleversé et cache à peine son désarroi «on dit des choses comme çà de lui mais...» Murmure-t-il. Le présumé coupable affirme-t-il, n'est pas dans la ville, une peur bleue dans le ventre. Les jours qui suivent, l'homme meurt et les commentaires dans la capitale se repandent davantage. L'affaire se complique et la police rentre dans la danse. Sous cape, des journalistes sont consultés dans le but de retirer de la rédaction de Vision4 télévision, première chaîne de télévision sur l'enquête, les bandes de témoignages et les images horribles des derniers jours d'un homme sur terre par une pratique condamnée par les sainte écritures et des livres à usage de sainteté tels le Coran. Un cafouillage s'installe où l'on entend parler des chiffres: 500.000, 1000.000, 2000.000 de ??. Une affaire qui dans nos prochaines éditions va faire tabac. A côté de cette affaire qui est certainement l'une des plus abracadabrantes, mais qui est révélatrice d'une déliquescence sociale sans précédent, se profile dans les mémoires, celle de ce jeune homme d'une école française qui a poignardé à mort son congénère pour harcèlement sexuels répétés; La sortie du pape Benoît 16 à la suite de plusieurs actes de pédophilie commis par des hommes en soutanes. On en finira d'être exhaustif. Mais ici, toute la question est de savoir si l'union européenne, en finançant ces associations, a pris toute la mesure de la souveraineté d'un Etat nanti d'une constitution et dont l'une des lois n'autorise pas les actes contre nature absolument abjectes dans les us et coutumes ? Ou alors, s'agit-il d'une campagne de lobbying qui vise à une déréglementation d'une société qui se veut pourtant émergente à tout point de vue. Nous y reviendrons.
  • E-mail 9
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez